Aller au contenu principal

Bienvenue

 

Motion sur l'intervention israélienne sur la bande de Gaza

L’ Assemblée Générale de la Fédération Internationale de l’Ecole Moderne-Pédagogie Freinet (FIMEM), réunie à Reggio nell’ Emilia, lors de la 30e Rencontre Internationale des Educateurs Freinet, le 23 juillet 2014 condamne l’intervention militaire israélienne sur la Bande de Gaza, qui a déjà provoqué des morts, parmi lesquels des enfants et adolescents, de nombreuses personnes blessées et d'énormes dommages dans des demeures et des infrastructures du pays.

Vidéos de classes sur le site de l'ICEM

Ces vidéos montrent des instantanés de classe. Ce ne sont pas des "modèles", juste des tranches de vie. 

Belgique - Belgium - Belgio - Bélgica

Dans :

 Présentation de la Belgique lors d'une soirée multiculturelle.

Classe Unique in Schulhaus Buhl in Nesslau, Schweiz

Le PDF attaché presente la classe unique à Schulhaus Buhl in Nesslau, Suisse.

The PDF in attachment shows the classe unique in Schulhaus Buhl in Nesslau, Switzerland.

Das PDF im Amhang zeigt die Mehrklasse in Schulhaus Buhl in Nesslau, Schweiz.

 

Interview de Georges Bellot

 

RESISTER PAR LA CULTURE

Georges Bellot et son épouse Annie sont des "bibliothèques vivantes" du mouvement Freinet français. Leur profonde humilité s'associe à une force de combat très forte. Retraités de l'éducation nationale, ils continuent de défendre leurs causes avec une profonde modestie et une détermination sans failles. Ils sont venus à la RIDEF de Reggio pour partager leurs expériences.

Vous perdez espoir ? Vos yeux d'éducateur Freinet vrillent au noir ? Pas de panique, à chaque problème, une solution. Pour garder espoir, allez voir Annie et Georges, ils connaissent le secret des sources et vous proposeront un moyen de résister par l'Art, par la culture.

Contacter Georges Bellot par mail : georges.bellot@icem-freinet.org

Photo d'Annie et Georges devant leur exposition à la RIDEF Reggio.

 

Interview de MASAKO SAEKI, MIKI IGARI, ATUKO et YUKO OKANIWA.

Sur la photo, de gauche à droite : Yuko, Miki, Masuko et Atuko.

 

Elles parlent de la présentation du groupe japonais à la soirée interculturelle de la RIDEF, des liens historiques avec le mouvement Freinet italien, de l'accueil, de leur séjour.

"La RIDEF de Reggio nous a redonné des forces."

Propos traduits par Masuko.

s'abonner à cette page