Pasar al contenido principal

Algérie

Texte lu en 1996 à l'UNESCO par un enfant algérien

Comme toute personne de Paix,comment ne pas mesurer la peine et la souffrance des familles endeuillées par les tristes attentats qu'a connus Paris. Evénements douloureux avec leurs tristes souvenirs qui reviennent à la surface, étant donné que nous avions vécu, dans notre chair, l'expression de la violence terroriste durant toute une décennie noire. Mes amitiés à vous tous et toutes.

La RIDEF de Tlemcen (1975)

Distribuir contenido