Direkt zum Inhalt

INFOR 53 Sofia (Bulgarie) novembre 2007

Posted in
INFORCA Nr 53
 
 
SOFIA
Bulgarie/Bulgaria
Novembre/November 2007
FIMEM
 
Fédération Internationale des Mouvements d’Ecole Moderne
International Federation of Modern School Movements
 
 
INFORCA Nr 53
 
 
SOFIA
Bulgarie/Bulgaria
Novembre/November 2007
 
 
 
 
 
 
 
 
Prise de notes/Secretary : Michel Mulat, Luba Kolebinova;
Diana Dimitrova et Boyanka Toshkova (le 3 novembre/on 3rd November)
Corrections: Michel Mulat, Luba Kolebinova
Traduction/Translation, distribution: Luba Kolebinova
La lettre du Président
 
    La FIMEM vient de tenir son dernier CA à Sofia et vous en trouverez le compte rendu précis dans les INFOR 53. Tout notre priorité est concentrée sur la préparation de la RIDEF de Mexico. Saint Louis a permis de mobiliser les Africains déjà engagés dans la pédagogie Freinet et de promouvoir de nouveaux mouvements. Cette rencontre a été particulièrement efficace puisquede nouvelles demandes d'affiliation devraient être soumises à l'AG 2008 à la suite d'actions locales et de stages épaulés par les Africains eux-mêmes.
    Une RIDEF américaine représente également un effort pour tous et les bénéfices doivent être également à la hauteur des sacrifices consentis. Nous attendons une forte participation des Mexicains eux-mêmes ainsi que des latino-américains.
    Cependant il ne faudrait pas que ces incursions, devenues indispensables, sur de nouveaux continents se fassent au détriment des plus défavorisés. Il ne faudrait pas que les Européens de l'Est, habitués des RIDEF, empêchés de venir en Afrique en 2006, soient les victimes d'un nouvel éloignement. Il ne faudrait pas que les Africains nouveaux venus ne puissent se déplacer à Mexico. Il ne faudrait pas que ce soient toujours les mêmes qui traversent mers et océans.
    La FIMEM qui vit de ses seules cotisations ne peut pas financer un mouvement de plus en plus ouvert et de plus en plus nombreux. Chaque mouvement doit participer à la solidarité en fonction de ses moyens. Mais cela ne suffira pas. Il nous faut déposer des dossiers pour obtenir des subventions auprès des organisations officielles de nos pays, auprès des municipalités et des régions, voire de nos ministères de tutelle, selon les modalité en viguer dans nos différents pays. Et cela dans tous les pays.
2008 sera, avec un an de bonus, l'année du cinquantenaire de la FIMEM. C'est à ce titre que sont constitués les dossiers de  subvention par le CA. Ce n'est pas seulement un anniversaire à commémorer. C'est l'occasion pour nous de faire un point sur nos pratiques, sur notre charte, sur tout notre fonctionnement également. C'est aussi le moment pour prendre conscience que dans nos greniers, dans nos mouvements nous avons des archives qui risquent de disparaître et que par conséquent nous devons préserver. C'est enfin l'urgence de nous tourner vers nos anciens pour recueillir leurs témoignages, bases d'un patrimoine qui nous unit. Sur le plan pratique, les INFOR nous le précisent, nous aurons à Puebla des lieux pour exposer. Mais nous demandons aussi à chacun d'apporter ou de faire apporter au secrétariat de son mouvement un maximum d'objets ou de documents. Les premiers devraient permettre l'ouverture de musées pédagogiques régionaux ou nationaux. Les seconds devraient être partagés entre internet et un lieu central, à l'accès facilité pour des chercheurs du monde entier, situé au berceau même de notre mouvement. Les Archives Départementales des Alpes maritimes ont donné leur accord pour rassembler toutes les archives des mouvements Freinet. C'est un lieu sécurisé, pouvant conserver aussi bien des livres que des journaux, des films que des bandes magnétiques, en toutes langues et à la disposition de tous. De plus leur banque de donnée est interrogeable à distance sur internet.
    Le site de la FIMEM enfin, est le moyen le plus moderne que nous ayons à notre disposition pour mettre en relation les mouvements et les éducateurs du monde entier ainsi que leurs élèves. Il n'entre pas en concurrence avec les sites existants. Il offre seulement la possibilité de travailler ensemble et de mutualiser nos informations. Nous allons tenter de vous envoyer tous les mois une multilettre mettant l'accent sur les dernières innovations de ce site à destination des éducateurs et une autre pour nos classes afin que d'ici la RIDEF il soit utilisé par un maximum de Freinétistes. C'est sur le site que vous trouverez toutes les informations pour venir à Mexico ou vous inscrire. Des copains se mobilisent pour traduire les fiches réalisées par les Mexicains, aidons-les. La multilettre ne pouvant plus être financée, elle doit être écrite sur le site. Nous proposons à chaque mouvement d'écrire, pour cette multilettre numérique, un article à caractère pédagogique (la lecture par exemple, ou libre) et un article politique, faisant le point sur la place des pédagogues Freinet dans le paysage éducatif officiel de votre pays. Comment votre mouvement est perçu, écouté, valorisé ou réprimé.
A bientôt.
Pour le CA FIMEM     
Michel           
PROCES-VERBAL DU CA DE LA FIMEM, 23-25 MARS 2007
PRESENTS: Elke Hofmann, Michel Mulat, Andi Honegger, Teresita Garduño Rubio et Luba Kolebinova.
Mamadou Demba était absent pour des raisons administratives et professionnelles.
Merci au mouvement bulgare d’Ecole Moderne pour l’organisation de cette rencontre.
1- FINANCES
1.1 Budget et budget prévisionnel
Le rapport financier de la fin d’octobre est présenté par Andi. (Voir l’annex)
1.2Reversements de l’ICEM
La cotisation et la participation aux frais de déplacement du membre français du CA sont maintenant régularisés. Reste le problème du remboursement du prêt de 5000 euros décidé lors du CA de Nantes pour préparer la RIDEF de Saint-Louis.  Seuls 3517 euros ont été remboursés, l'ICEM considérant que « prendre en charge la représentante roumaine » de Paris à Saint-Louis signifie l'aider à prendre l'avion et acheter son billet à la place de la FIMEM. La Roumaine n'ayant pas été « prise en charge », nous considérons qu'il manque 1500 euros. De plus cette somme ne correspond pas à celle sur la facture que le trésorier de la FIMEM a reçu de la/du responsable du secteur international français – 780 euros pour le vol. Nous souhaiterions qu'au moins la différence nous soit reversée ouque nous soient envoyés les justificatifs indispensables à la comptabilité de la FIMEM. Nous rappelons que la FIMEM avait “pris en charge” l’hébergement de la participante Roumaine à Saint-Louis et son voyage de Bucarest à Paris.
Andi va envoyer une nouvelle lettre à l’ICEM pour régler le problème.
(La lettre a été envoyée en novembre.) 
500 euros d'aide ont été demandés par l'ICEM pour la formation européenne 2007 qui a été entièrement organisée par l'ICEM. Ce courier est arrive trop tard. (Voir la réponse sur le site.)
1.3 Bénéfice de la RIDEF de Saint Louis
La RIDEF de Saint Louis s'est révélée, après bilan, financièrement excédentaire.
La FIMEM a reçu les 10% des recettes, prévus selon le Réglement Intérieur. Les 60% des comptes bénéficiaires ont été versés aussi à la FIMEM.
(Voir budget annexé.)
La Suède n’a pas payé la participation de leur membre du CA à Saint-Louis.
Demander au mouvement suédois de payer la participation de leur membre du CA à la RIDEF de Saint-Louis
1.4 Cotisations des mouvements
Quelques mouvements sont très en retard de leur cotisations: 2003-2006 – Estonie ; 2004-2006 – Santa Catarina (Brésil) ; 2005-2006 – Autriche, FBV (Belgique) et Nova Esola Galega (Espagne).
Andi va demander la cotisation aux mouvements. (Elles ont été demandées en novembre.)
Michel s’occupe de la Russie.
Proposer une réunion « finances » au Mexique, avec tous les trésoriers des mouvements (ou personnes mandatées par eux) et le trésorier de la FIMEM.
 
1.5Subventions pour la FIMEM
Nous avons discuté d’étudier la possibilitéd’obtenir des subventionspar l’intermédaire du projet « Comenius » II.
Elke va se renseigner auprès de son mouvement de manière à monter un dossier de demande de subvention européenne pour financer les rencontres du CA.
 
1.6 Subventions pour le site de la FIMEM
Dans le budget de la FIMEM nous avons 650 euros pour la période 2006-2008 et nous avons payé jusque là 1800 euros. Nous attendons des factures pour 3000 euros encore.
A Saint-Louis, lors de la discussion du budget nous n’avions pas les chiffres.
L’Association des CVC sera bientôt déclarée et à partir de janvier 2008 on pourrait obtenir une subvention pour les CVC et le site.
Il existe une nouvelle possibilité pour réduire les sommes avec 300 euros – installer gratuitement les listes sur Google à partir de 2008.
On a cherché dans différents pays des hébergeurs moins chers et on va changer d’hébergeur à partir de 2008 aussi.
 
1.7 Dépenses pour cette réunion du CA :
Les dépenses sont 1717,50 euros, ou bien – 137,40 euros par mouvement ayant un participant à cette rencontre.
Tous les participants à la rencontre de Sofia sont remboursés.
La contribution des mouvements correspondants va être demandée par Andi.
(Andi a demandé la contribution des mouvements début décembre.)
2. RIDEF 2006 ET 2008 
2.1 RIDEF 2006 de Saint-Louis
Un document de l’ASEM a été envoyé à Andi qui représente la documentation de la RIDEF.
Bilan politico-pédagogique – l’organisation du mouvement en Côte d’Ivoire a été à la suite d’un stage avec la participation d’un représentant du Ministaire de l’Education au Sénégal.
Elke va chercher Papa Meissa et Jean Le Gal pour apprendre plus sur la CAMEM – les principes et les méthodes de travail, comment se positionne la CAMEM par rapport à la FIMEM aujourd’hui, après la RIDEF.
2.2 RIDEF au Mexique – 25 juillet-3 août 2008
(Voir tous les renseignements sur le site.)
Organisation:
Teresita nous présente en détail le travail de l’équipe des organisateurs et le programme est discuté.
La fiche d’inscription est en quatre langues avec toutes les informations nécessaires.
Les prix pour les pays favorisés (A) – 605 USD pour les membres /663 USD pour les non membres.
Pays défavorisés (B et C) 490 USD /550 USD
Enfants jusqu’à 10 ans 331 USD /390 USD.
Le camping sera probablement possible aussi.
Si les payements sont globalisés il y aura moins de taxes.
L’accueil des participantset le transport sont organisés de l’aéroport jusqu’à Puebla, puis de Puebla jusqu’à Metepec.
Une pré-RIDEF de quatre jours et une post-RIDEF seront proposées: visite avec accompagnateur de la ville de Mexico, de la zone archéologique de Teotihuacan. Trois options seront possibles avec un nombre de personnes minimum en pré et post-RIDEF. On va  réajuster en fonction des demandes mais on assure qu'il y a aura quelque chose avant et après pour les inscrits ayant réservé un billet. Les prix seront proposés plus tard.
Les participants qui voudraient visiter Cancun devraient chercher des vols Europe-Cancun en arrivant et Mexico-Europe pour rentrer ou bien Europe-Mexico pour arriver et Cancun-Europe pour rentrer.
Il y aura cinq journées pour les ateliers longs et la sixième pour leur presentation.
Il y aura des ateliers pour les enfants qui seront aussi des espaces de méthodologie Freinet.
Trois sessions de l’Assemblée Générale sont prévues, ainsi que des groupes de langue, des coloques/des pléniaires, trois soirées interculturelles, des projections de films sur DVD, des danses…
Quelques espaces sont prévus – pour le cinquantenaire de la FIMEM, pour le journal, un mur de l’identité, un mural démocratique, la production pédagogique du Mexique…
Le site servira aussi à enregistrer les projets, ainsi que le livre de vie de la RIDEF.
Tous les membres de la FIMEM sont invites à apporter des documents liés à l’histoire de la FIMEM ainsi que des témoignages de leur travail.
Jean Le Gal va présenter son livre. Il serait intéressant d’avoir un atelier lié à cet ouvrage et au travail de Jean Le Gal à travers le monde.
Demander aux mouvements d’envoyer des informations sur le nombre des participants le plus tôt possible (en décembre) pour préparer un budget réalistique.
La liste de diffusion de tous les membres de la FIMEM dont on a l’adresse mél va aider pour ces informations.
Le CA de la FIMEM accepte le budget prévisionnel de la RIDEF discuté lors de la rencontre à Sofia.
Solidarité
L’Espagne va donner une somme importante pour la solidarité qui va aider à l’organisation de la RIDEF et à la participation des personnes de l’Amérique Latine.
Les Espagnoles pourraient aider aussi pour trouver un financement européen pour ces pays.
Le Mexique est en contact avec l’Equator, le Chili, mais n’a pas de réponse de Costa Rica.
Chaque mouvement devrait chercher des subventions éventuelles.
Demander aux mouvements qui pourra donner des sommes pour la solidarité et qui aura besoin de solidarité pour ses participants.
Présenter des listes de personnes bénéficiaires.
La priorité est pour les pays de l’Europe de l’Est et du Sénégal.
Pour bénéficier de la solidarité faire la demande à la FIMEM avant le 1er avril 2008.
Voyage
François a proposé d’organiser un vol spécial de Paris à Cancun pour dix personnes. (Contacter François à ce propos.)
Les vols de Madrid à Mexico sont moins chers.
Si quelqu’un/quelques uns s’engagent à organiser un vol ils devraient s’occuper des finances aussi.
Préparation de l’Assemblée Générale
Les mouvements de la FIMEM pourront presenter leur candidature au Conseil d’Administration en envoyant un document au secrétariat de la FIMEM, au plus tard, un mois avant l'Assemblée Générale – jusqu'au 26 juin 2008. Pour pouvoir présenter un candidat au CA, le mouvement doit être à jour de sa cotisation. (Art. 4 du Règlement Intérieur)
Les mouvements candidats à l’affiliation à la FIMEM devraient discuter avec leur mouvement parrain pour qu’il prépare leur présentation et envoie leur candidature au CA quatre mois avant l’AG – jusqu’au 26 mars 2008. (Art. 3 et Art. 8 des Statuts)
Les mouvements de la FIMEM devraient envoyer les points à porter à l'ordre du jour quatre mois avant l’AG – jusqu'au 26 mars 2008. (Art. 8 des Statuts)
L'Ordre du Jour de l'Assemblée Générale va être proposé par le Conseil d'Administration dans la convocation envoyée aux membres trois mois avant sa tenue – jusqu’au 26 avril 2008. (Art. 8 des Statuts)
Demander aux mouvements d’actualiser le nombre de leurs adhérents pour savoir le nombre des délégués à l’Assemblée générale de la RIDEF. (Cette demande a été faite en novembre.)
3. CINQUANTENAIRE DE LA FIMEM
La décision était de commémorer le cinquantenaire de la FIMEM dans les mouvements différents en 2007 et de fêter le jubillé ensemble à la RIDEF au Mexique.
Demander aux mouvements de mettre sur le site des documents sur la commémoration du cinquantenaire de la FIMEM.
4. STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR
Article  7 a) du Règlement Intérieur
Le remboursement des frais occasionnés par les rencontres du CA. FIMEM est calculé selon les règles suivantes:
 
Partage entre les mouvements ayant un représentant présent à la réunion du CA.
Chaque mouvement participe pour la même somme, dite “Part Nationale” quelles que soient les dépenses engagées par son représentant.
La part nationale est égale à 40 % de la dépense moyenne.
Pour calculer la part nationale on utilise donc les formules suivantes :
           Dépense Totale: Somme totale des dépenses personnelles et collectives de tous les  participants
           Dépense Moyenne: Dépense Totale divisée par le nombre de participants
           Part Nationale: 40 % de la dépense moyenne
           La FIMEM prend à sa charge le complément des dépenses (soit 60 % de la dépense totale)
Les membres du CA reçoivent donc un remboursement total de leurs dépenses.
 
Nous avons conscience que cet article du Règlement Intérieur pose problème puisque tout membre élu au CA représente tous les membres affiliés.
Financièrement : les dépense en trajet du CA se chiffrent à enrviron 3300 euros alors que les cotisations rapportent globalement 10 700 euros. Nous avons réalisé plusieurs simulations :
1- Si les pays B et C n'arrivent pas à payer toute leur part nationale, ils payent ce qu’ils peuvent. Le reste est payé par la caisse de solidarité de la FIMEM.
2- Pour que la prise en charge soit répartie sur l'ensemble des mouvements, il faudrait augmenter les cotisations de 30%.
3- Pour ramener à 20% la prise en charge par les mouvements représentés, il faudrait augmenter de 10% les cotisations des pays A et B et passer de 15 à 20 euros les pays C.
Si nous avions plusieurs élus issus de pays de catégories C, nous devrions dans tous les cas opérer un réajustement.
L'AG devra se prononcer, ce qui aura pour incidence la modification des articles 3 et 7 du Règlement Intérieur.
 
 
5. CHARTE DE LA FIMEM
Plusieurs mouvements s’étaient engagés pour donner une nouvelle proposition pour la Charte de la FIMEM. Il y a eu des contacts avec Henry Landroit pour animer le groupe de travail, mais jusque-là il n’y a pas de résultat de ce groupe.
Une des propositions pour la nouvelle Charte c’est d’insister sur la différence entre techniques et philosophie Freinet.
 
Le Mexique s’engage à discuter et trouver quelqu’un pour coordiner le travail sur la Charte.
La proposition pour la nouvelle Charte devrait être communiquée au CA quatre mois avant la RIDEF (fin mars) pour être mise dans l’ordre du jour de l’Assemblée Générale envoyé aux mouvements trois mois avant l’AG.
 
6. PRESENTATION DE LA FIMEM
Actualiser le dépliant de la FIMEM pour la RIDEF au Mexique.
Elaborer un cachet rond de la FIMEM pour faciliter la participation d’une partie de nos membres aux actions de la FIMEM.
 
7. LE SITE DE LA FIMEM
Demander aux mouvements d’envoyer la liste des personnes intéressées qui ne sont pas encore inscrites dans le site.
Listes de diffusion
Une nouvelle liste a été ouverte – la liste des participants des 5 dernières RIDEF et de certains des RIDEF antérieures dont nous avons les adresses mél, mais cette liste n’a pas encore été complétée.
Pour réduire les frais de la partie “communication” dans le budget de la FIMEM pour laquelle nous cherchons aussi des subventions nous avons discuté une nouvelle possibilté – d’installer les listes de diffusion sur Google, qui en plus, ne demandent plus l’intervention de specialistes et sont, donc, indépendantes.
Installer les listes de diffusion sur Google. Informer les mouvements et demander aux abonnés de confirmer leur inscription à partir du mois de décembre 2007. (Un tel message a été envoyé aux abonnés fin novembre.)
Résilier le contrat entre les associations INFORMATICEM et FIMEM à la fin de l’année 2007.
Envoyer une lettre à Bernard Monthubert et lui rendre hommage pour son grand investissement pour l’informatisation de la communication au sein de la FIMEM. (Cette lettre a été envoyée en novembre.)
Le/Les propriétaires des futures listes installées sur Google devraient être membres du groupe pour lequel la liste a été ouverte.
8- MOUVEMENTS
Deux mouvements africains – du Burkina Faso et du Togo, ainsi que celui de la Corée du Sud ont demandé des informations concernant l’affiliation à la FIMEM.
Demander aux mouvements s’ils sont intéressés à devenir membres de la FIMEM.
Conditions pour devenir membre de la FIMEM:
 
...Pour être membre, il faut être présenté au CA par un mouvement appartenant à la FIMEM. Le CA présente la candidature à l’Assemblée Générale qui l’accepte ou la repousse.
Pour devenir membre de la FIMEM tout mouvement pédagogique doit:
  • reconnaître la Charte de l’École Moderne;
  • fournir un compte rendu de ses activités;
  • s’engager à participer aux travaux de la FIMEM et, dans la mesure de ses moyens, à apporter une contribution financière à son fonctionnement;
  • être composé de 20 membres adhérents au moins, répartis dans au moins 5 écoles différentes;
  • exercer son action sur une aire géographique de plus de 10 000 km2;
  • être organisé démocratiquement, c’est à dire, tenir au moins une assemblée générale annuelle, sauf conditions locales exceptionnelles, avec élection des responsables;
  • avoir une activité de promotion de la pédagogie Freinet sur cette aire géographique;
  • être en relation avec d’autres mouvements.
 
L’AG fixe la cotisation demandée à chaque mouvement membre. (Art. 3 des Statuts)
 
Elke va contacter les représentants des mouvements africains en 2008 pour apprendre plus sur leur histoire.
Portugal: Michel a contacté des membres du mouvement portugais.
Le CA mandate Michel pour renconter le mouvement portugais et finance 50% du voyage (100 euros).
Allemagne: Elke nous présente un projet de son mouvement Freinet Kooperative. Il va organiser une formation Freinet pour des enseignants de tous niveaux pour 2 années à partir d’octobre 2008.
 
9- ACTIONS INTERNATIONALES
9.1 Congrès de l’ICEM à Paris
Michel nous fait le compte rendu du congrès – il a eu un discours sur la FIMEM et son histoire. Il y a eu aussi une exposition, réalisée par François, sur l’origine de la FIMEM à propos de son cinquantenaire.
9.2 UNESCO 
La question de l'UNESCO est à l'ordre du jour de tous les CA depuis 2004. Michel et François avaient commencé à établir des contacts avec l"UNESCO.S'il pouvait être intéressant d'être reconnus par l'UNESCO dans les années 60, les conditions ont changé aujourd'hui. Sachant qu'il nous serait demandé de participer à regroupements et des actions ne correspondant pas à notre philosophie, sans nous offrir d'avantages en contre partie, nous préférons renoncer. L'idée de la demande d'un poste de conseiller FIMEM au sein de l'UNESCO n'est pas abandonnée. Michel va contacter François pour étudier l'éventualité d'une demande de poste de conseiller FIMEM au sein de l'UNESCO.
 
10. DIVERS
 
Nouvelle adresse pour contacter le CA
La nouvelle adresse est to.cafimem@gmail.com. L’ancienne adresse fonctionne toujours jusque la fin de l’année 2007.
 
Archives de la FIMEM
Les archives vont êtres mises aux Archives départementales de Nice.
 
Tableau des tâches du CA
L’actualiser avec les nouvelles tâches de cette rencontre. (L’actualisation a été faite en novembre)
 
Prochaine rencontre du CA
La prochaine rencontre du CA aura lieu à Nesslau, les 4-6 avril 2008.
 
Pre-rencontre CA
Michel a fait une présentation pour les membres du mouvement bulgare des possibilités que nous donne le site de la FIMEM, le 1er novembre.
 
Post-rencontre CA
Teresita a présenté au mouvement bulgare le travail de l’équipe des organisateurs pour préparer la RIDEF au Mexique: le centre à Metepec, le programme de la RIDEF, les excursions…
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
FIMEM
 
Fédération Internationale des Mouvements d’Ecole Moderne
International Federation of Modern School Movements
 
 
INFORCA Nr 53
 
 
SOFIA
Bulgarie/Bulgaria
Novembre/November 2007
 
 
 
 
 
 
 
 
Prise de notes/Secretary : Michel Mulat, Luba Kolebinova;
Diana Dimitrova et Boyanka Toshkova (le 3 novembre/on 3rd November)
Corrections: Michel Mulat, Luba Kolebinova
Traduction/Translation, distribution: Luba Kolebinova
La lettre du Président
 
    La FIMEM vient de tenir son dernier CA à Sofia et vous en trouverez le compte rendu précis dans les INFOR 53. Tout notre priorité est concentrée sur la préparation de la RIDEF de Mexico. Saint Louis a permis de mobiliser les Africains déjà engagés dans la pédagogie Freinet et de promouvoir de nouveaux mouvements. Cette rencontre a été particulièrement efficace puisquede nouvelles demandes d'affiliation devraient être soumises à l'AG 2008 à la suite d'actions locales et de stages épaulés par les Africains eux-mêmes.
    Une RIDEF américaine représente également un effort pour tous et les bénéfices doivent être également à la hauteur des sacrifices consentis. Nous attendons une forte participation des Mexicains eux-mêmes ainsi que des latino-américains.
    Cependant il ne faudrait pas que ces incursions, devenues indispensables, sur de nouveaux continents se fassent au détriment des plus défavorisés. Il ne faudrait pas que les Européens de l'Est, habitués des RIDEF, empêchés de venir en Afrique en 2006, soient les victimes d'un nouvel éloignement. Il ne faudrait pas que les Africains nouveaux venus ne puissent se déplacer à Mexico. Il ne faudrait pas que ce soient toujours les mêmes qui traversent mers et océans.
    La FIMEM qui vit de ses seules cotisations ne peut pas financer un mouvement de plus en plus ouvert et de plus en plus nombreux. Chaque mouvement doit participer à la solidarité en fonction de ses moyens. Mais cela ne suffira pas. Il nous faut déposer des dossiers pour obtenir des subventions auprès des organisations officielles de nos pays, auprès des municipalités et des régions, voire de nos ministères de tutelle, selon les modalité en viguer dans nos différents pays. Et cela dans tous les pays.
2008 sera, avec un an de bonus, l'année du cinquantenaire de la FIMEM. C'est à ce titre que sont constitués les dossiers de  subvention par le CA. Ce n'est pas seulement un anniversaire à commémorer. C'est l'occasion pour nous de faire un point sur nos pratiques, sur notre charte, sur tout notre fonctionnement également. C'est aussi le moment pour prendre conscience que dans nos greniers, dans nos mouvements nous avons des archives qui risquent de disparaître et que par conséquent nous devons préserver. C'est enfin l'urgence de nous tourner vers nos anciens pour recueillir leurs témoignages, bases d'un patrimoine qui nous unit. Sur le plan pratique, les INFOR nous le précisent, nous aurons à Puebla des lieux pour exposer. Mais nous demandons aussi à chacun d'apporter ou de faire apporter au secrétariat de son mouvement un maximum d'objets ou de documents. Les premiers devraient permettre l'ouverture de musées pédagogiques régionaux ou nationaux. Les seconds devraient être partagés entre internet et un lieu central, à l'accès facilité pour des chercheurs du monde entier, situé au berceau même de notre mouvement. Les Archives Départementales des Alpes maritimes ont donné leur accord pour rassembler toutes les archives des mouvements Freinet. C'est un lieu sécurisé, pouvant conserver aussi bien des livres que des journaux, des films que des bandes magnétiques, en toutes langues et à la disposition de tous. De plus leur banque de donnée est interrogeable à distance sur internet.
    Le site de la FIMEM enfin, est le moyen le plus moderne que nous ayons à notre disposition pour mettre en relation les mouvements et les éducateurs du monde entier ainsi que leurs élèves. Il n'entre pas en concurrence avec les sites existants. Il offre seulement la possibilité de travailler ensemble et de mutualiser nos informations. Nous allons tenter de vous envoyer tous les mois une multilettre mettant l'accent sur les dernières innovations de ce site à destination des éducateurs et une autre pour nos classes afin que d'ici la RIDEF il soit utilisé par un maximum de Freinétistes. C'est sur le site que vous trouverez toutes les informations pour venir à Mexico ou vous inscrire. Des copains se mobilisent pour traduire les fiches réalisées par les Mexicains, aidons-les. La multilettre ne pouvant plus être financée, elle doit être écrite sur le site. Nous proposons à chaque mouvement d'écrire, pour cette multilettre numérique, un article à caractère pédagogique (la lecture par exemple, ou libre) et un article politique, faisant le point sur la place des pédagogues Freinet dans le paysage éducatif officiel de votre pays. Comment votre mouvement est perçu, écouté, valorisé ou réprimé.
A bientôt.
Pour le CA FIMEM     
Michel           
PROCES-VERBAL DU CA DE LA FIMEM, 23-25 MARS 2007
PRESENTS: Elke Hofmann, Michel Mulat, Andi Honegger, Teresita Garduño Rubio et Luba Kolebinova.
Mamadou Demba était absent pour des raisons administratives et professionnelles.
Merci au mouvement bulgare d’Ecole Moderne pour l’organisation de cette rencontre.
1- FINANCES
1.1 Budget et budget prévisionnel
Le rapport financier de la fin d’octobre est présenté par Andi. (Voir l’annex)
1.2Reversements de l’ICEM
La cotisation et la participation aux frais de déplacement du membre français du CA sont maintenant régularisés. Reste le problème du remboursement du prêt de 5000 euros décidé lors du CA de Nantes pour préparer la RIDEF de Saint-Louis.  Seuls 3517 euros ont été remboursés, l'ICEM considérant que « prendre en charge la représentante roumaine » de Paris à Saint-Louis signifie l'aider à prendre l'avion et acheter son billet à la place de la FIMEM. La Roumaine n'ayant pas été « prise en charge », nous considérons qu'il manque 1500 euros. De plus cette somme ne correspond pas à celle sur la facture que le trésorier de la FIMEM a reçu de la/du responsable du secteur international français – 780 euros pour le vol. Nous souhaiterions qu'au moins la différence nous soit reversée ouque nous soient envoyés les justificatifs indispensables à la comptabilité de la FIMEM. Nous rappelons que la FIMEM avait “pris en charge” l’hébergement de la participante Roumaine à Saint-Louis et son voyage de Bucarest à Paris.
Andi va envoyer une nouvelle lettre à l’ICEM pour régler le problème.
(La lettre a été envoyée en novembre.) 
500 euros d'aide ont été demandés par l'ICEM pour la formation européenne 2007 qui a été entièrement organisée par l'ICEM. Ce courier est arrive trop tard. (Voir la réponse sur le site.)
1.3 Bénéfice de la RIDEF de Saint Louis
La RIDEF de Saint Louis s'est révélée, après bilan, financièrement excédentaire.
La FIMEM a reçu les 10% des recettes, prévus selon le Réglement Intérieur. Les 60% des comptes bénéficiaires ont été versés aussi à la FIMEM.
(Voir budget annexé.)
La Suède n’a pas payé la participation de leur membre du CA à Saint-Louis.
Demander au mouvement suédois de payer la participation de leur membre du CA à la RIDEF de Saint-Louis
1.4 Cotisations des mouvements
Quelques mouvements sont très en retard de leur cotisations: 2003-2006 – Estonie ; 2004-2006 – Santa Catarina (Brésil) ; 2005-2006 – Autriche, FBV (Belgique) et Nova Esola Galega (Espagne).
Andi va demander la cotisation aux mouvements. (Elles ont été demandées en novembre.)
Michel s’occupe de la Russie.
Proposer une réunion « finances » au Mexique, avec tous les trésoriers des mouvements (ou personnes mandatées par eux) et le trésorier de la FIMEM.
 
1.5Subventions pour la FIMEM
Nous avons discuté d’étudier la possibilitéd’obtenir des subventionspar l’intermédaire du projet « Comenius » II.
Elke va se renseigner auprès de son mouvement de manière à monter un dossier de demande de subvention européenne pour financer les rencontres du CA.
 
1.6 Subventions pour le site de la FIMEM
Dans le budget de la FIMEM nous avons 650 euros pour la période 2006-2008 et nous avons payé jusque là 1800 euros. Nous attendons des factures pour 3000 euros encore.
A Saint-Louis, lors de la discussion du budget nous n’avions pas les chiffres.
L’Association des CVC sera bientôt déclarée et à partir de janvier 2008 on pourrait obtenir une subvention pour les CVC et le site.
Il existe une nouvelle possibilité pour réduire les sommes avec 300 euros – installer gratuitement les listes sur Google à partir de 2008.
On a cherché dans différents pays des hébergeurs moins chers et on va changer d’hébergeur à partir de 2008 aussi.
 
1.7 Dépenses pour cette réunion du CA :
Les dépenses sont 1717,50 euros, ou bien – 137,40 euros par mouvement ayant un participant à cette rencontre.
Tous les participants à la rencontre de Sofia sont remboursés.
La contribution des mouvements correspondants va être demandée par Andi.
(Andi a demandé la contribution des mouvements début décembre.)
2. RIDEF 2006 ET 2008 
2.1 RIDEF 2006 de Saint-Louis
Un document de l’ASEM a été envoyé à Andi qui représente la documentation de la RIDEF.
Bilan politico-pédagogique – l’organisation du mouvement en Côte d’Ivoire a été à la suite d’un stage avec la participation d’un représentant du Ministaire de l’Education au Sénégal.
Elke va chercher Papa Meissa et Jean Le Gal pour apprendre plus sur la CAMEM – les principes et les méthodes de travail, comment se positionne la CAMEM par rapport à la FIMEM aujourd’hui, après la RIDEF.
2.2 RIDEF au Mexique – 25 juillet-3 août 2008
(Voir tous les renseignements sur le site.)
Organisation:
Teresita nous présente en détail le travail de l’équipe des organisateurs et le programme est discuté.
La fiche d’inscription est en quatre langues avec toutes les informations nécessaires.
Les prix pour les pays favorisés (A) – 605 USD pour les membres /663 USD pour les non membres.
Pays défavorisés (B et C) 490 USD /550 USD
Enfants jusqu’à 10 ans 331 USD /390 USD.
Le camping sera probablement possible aussi.
Si les payements sont globalisés il y aura moins de taxes.
L’accueil des participantset le transport sont organisés de l’aéroport jusqu’à Puebla, puis de Puebla jusqu’à Metepec.
Une pré-RIDEF de quatre jours et une post-RIDEF seront proposées: visite avec accompagnateur de la ville de Mexico, de la zone archéologique de Teotihuacan. Trois options seront possibles avec un nombre de personnes minimum en pré et post-RIDEF. On va  réajuster en fonction des demandes mais on assure qu'il y a aura quelque chose avant et après pour les inscrits ayant réservé un billet. Les prix seront proposés plus tard.
Les participants qui voudraient visiter Cancun devraient chercher des vols Europe-Cancun en arrivant et Mexico-Europe pour rentrer ou bien Europe-Mexico pour arriver et Cancun-Europe pour rentrer.
Il y aura cinq journées pour les ateliers longs et la sixième pour leur presentation.
Il y aura des ateliers pour les enfants qui seront aussi des espaces de méthodologie Freinet.
Trois sessions de l’Assemblée Générale sont prévues, ainsi que des groupes de langue, des coloques/des pléniaires, trois soirées interculturelles, des projections de films sur DVD, des danses…
Quelques espaces sont prévus – pour le cinquantenaire de la FIMEM, pour le journal, un mur de l’identité, un mural démocratique, la production pédagogique du Mexique…
Le site servira aussi à enregistrer les projets, ainsi que le livre de vie de la RIDEF.
Tous les membres de la FIMEM sont invites à apporter des documents liés à l’histoire de la FIMEM ainsi que des témoignages de leur travail.
Jean Le Gal va présenter son livre. Il serait intéressant d’avoir un atelier lié à cet ouvrage et au travail de Jean Le Gal à travers le monde.
Demander aux mouvements d’envoyer des informations sur le nombre des participants le plus tôt possible (en décembre) pour préparer un budget réalistique.
La liste de diffusion de tous les membres de la FIMEM dont on a l’adresse mél va aider pour ces informations.
Le CA de la FIMEM accepte le budget prévisionnel de la RIDEF discuté lors de la rencontre à Sofia.
Solidarité
L’Espagne va donner une somme importante pour la solidarité qui va aider à l’organisation de la RIDEF et à la participation des personnes de l’Amérique Latine.
Les Espagnoles pourraient aider aussi pour trouver un financement européen pour ces pays.
Le Mexique est en contact avec l’Equator, le Chili, mais n’a pas de réponse de Costa Rica.
Chaque mouvement devrait chercher des subventions éventuelles.
Demander aux mouvements qui pourra donner des sommes pour la solidarité et qui aura besoin de solidarité pour ses participants.
Présenter des listes de personnes bénéficiaires.
La priorité est pour les pays de l’Europe de l’Est et du Sénégal.
Pour bénéficier de la solidarité faire la demande à la FIMEM avant le 1er avril 2008.
Voyage
François a proposé d’organiser un vol spécial de Paris à Cancun pour dix personnes. (Contacter François à ce propos.)
Les vols de Madrid à Mexico sont moins chers.
Si quelqu’un/quelques uns s’engagent à organiser un vol ils devraient s’occuper des finances aussi.
Préparation de l’Assemblée Générale
Les mouvements de la FIMEM pourront presenter leur candidature au Conseil d’Administration en envoyant un document au secrétariat de la FIMEM, au plus tard, un mois avant l'Assemblée Générale – jusqu'au 26 juin 2008. Pour pouvoir présenter un candidat au CA, le mouvement doit être à jour de sa cotisation. (Art. 4 du Règlement Intérieur)
Les mouvements candidats à l’affiliation à la FIMEM devraient discuter avec leur mouvement parrain pour qu’il prépare leur présentation et envoie leur candidature au CA quatre mois avant l’AG – jusqu’au 26 mars 2008. (Art. 3 et Art. 8 des Statuts)
Les mouvements de la FIMEM devraient envoyer les points à porter à l'ordre du jour quatre mois avant l’AG – jusqu'au 26 mars 2008. (Art. 8 des Statuts)
L'Ordre du Jour de l'Assemblée Générale va être proposé par le Conseil d'Administration dans la convocation envoyée aux membres trois mois avant sa tenue – jusqu’au 26 avril 2008. (Art. 8 des Statuts)
Demander aux mouvements d’actualiser le nombre de leurs adhérents pour savoir le nombre des délégués à l’Assemblée générale de la RIDEF. (Cette demande a été faite en novembre.)
3. CINQUANTENAIRE DE LA FIMEM
La décision était de commémorer le cinquantenaire de la FIMEM dans les mouvements différents en 2007 et de fêter le jubillé ensemble à la RIDEF au Mexique.
Demander aux mouvements de mettre sur le site des documents sur la commémoration du cinquantenaire de la FIMEM.
4. STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR
Article  7 a) du Règlement Intérieur
Le remboursement des frais occasionnés par les rencontres du CA. FIMEM est calculé selon les règles suivantes:
 
Partage entre les mouvements ayant un représentant présent à la réunion du CA.
Chaque mouvement participe pour la même somme, dite “Part Nationale” quelles que soient les dépenses engagées par son représentant.
La part nationale est égale à 40 % de la dépense moyenne.
Pour calculer la part nationale on utilise donc les formules suivantes :
           Dépense Totale: Somme totale des dépenses personnelles et collectives de tous les  participants
           Dépense Moyenne: Dépense Totale divisée par le nombre de participants
           Part Nationale: 40 % de la dépense moyenne
           La FIMEM prend à sa charge le complément des dépenses (soit 60 % de la dépense totale)
Les membres du CA reçoivent donc un remboursement total de leurs dépenses.
 
Nous avons conscience que cet article du Règlement Intérieur pose problème puisque tout membre élu au CA représente tous les membres affiliés.
Financièrement : les dépense en trajet du CA se chiffrent à enrviron 3300 euros alors que les cotisations rapportent globalement 10 700 euros. Nous avons réalisé plusieurs simulations :
1- Si les pays B et C n'arrivent pas à payer toute leur part nationale, ils payent ce qu’ils peuvent. Le reste est payé par la caisse de solidarité de la FIMEM.
2- Pour que la prise en charge soit répartie sur l'ensemble des mouvements, il faudrait augmenter les cotisations de 30%.
3- Pour ramener à 20% la prise en charge par les mouvements représentés, il faudrait augmenter de 10% les cotisations des pays A et B et passer de 15 à 20 euros les pays C.
Si nous avions plusieurs élus issus de pays de catégories C, nous devrions dans tous les cas opérer un réajustement.
L'AG devra se prononcer, ce qui aura pour incidence la modification des articles 3 et 7 du Règlement Intérieur.
 
 
5. CHARTE DE LA FIMEM
Plusieurs mouvements s’étaient engagés pour donner une nouvelle proposition pour la Charte de la FIMEM. Il y a eu des contacts avec Henry Landroit pour animer le groupe de travail, mais jusque-là il n’y a pas de résultat de ce groupe.
Une des propositions pour la nouvelle Charte c’est d’insister sur la différence entre techniques et philosophie Freinet.
 
Le Mexique s’engage à discuter et trouver quelqu’un pour coordiner le travail sur la Charte.
La proposition pour la nouvelle Charte devrait être communiquée au CA quatre mois avant la RIDEF (fin mars) pour être mise dans l’ordre du jour de l’Assemblée Générale envoyé aux mouvements trois mois avant l’AG.
 
6. PRESENTATION DE LA FIMEM
Actualiser le dépliant de la FIMEM pour la RIDEF au Mexique.
Elaborer un cachet rond de la FIMEM pour faciliter la participation d’une partie de nos membres aux actions de la FIMEM.
 
7. LE SITE DE LA FIMEM
Demander aux mouvements d’envoyer la liste des personnes intéressées qui ne sont pas encore inscrites dans le site.
Listes de diffusion
Une nouvelle liste a été ouverte – la liste des participants des 5 dernières RIDEF et de certains des RIDEF antérieures dont nous avons les adresses mél, mais cette liste n’a pas encore été complétée.
Pour réduire les frais de la partie “communication” dans le budget de la FIMEM pour laquelle nous cherchons aussi des subventions nous avons discuté une nouvelle possibilté – d’installer les listes de diffusion sur Google, qui en plus, ne demandent plus l’intervention de specialistes et sont, donc, indépendantes.
Installer les listes de diffusion sur Google. Informer les mouvements et demander aux abonnés de confirmer leur inscription à partir du mois de décembre 2007. (Un tel message a été envoyé aux abonnés fin novembre.)
Résilier le contrat entre les associations INFORMATICEM et FIMEM à la fin de l’année 2007.
Envoyer une lettre à Bernard Monthubert et lui rendre hommage pour son grand investissement pour l’informatisation de la communication au sein de la FIMEM. (Cette lettre a été envoyée en novembre.)
Le/Les propriétaires des futures listes installées sur Google devraient être membres du groupe pour lequel la liste a été ouverte.
8- MOUVEMENTS
Deux mouvements africains – du Burkina Faso et du Togo, ainsi que celui de la Corée du Sud ont demandé des informations concernant l’affiliation à la FIMEM.
Demander aux mouvements s’ils sont intéressés à devenir membres de la FIMEM.
Conditions pour devenir membre de la FIMEM:
 
...Pour être membre, il faut être présenté au CA par un mouvement appartenant à la FIMEM. Le CA présente la candidature à l’Assemblée Générale qui l’accepte ou la repousse.
Pour devenir membre de la FIMEM tout mouvement pédagogique doit:
  • reconnaître la Charte de l’École Moderne;
  • fournir un compte rendu de ses activités;
  • s’engager à participer aux travaux de la FIMEM et, dans la mesure de ses moyens, à apporter une contribution financière à son fonctionnement;
  • être composé de 20 membres adhérents au moins, répartis dans au moins 5 écoles différentes;
  • exercer son action sur une aire géographique de plus de 10 000 km2;
  • être organisé démocratiquement, c’est à dire, tenir au moins une assemblée générale annuelle, sauf conditions locales exceptionnelles, avec élection des responsables;
  • avoir une activité de promotion de la pédagogie Freinet sur cette aire géographique;
  • être en relation avec d’autres mouvements.
 
L’AG fixe la cotisation demandée à chaque mouvement membre. (Art. 3 des Statuts)
 
Elke va contacter les représentants des mouvements africains en 2008 pour apprendre plus sur leur histoire.
Portugal: Michel a contacté des membres du mouvement portugais.
Le CA mandate Michel pour renconter le mouvement portugais et finance 50% du voyage (100 euros).
Allemagne: Elke nous présente un projet de son mouvement Freinet Kooperative. Il va organiser une formation Freinet pour des enseignants de tous niveaux pour 2 années à partir d’octobre 2008.
 
9- ACTIONS INTERNATIONALES
9.1 Congrès de l’ICEM à Paris
Michel nous fait le compte rendu du congrès – il a eu un discours sur la FIMEM et son histoire. Il y a eu aussi une exposition, réalisée par François, sur l’origine de la FIMEM à propos de son cinquantenaire.
9.2 UNESCO 
La question de l'UNESCO est à l'ordre du jour de tous les CA depuis 2004. Michel et François avaient commencé à établir des contacts avec l"UNESCO.S'il pouvait être intéressant d'être reconnus par l'UNESCO dans les années 60, les conditions ont changé aujourd'hui. Sachant qu'il nous serait demandé de participer à regroupements et des actions ne correspondant pas à notre philosophie, sans nous offrir d'avantages en contre partie, nous préférons renoncer. L'idée de la demande d'un poste de conseiller FIMEM au sein de l'UNESCO n'est pas abandonnée. Michel va contacter François pour étudier l'éventualité d'une demande de poste de conseiller FIMEM au sein de l'UNESCO.
 
10. DIVERS
 
Nouvelle adresse pour contacter le CA
La nouvelle adresse est to.cafimem@gmail.com. L’ancienne adresse fonctionne toujours jusque la fin de l’année 2007.
 
Archives de la FIMEM
Les archives vont êtres mises aux Archives départementales de Nice.
 
Tableau des tâches du CA
L’actualiser avec les nouvelles tâches de cette rencontre. (L’actualisation a été faite en novembre)
 
Prochaine rencontre du CA
La prochaine rencontre du CA aura lieu à Nesslau, les 4-6 avril 2008.
 
Pre-rencontre CA
Michel a fait une présentation pour les membres du mouvement bulgare des possibilités que nous donne le site de la FIMEM, le 1er novembre.
 
Post-rencontre CA
Teresita a présenté au mouvement bulgare le travail de l’équipe des organisateurs pour préparer la RIDEF au Mexique: le centre à Metepec, le programme de la RIDEF, les excursions…
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
FIMEM
 
Fédération Internationale des Mouvements d’Ecole Moderne
International Federation of Modern School Movements
 
 
INFORCA Nr 53
 
 
SOFIA
Bulgarie/Bulgaria
Novembre/November 2007
 
 
 
 
 
 
 
 
Prise de notes/Secretary : Michel Mulat, Luba Kolebinova;
Diana Dimitrova et Boyanka Toshkova (le 3 novembre/on 3rd November)
Corrections: Michel Mulat, Luba Kolebinova
Traduction/Translation, distribution: Luba Kolebinova
La lettre du Président
 
    La FIMEM vient de tenir son dernier CA à Sofia et vous en trouverez le compte rendu précis dans les INFOR 53. Tout notre priorité est concentrée sur la préparation de la RIDEF de Mexico. Saint Louis a permis de mobiliser les Africains déjà engagés dans la pédagogie Freinet et de promouvoir de nouveaux mouvements. Cette rencontre a été particulièrement efficace puisquede nouvelles demandes d'affiliation devraient être soumises à l'AG 2008 à la suite d'actions locales et de stages épaulés par les Africains eux-mêmes.
    Une RIDEF américaine représente également un effort pour tous et les bénéfices doivent être également à la hauteur des sacrifices consentis. Nous attendons une forte participation des Mexicains eux-mêmes ainsi que des latino-américains.
    Cependant il ne faudrait pas que ces incursions, devenues indispensables, sur de nouveaux continents se fassent au détriment des plus défavorisés. Il ne faudrait pas que les Européens de l'Est, habitués des RIDEF, empêchés de venir en Afrique en 2006, soient les victimes d'un nouvel éloignement. Il ne faudrait pas que les Africains nouveaux venus ne puissent se déplacer à Mexico. Il ne faudrait pas que ce soient toujours les mêmes qui traversent mers et océans.
    La FIMEM qui vit de ses seules cotisations ne peut pas financer un mouvement de plus en plus ouvert et de plus en plus nombreux. Chaque mouvement doit participer à la solidarité en fonction de ses moyens. Mais cela ne suffira pas. Il nous faut déposer des dossiers pour obtenir des subventions auprès des organisations officielles de nos pays, auprès des municipalités et des régions, voire de nos ministères de tutelle, selon les modalité en viguer dans nos différents pays. Et cela dans tous les pays.
2008 sera, avec un an de bonus, l'année du cinquantenaire de la FIMEM. C'est à ce titre que sont constitués les dossiers de  subvention par le CA. Ce n'est pas seulement un anniversaire à commémorer. C'est l'occasion pour nous de faire un point sur nos pratiques, sur notre charte, sur tout notre fonctionnement également. C'est aussi le moment pour prendre conscience que dans nos greniers, dans nos mouvements nous avons des archives qui risquent de disparaître et que par conséquent nous devons préserver. C'est enfin l'urgence de nous tourner vers nos anciens pour recueillir leurs témoignages, bases d'un patrimoine qui nous unit. Sur le plan pratique, les INFOR nous le précisent, nous aurons à Puebla des lieux pour exposer. Mais nous demandons aussi à chacun d'apporter ou de faire apporter au secrétariat de son mouvement un maximum d'objets ou de documents. Les premiers devraient permettre l'ouverture de musées pédagogiques régionaux ou nationaux. Les seconds devraient être partagés entre internet et un lieu central, à l'accès facilité pour des chercheurs du monde entier, situé au berceau même de notre mouvement. Les Archives Départementales des Alpes maritimes ont donné leur accord pour rassembler toutes les archives des mouvements Freinet. C'est un lieu sécurisé, pouvant conserver aussi bien des livres que des journaux, des films que des bandes magnétiques, en toutes langues et à la disposition de tous. De plus leur banque de donnée est interrogeable à distance sur internet.
    Le site de la FIMEM enfin, est le moyen le plus moderne que nous ayons à notre disposition pour mettre en relation les mouvements et les éducateurs du monde entier ainsi que leurs élèves. Il n'entre pas en concurrence avec les sites existants. Il offre seulement la possibilité de travailler ensemble et de mutualiser nos informations. Nous allons tenter de vous envoyer tous les mois une multilettre mettant l'accent sur les dernières innovations de ce site à destination des éducateurs et une autre pour nos classes afin que d'ici la RIDEF il soit utilisé par un maximum de Freinétistes. C'est sur le site que vous trouverez toutes les informations pour venir à Mexico ou vous inscrire. Des copains se mobilisent pour traduire les fiches réalisées par les Mexicains, aidons-les. La multilettre ne pouvant plus être financée, elle doit être écrite sur le site. Nous proposons à chaque mouvement d'écrire, pour cette multilettre numérique, un article à caractère pédagogique (la lecture par exemple, ou libre) et un article politique, faisant le point sur la place des pédagogues Freinet dans le paysage éducatif officiel de votre pays. Comment votre mouvement est perçu, écouté, valorisé ou réprimé.
A bientôt.
Pour le CA FIMEM     
Michel           
PROCES-VERBAL DU CA DE LA FIMEM, 23-25 MARS 2007
PRESENTS: Elke Hofmann, Michel Mulat, Andi Honegger, Teresita Garduño Rubio et Luba Kolebinova.
Mamadou Demba était absent pour des raisons administratives et professionnelles.
Merci au mouvement bulgare d’Ecole Moderne pour l’organisation de cette rencontre.
1- FINANCES
1.1 Budget et budget prévisionnel
Le rapport financier de la fin d’octobre est présenté par Andi. (Voir l’annex)
1.2Reversements de l’ICEM
La cotisation et la participation aux frais de déplacement du membre français du CA sont maintenant régularisés. Reste le problème du remboursement du prêt de 5000 euros décidé lors du CA de Nantes pour préparer la RIDEF de Saint-Louis.  Seuls 3517 euros ont été remboursés, l'ICEM considérant que « prendre en charge la représentante roumaine » de Paris à Saint-Louis signifie l'aider à prendre l'avion et acheter son billet à la place de la FIMEM. La Roumaine n'ayant pas été « prise en charge », nous considérons qu'il manque 1500 euros. De plus cette somme ne correspond pas à celle sur la facture que le trésorier de la FIMEM a reçu de la/du responsable du secteur international français – 780 euros pour le vol. Nous souhaiterions qu'au moins la différence nous soit reversée ouque nous soient envoyés les justificatifs indispensables à la comptabilité de la FIMEM. Nous rappelons que la FIMEM avait “pris en charge” l’hébergement de la participante Roumaine à Saint-Louis et son voyage de Bucarest à Paris.
Andi va envoyer une nouvelle lettre à l’ICEM pour régler le problème.
(La lettre a été envoyée en novembre.) 
500 euros d'aide ont été demandés par l'ICEM pour la formation européenne 2007 qui a été entièrement organisée par l'ICEM. Ce courier est arrive trop tard. (Voir la réponse sur le site.)
1.3 Bénéfice de la RIDEF de Saint Louis
La RIDEF de Saint Louis s'est révélée, après bilan, financièrement excédentaire.
La FIMEM a reçu les 10% des recettes, prévus selon le Réglement Intérieur. Les 60% des comptes bénéficiaires ont été versés aussi à la FIMEM.
(Voir budget annexé.)
La Suède n’a pas payé la participation de leur membre du CA à Saint-Louis.
Demander au mouvement suédois de payer la participation de leur membre du CA à la RIDEF de Saint-Louis
1.4 Cotisations des mouvements
Quelques mouvements sont très en retard de leur cotisations: 2003-2006 – Estonie ; 2004-2006 – Santa Catarina (Brésil) ; 2005-2006 – Autriche, FBV (Belgique) et Nova Esola Galega (Espagne).
Andi va demander la cotisation aux mouvements. (Elles ont été demandées en novembre.)
Michel s’occupe de la Russie.
Proposer une réunion « finances » au Mexique, avec tous les trésoriers des mouvements (ou personnes mandatées par eux) et le trésorier de la FIMEM.
 
1.5Subventions pour la FIMEM
Nous avons discuté d’étudier la possibilitéd’obtenir des subventionspar l’intermédaire du projet « Comenius » II.
Elke va se renseigner auprès de son mouvement de manière à monter un dossier de demande de subvention européenne pour financer les rencontres du CA.
 
1.6 Subventions pour le site de la FIMEM
Dans le budget de la FIMEM nous avons 650 euros pour la période 2006-2008 et nous avons payé jusque là 1800 euros. Nous attendons des factures pour 3000 euros encore.
A Saint-Louis, lors de la discussion du budget nous n’avions pas les chiffres.
L’Association des CVC sera bientôt déclarée et à partir de janvier 2008 on pourrait obtenir une subvention pour les CVC et le site.
Il existe une nouvelle possibilité pour réduire les sommes avec 300 euros – installer gratuitement les listes sur Google à partir de 2008.
On a cherché dans différents pays des hébergeurs moins chers et on va changer d’hébergeur à partir de 2008 aussi.
 
1.7 Dépenses pour cette réunion du CA :
Les dépenses sont 1717,50 euros, ou bien – 137,40 euros par mouvement ayant un participant à cette rencontre.
Tous les participants à la rencontre de Sofia sont remboursés.
La contribution des mouvements correspondants va être demandée par Andi.
(Andi a demandé la contribution des mouvements début décembre.)
2. RIDEF 2006 ET 2008 
2.1 RIDEF 2006 de Saint-Louis
Un document de l’ASEM a été envoyé à Andi qui représente la documentation de la RIDEF.
Bilan politico-pédagogique – l’organisation du mouvement en Côte d’Ivoire a été à la suite d’un stage avec la participation d’un représentant du Ministaire de l’Education au Sénégal.
Elke va chercher Papa Meissa et Jean Le Gal pour apprendre plus sur la CAMEM – les principes et les méthodes de travail, comment se positionne la CAMEM par rapport à la FIMEM aujourd’hui, après la RIDEF.
2.2 RIDEF au Mexique – 25 juillet-3 août 2008
(Voir tous les renseignements sur le site.)
Organisation:
Teresita nous présente en détail le travail de l’équipe des organisateurs et le programme est discuté.
La fiche d’inscription est en quatre langues avec toutes les informations nécessaires.
Les prix pour les pays favorisés (A) – 605 USD pour les membres /663 USD pour les non membres.
Pays défavorisés (B et C) 490 USD /550 USD
Enfants jusqu’à 10 ans 331 USD /390 USD.
Le camping sera probablement possible aussi.
Si les payements sont globalisés il y aura moins de taxes.
L’accueil des participantset le transport sont organisés de l’aéroport jusqu’à Puebla, puis de Puebla jusqu’à Metepec.
Une pré-RIDEF de quatre jours et une post-RIDEF seront proposées: visite avec accompagnateur de la ville de Mexico, de la zone archéologique de Teotihuacan. Trois options seront possibles avec un nombre de personnes minimum en pré et post-RIDEF. On va  réajuster en fonction des demandes mais on assure qu'il y a aura quelque chose avant et après pour les inscrits ayant réservé un billet. Les prix seront proposés plus tard.
Les participants qui voudraient visiter Cancun devraient chercher des vols Europe-Cancun en arrivant et Mexico-Europe pour rentrer ou bien Europe-Mexico pour arriver et Cancun-Europe pour rentrer.
Il y aura cinq journées pour les ateliers longs et la sixième pour leur presentation.
Il y aura des ateliers pour les enfants qui seront aussi des espaces de méthodologie Freinet.
Trois sessions de l’Assemblée Générale sont prévues, ainsi que des groupes de langue, des coloques/des pléniaires, trois soirées interculturelles, des projections de films sur DVD, des danses…
Quelques espaces sont prévus – pour le cinquantenaire de la FIMEM, pour le journal, un mur de l’identité, un mural démocratique, la production pédagogique du Mexique…
Le site servira aussi à enregistrer les projets, ainsi que le livre de vie de la RIDEF.
Tous les membres de la FIMEM sont invites à apporter des documents liés à l’histoire de la FIMEM ainsi que des témoignages de leur travail.
Jean Le Gal va présenter son livre. Il serait intéressant d’avoir un atelier lié à cet ouvrage et au travail de Jean Le Gal à travers le monde.
Demander aux mouvements d’envoyer des informations sur le nombre des participants le plus tôt possible (en décembre) pour préparer un budget réalistique.
La liste de diffusion de tous les membres de la FIMEM dont on a l’adresse mél va aider pour ces informations.
Le CA de la FIMEM accepte le budget prévisionnel de la RIDEF discuté lors de la rencontre à Sofia.
Solidarité
L’Espagne va donner une somme importante pour la solidarité qui va aider à l’organisation de la RIDEF et à la participation des personnes de l’Amérique Latine.
Les Espagnoles pourraient aider aussi pour trouver un financement européen pour ces pays.
Le Mexique est en contact avec l’Equator, le Chili, mais n’a pas de réponse de Costa Rica.
Chaque mouvement devrait chercher des subventions éventuelles.
Demander aux mouvements qui pourra donner des sommes pour la solidarité et qui aura besoin de solidarité pour ses participants.
Présenter des listes de personnes bénéficiaires.
La priorité est pour les pays de l’Europe de l’Est et du Sénégal.
Pour bénéficier de la solidarité faire la demande à la FIMEM avant le 1er avril 2008.
Voyage
François a proposé d’organiser un vol spécial de Paris à Cancun pour dix personnes. (Contacter François à ce propos.)
Les vols de Madrid à Mexico sont moins chers.
Si quelqu’un/quelques uns s’engagent à organiser un vol ils devraient s’occuper des finances aussi.
Préparation de l’Assemblée Générale
Les mouvements de la FIMEM pourront presenter leur candidature au Conseil d’Administration en envoyant un document au secrétariat de la FIMEM, au plus tard, un mois avant l'Assemblée Générale – jusqu'au 26 juin 2008. Pour pouvoir présenter un candidat au CA, le mouvement doit être à jour de sa cotisation. (Art. 4 du Règlement Intérieur)
Les mouvements candidats à l’affiliation à la FIMEM devraient discuter avec leur mouvement parrain pour qu’il prépare leur présentation et envoie leur candidature au CA quatre mois avant l’AG – jusqu’au 26 mars 2008. (Art. 3 et Art. 8 des Statuts)
Les mouvements de la FIMEM devraient envoyer les points à porter à l'ordre du jour quatre mois avant l’AG – jusqu'au 26 mars 2008. (Art. 8 des Statuts)
L'Ordre du Jour de l'Assemblée Générale va être proposé par le Conseil d'Administration dans la convocation envoyée aux membres trois mois avant sa tenue – jusqu’au 26 avril 2008. (Art. 8 des Statuts)
Demander aux mouvements d’actualiser le nombre de leurs adhérents pour savoir le nombre des délégués à l’Assemblée générale de la RIDEF. (Cette demande a été faite en novembre.)
3. CINQUANTENAIRE DE LA FIMEM
La décision était de commémorer le cinquantenaire de la FIMEM dans les mouvements différents en 2007 et de fêter le jubillé ensemble à la RIDEF au Mexique.
Demander aux mouvements de mettre sur le site des documents sur la commémoration du cinquantenaire de la FIMEM.
4. STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR
Article  7 a) du Règlement Intérieur
Le remboursement des frais occasionnés par les rencontres du CA. FIMEM est calculé selon les règles suivantes:
 
Partage entre les mouvements ayant un représentant présent à la réunion du CA.
Chaque mouvement participe pour la même somme, dite “Part Nationale” quelles que soient les dépenses engagées par son représentant.
La part nationale est égale à 40 % de la dépense moyenne.
Pour calculer la part nationale on utilise donc les formules suivantes :
           Dépense Totale: Somme totale des dépenses personnelles et collectives de tous les  participants
           Dépense Moyenne: Dépense Totale divisée par le nombre de participants
           Part Nationale: 40 % de la dépense moyenne
           La FIMEM prend à sa charge le complément des dépenses (soit 60 % de la dépense totale)
Les membres du CA reçoivent donc un remboursement total de leurs dépenses.
 
Nous avons conscience que cet article du Règlement Intérieur pose problème puisque tout membre élu au CA représente tous les membres affiliés.
Financièrement : les dépense en trajet du CA se chiffrent à enrviron 3300 euros alors que les cotisations rapportent globalement 10 700 euros. Nous avons réalisé plusieurs simulations :
1- Si les pays B et C n'arrivent pas à payer toute leur part nationale, ils payent ce qu’ils peuvent. Le reste est payé par la caisse de solidarité de la FIMEM.
2- Pour que la prise en charge soit répartie sur l'ensemble des mouvements, il faudrait augmenter les cotisations de 30%.
3- Pour ramener à 20% la prise en charge par les mouvements représentés, il faudrait augmenter de 10% les cotisations des pays A et B et passer de 15 à 20 euros les pays C.
Si nous avions plusieurs élus issus de pays de catégories C, nous devrions dans tous les cas opérer un réajustement.
L'AG devra se prononcer, ce qui aura pour incidence la modification des articles 3 et 7 du Règlement Intérieur.
 
 
5. CHARTE DE LA FIMEM
Plusieurs mouvements s’étaient engagés pour donner une nouvelle proposition pour la Charte de la FIMEM. Il y a eu des contacts avec Henry Landroit pour animer le groupe de travail, mais jusque-là il n’y a pas de résultat de ce groupe.
Une des propositions pour la nouvelle Charte c’est d’insister sur la différence entre techniques et philosophie Freinet.
 
Le Mexique s’engage à discuter et trouver quelqu’un pour coordiner le travail sur la Charte.
La proposition pour la nouvelle Charte devrait être communiquée au CA quatre mois avant la RIDEF (fin mars) pour être mise dans l’ordre du jour de l’Assemblée Générale envoyé aux mouvements trois mois avant l’AG.
 
6. PRESENTATION DE LA FIMEM
Actualiser le dépliant de la FIMEM pour la RIDEF au Mexique.
Elaborer un cachet rond de la FIMEM pour faciliter la participation d’une partie de nos membres aux actions de la FIMEM.
 
7. LE SITE DE LA FIMEM
Demander aux mouvements d’envoyer la liste des personnes intéressées qui ne sont pas encore inscrites dans le site.
Listes de diffusion
Une nouvelle liste a été ouverte – la liste des participants des 5 dernières RIDEF et de certains des RIDEF antérieures dont nous avons les adresses mél, mais cette liste n’a pas encore été complétée.
Pour réduire les frais de la partie “communication” dans le budget de la FIMEM pour laquelle nous cherchons aussi des subventions nous avons discuté une nouvelle possibilté – d’installer les listes de diffusion sur Google, qui en plus, ne demandent plus l’intervention de specialistes et sont, donc, indépendantes.
Installer les listes de diffusion sur Google. Informer les mouvements et demander aux abonnés de confirmer leur inscription à partir du mois de décembre 2007. (Un tel message a été envoyé aux abonnés fin novembre.)
Résilier le contrat entre les associations INFORMATICEM et FIMEM à la fin de l’année 2007.
Envoyer une lettre à Bernard Monthubert et lui rendre hommage pour son grand investissement pour l’informatisation de la communication au sein de la FIMEM. (Cette lettre a été envoyée en novembre.)
Le/Les propriétaires des futures listes installées sur Google devraient être membres du groupe pour lequel la liste a été ouverte.
8- MOUVEMENTS
Deux mouvements africains – du Burkina Faso et du Togo, ainsi que celui de la Corée du Sud ont demandé des informations concernant l’affiliation à la FIMEM.
Demander aux mouvements s’ils sont intéressés à devenir membres de la FIMEM.
Conditions pour devenir membre de la FIMEM:
 
...Pour être membre, il faut être présenté au CA par un mouvement appartenant à la FIMEM. Le CA présente la candidature à l’Assemblée Générale qui l’accepte ou la repousse.
Pour devenir membre de la FIMEM tout mouvement pédagogique doit:
  • reconnaître la Charte de l’École Moderne;
  • fournir un compte rendu de ses activités;
  • s’engager à participer aux travaux de la FIMEM et, dans la mesure de ses moyens, à apporter une contribution financière à son fonctionnement;
  • être composé de 20 membres adhérents au moins, répartis dans au moins 5 écoles différentes;
  • exercer son action sur une aire géographique de plus de 10 000 km2;
  • être organisé démocratiquement, c’est à dire, tenir au moins une assemblée générale annuelle, sauf conditions locales exceptionnelles, avec élection des responsables;
  • avoir une activité de promotion de la pédagogie Freinet sur cette aire géographique;
  • être en relation avec d’autres mouvements.
 
L’AG fixe la cotisation demandée à chaque mouvement membre. (Art. 3 des Statuts)
 
Elke va contacter les représentants des mouvements africains en 2008 pour apprendre plus sur leur histoire.
Portugal: Michel a contacté des membres du mouvement portugais.
Le CA mandate Michel pour renconter le mouvement portugais et finance 50% du voyage (100 euros).
Allemagne: Elke nous présente un projet de son mouvement Freinet Kooperative. Il va organiser une formation Freinet pour des enseignants de tous niveaux pour 2 années à partir d’octobre 2008.
 
9- ACTIONS INTERNATIONALES
9.1 Congrès de l’ICEM à Paris
Michel nous fait le compte rendu du congrès – il a eu un discours sur la FIMEM et son histoire. Il y a eu aussi une exposition, réalisée par François, sur l’origine de la FIMEM à propos de son cinquantenaire.
9.2 UNESCO 
La question de l'UNESCO est à l'ordre du jour de tous les CA depuis 2004. Michel et François avaient commencé à établir des contacts avec l"UNESCO.S'il pouvait être intéressant d'être reconnus par l'UNESCO dans les années 60, les conditions ont changé aujourd'hui. Sachant qu'il nous serait demandé de participer à regroupements et des actions ne correspondant pas à notre philosophie, sans nous offrir d'avantages en contre partie, nous préférons renoncer. L'idée de la demande d'un poste de conseiller FIMEM au sein de l'UNESCO n'est pas abandonnée. Michel va contacter François pour étudier l'éventualité d'une demande de poste de conseiller FIMEM au sein de l'UNESCO.
 
10. DIVERS
 
Nouvelle adresse pour contacter le CA
La nouvelle adresse est to.cafimem@gmail.com. L’ancienne adresse fonctionne toujours jusque la fin de l’année 2007.
 
Archives de la FIMEM
Les archives vont êtres mises aux Archives départementales de Nice.
 
Tableau des tâches du CA
L’actualiser avec les nouvelles tâches de cette rencontre. (L’actualisation a été faite en novembre)
 
Prochaine rencontre du CA
La prochaine rencontre du CA aura lieu à Nesslau, les 4-6 avril 2008.
 
Pre-rencontre CA
Michel a fait une présentation pour les membres du mouvement bulgare des possibilités que nous donne le site de la FIMEM, le 1er novembre.
 
Post-rencontre CA
Teresita a présenté au mouvement bulgare le travail de l’équipe des organisateurs pour préparer la RIDEF au Mexique: le centre à Metepec, le programme de la RIDEF, les excursions…
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
FIMEM
 
Fédération Internationale des Mouvements d’Ecole Moderne
International Federation of Modern School Movements
 
 
INFORCA Nr 53
 
 
SOFIA
Bulgarie/Bulgaria
Novembre/November 2007
 
 
 
 
 
 
 
 
Prise de notes/Secretary : Michel Mulat, Luba Kolebinova;
Diana Dimitrova et Boyanka Toshkova (le 3 novembre/on 3rd November)
Corrections: Michel Mulat, Luba Kolebinova
Traduction/Translation, distribution: Luba Kolebinova
La lettre du Président
 
    La FIMEM vient de tenir son dernier CA à Sofia et vous en trouverez le compte rendu précis dans les INFOR 53. Tout notre priorité est concentrée sur la préparation de la RIDEF de Mexico. Saint Louis a permis de mobiliser les Africains déjà engagés dans la pédagogie Freinet et de promouvoir de nouveaux mouvements. Cette rencontre a été particulièrement efficace puisquede nouvelles demandes d'affiliation devraient être soumises à l'AG 2008 à la suite d'actions locales et de stages épaulés par les Africains eux-mêmes.
    Une RIDEF américaine représente également un effort pour tous et les bénéfices doivent être également à la hauteur des sacrifices consentis. Nous attendons une forte participation des Mexicains eux-mêmes ainsi que des latino-américains.
    Cependant il ne faudrait pas que ces incursions, devenues indispensables, sur de nouveaux continents se fassent au détriment des plus défavorisés. Il ne faudrait pas que les Européens de l'Est, habitués des RIDEF, empêchés de venir en Afrique en 2006, soient les victimes d'un nouvel éloignement. Il ne faudrait pas que les Africains nouveaux venus ne puissent se déplacer à Mexico. Il ne faudrait pas que ce soient toujours les mêmes qui traversent mers et océans.
    La FIMEM qui vit de ses seules cotisations ne peut pas financer un mouvement de plus en plus ouvert et de plus en plus nombreux. Chaque mouvement doit participer à la solidarité en fonction de ses moyens. Mais cela ne suffira pas. Il nous faut déposer des dossiers pour obtenir des subventions auprès des organisations officielles de nos pays, auprès des municipalités et des régions, voire de nos ministères de tutelle, selon les modalité en viguer dans nos différents pays. Et cela dans tous les pays.
2008 sera, avec un an de bonus, l'année du cinquantenaire de la FIMEM. C'est à ce titre que sont constitués les dossiers de  subvention par le CA. Ce n'est pas seulement un anniversaire à commémorer. C'est l'occasion pour nous de faire un point sur nos pratiques, sur notre charte, sur tout notre fonctionnement également. C'est aussi le moment pour prendre conscience que dans nos greniers, dans nos mouvements nous avons des archives qui risquent de disparaître et que par conséquent nous devons préserver. C'est enfin l'urgence de nous tourner vers nos anciens pour recueillir leurs témoignages, bases d'un patrimoine qui nous unit. Sur le plan pratique, les INFOR nous le précisent, nous aurons à Puebla des lieux pour exposer. Mais nous demandons aussi à chacun d'apporter ou de faire apporter au secrétariat de son mouvement un maximum d'objets ou de documents. Les premiers devraient permettre l'ouverture de musées pédagogiques régionaux ou nationaux. Les seconds devraient être partagés entre internet et un lieu central, à l'accès facilité pour des chercheurs du monde entier, situé au berceau même de notre mouvement. Les Archives Départementales des Alpes maritimes ont donné leur accord pour rassembler toutes les archives des mouvements Freinet. C'est un lieu sécurisé, pouvant conserver aussi bien des livres que des journaux, des films que des bandes magnétiques, en toutes langues et à la disposition de tous. De plus leur banque de donnée est interrogeable à distance sur internet.
    Le site de la FIMEM enfin, est le moyen le plus moderne que nous ayons à notre disposition pour mettre en relation les mouvements et les éducateurs du monde entier ainsi que leurs élèves. Il n'entre pas en concurrence avec les sites existants. Il offre seulement la possibilité de travailler ensemble et de mutualiser nos informations. Nous allons tenter de vous envoyer tous les mois une multilettre mettant l'accent sur les dernières innovations de ce site à destination des éducateurs et une autre pour nos classes afin que d'ici la RIDEF il soit utilisé par un maximum de Freinétistes. C'est sur le site que vous trouverez toutes les informations pour venir à Mexico ou vous inscrire. Des copains se mobilisent pour traduire les fiches réalisées par les Mexicains, aidons-les. La multilettre ne pouvant plus être financée, elle doit être écrite sur le site. Nous proposons à chaque mouvement d'écrire, pour cette multilettre numérique, un article à caractère pédagogique (la lecture par exemple, ou libre) et un article politique, faisant le point sur la place des pédagogues Freinet dans le paysage éducatif officiel de votre pays. Comment votre mouvement est perçu, écouté, valorisé ou réprimé.
A bientôt.
Pour le CA FIMEM     
Michel           
PROCES-VERBAL DU CA DE LA FIMEM, 23-25 MARS 2007
PRESENTS: Elke Hofmann, Michel Mulat, Andi Honegger, Teresita Garduño Rubio et Luba Kolebinova.
Mamadou Demba était absent pour des raisons administratives et professionnelles.
Merci au mouvement bulgare d’Ecole Moderne pour l’organisation de cette rencontre.
1- FINANCES
1.1 Budget et budget prévisionnel
Le rapport financier de la fin d’octobre est présenté par Andi. (Voir l’annex)
1.2Reversements de l’ICEM
La cotisation et la participation aux frais de déplacement du membre français du CA sont maintenant régularisés. Reste le problème du remboursement du prêt de 5000 euros décidé lors du CA de Nantes pour préparer la RIDEF de Saint-Louis.  Seuls 3517 euros ont été remboursés, l'ICEM considérant que « prendre en charge la représentante roumaine » de Paris à Saint-Louis signifie l'aider à prendre l'avion et acheter son billet à la place de la FIMEM. La Roumaine n'ayant pas été « prise en charge », nous considérons qu'il manque 1500 euros. De plus cette somme ne correspond pas à celle sur la facture que le trésorier de la FIMEM a reçu de la/du responsable du secteur international français – 780 euros pour le vol. Nous souhaiterions qu'au moins la différence nous soit reversée ouque nous soient envoyés les justificatifs indispensables à la comptabilité de la FIMEM. Nous rappelons que la FIMEM avait “pris en charge” l’hébergement de la participante Roumaine à Saint-Louis et son voyage de Bucarest à Paris.
Andi va envoyer une nouvelle lettre à l’ICEM pour régler le problème.
(La lettre a été envoyée en novembre.) 
500 euros d'aide ont été demandés par l'ICEM pour la formation européenne 2007 qui a été entièrement organisée par l'ICEM. Ce courier est arrive trop tard. (Voir la réponse sur le site.)
1.3 Bénéfice de la RIDEF de Saint Louis
La RIDEF de Saint Louis s'est révélée, après bilan, financièrement excédentaire.
La FIMEM a reçu les 10% des recettes, prévus selon le Réglement Intérieur. Les 60% des comptes bénéficiaires ont été versés aussi à la FIMEM.
(Voir budget annexé.)
La Suède n’a pas payé la participation de leur membre du CA à Saint-Louis.
Demander au mouvement suédois de payer la participation de leur membre du CA à la RIDEF de Saint-Louis
1.4 Cotisations des mouvements
Quelques mouvements sont très en retard de leur cotisations: 2003-2006 – Estonie ; 2004-2006 – Santa Catarina (Brésil) ; 2005-2006 – Autriche, FBV (Belgique) et Nova Esola Galega (Espagne).
Andi va demander la cotisation aux mouvements. (Elles ont été demandées en novembre.)
Michel s’occupe de la Russie.
Proposer une réunion « finances » au Mexique, avec tous les trésoriers des mouvements (ou personnes mandatées par eux) et le trésorier de la FIMEM.
 
1.5Subventions pour la FIMEM
Nous avons discuté d’étudier la possibilitéd’obtenir des subventionspar l’intermédaire du projet « Comenius » II.
Elke va se renseigner auprès de son mouvement de manière à monter un dossier de demande de subvention européenne pour financer les rencontres du CA.
 
1.6 Subventions pour le site de la FIMEM
Dans le budget de la FIMEM nous avons 650 euros pour la période 2006-2008 et nous avons payé jusque là 1800 euros. Nous attendons des factures pour 3000 euros encore.
A Saint-Louis, lors de la discussion du budget nous n’avions pas les chiffres.
L’Association des CVC sera bientôt déclarée et à partir de janvier 2008 on pourrait obtenir une subvention pour les CVC et le site.
Il existe une nouvelle possibilité pour réduire les sommes avec 300 euros – installer gratuitement les listes sur Google à partir de 2008.
On a cherché dans différents pays des hébergeurs moins chers et on va changer d’hébergeur à partir de 2008 aussi.
 
1.7 Dépenses pour cette réunion du CA :
Les dépenses sont 1717,50 euros, ou bien – 137,40 euros par mouvement ayant un participant à cette rencontre.
Tous les participants à la rencontre de Sofia sont remboursés.
La contribution des mouvements correspondants va être demandée par Andi.
(Andi a demandé la contribution des mouvements début décembre.)
2. RIDEF 2006 ET 2008 
2.1 RIDEF 2006 de Saint-Louis
Un document de l’ASEM a été envoyé à Andi qui représente la documentation de la RIDEF.
Bilan politico-pédagogique – l’organisation du mouvement en Côte d’Ivoire a été à la suite d’un stage avec la participation d’un représentant du Ministaire de l’Education au Sénégal.
Elke va chercher Papa Meissa et Jean Le Gal pour apprendre plus sur la CAMEM – les principes et les méthodes de travail, comment se positionne la CAMEM par rapport à la FIMEM aujourd’hui, après la RIDEF.
2.2 RIDEF au Mexique – 25 juillet-3 août 2008
(Voir tous les renseignements sur le site.)
Organisation:
Teresita nous présente en détail le travail de l’équipe des organisateurs et le programme est discuté.
La fiche d’inscription est en quatre langues avec toutes les informations nécessaires.
Les prix pour les pays favorisés (A) – 605 USD pour les membres /663 USD pour les non membres.
Pays défavorisés (B et C) 490 USD /550 USD
Enfants jusqu’à 10 ans 331 USD /390 USD.
Le camping sera probablement possible aussi.
Si les payements sont globalisés il y aura moins de taxes.
L’accueil des participantset le transport sont organisés de l’aéroport jusqu’à Puebla, puis de Puebla jusqu’à Metepec.
Une pré-RIDEF de quatre jours et une post-RIDEF seront proposées: visite avec accompagnateur de la ville de Mexico, de la zone archéologique de Teotihuacan. Trois options seront possibles avec un nombre de personnes minimum en pré et post-RIDEF. On va  réajuster en fonction des demandes mais on assure qu'il y a aura quelque chose avant et après pour les inscrits ayant réservé un billet. Les prix seront proposés plus tard.
Les participants qui voudraient visiter Cancun devraient chercher des vols Europe-Cancun en arrivant et Mexico-Europe pour rentrer ou bien Europe-Mexico pour arriver et Cancun-Europe pour rentrer.
Il y aura cinq journées pour les ateliers longs et la sixième pour leur presentation.
Il y aura des ateliers pour les enfants qui seront aussi des espaces de méthodologie Freinet.
Trois sessions de l’Assemblée Générale sont prévues, ainsi que des groupes de langue, des coloques/des pléniaires, trois soirées interculturelles, des projections de films sur DVD, des danses…
Quelques espaces sont prévus – pour le cinquantenaire de la FIMEM, pour le journal, un mur de l’identité, un mural démocratique, la production pédagogique du Mexique…
Le site servira aussi à enregistrer les projets, ainsi que le livre de vie de la RIDEF.
Tous les membres de la FIMEM sont invites à apporter des documents liés à l’histoire de la FIMEM ainsi que des témoignages de leur travail.
Jean Le Gal va présenter son livre. Il serait intéressant d’avoir un atelier lié à cet ouvrage et au travail de Jean Le Gal à travers le monde.
Demander aux mouvements d’envoyer des informations sur le nombre des participants le plus tôt possible (en décembre) pour préparer un budget réalistique.
La liste de diffusion de tous les membres de la FIMEM dont on a l’adresse mél va aider pour ces informations.
Le CA de la FIMEM accepte le budget prévisionnel de la RIDEF discuté lors de la rencontre à Sofia.
Solidarité
L’Espagne va donner une somme importante pour la solidarité qui va aider à l’organisation de la RIDEF et à la participation des personnes de l’Amérique Latine.
Les Espagnoles pourraient aider aussi pour trouver un financement européen pour ces pays.
Le Mexique est en contact avec l’Equator, le Chili, mais n’a pas de réponse de Costa Rica.
Chaque mouvement devrait chercher des subventions éventuelles.
Demander aux mouvements qui pourra donner des sommes pour la solidarité et qui aura besoin de solidarité pour ses participants.
Présenter des listes de personnes bénéficiaires.
La priorité est pour les pays de l’Europe de l’Est et du Sénégal.
Pour bénéficier de la solidarité faire la demande à la FIMEM avant le 1er avril 2008.
Voyage
François a proposé d’organiser un vol spécial de Paris à Cancun pour dix personnes. (Contacter François à ce propos.)
Les vols de Madrid à Mexico sont moins chers.
Si quelqu’un/quelques uns s’engagent à organiser un vol ils devraient s’occuper des finances aussi.
Préparation de l’Assemblée Générale
Les mouvements de la FIMEM pourront presenter leur candidature au Conseil d’Administration en envoyant un document au secrétariat de la FIMEM, au plus tard, un mois avant l'Assemblée Générale – jusqu'au 26 juin 2008. Pour pouvoir présenter un candidat au CA, le mouvement doit être à jour de sa cotisation. (Art. 4 du Règlement Intérieur)
Les mouvements candidats à l’affiliation à la FIMEM devraient discuter avec leur mouvement parrain pour qu’il prépare leur présentation et envoie leur candidature au CA quatre mois avant l’AG – jusqu’au 26 mars 2008. (Art. 3 et Art. 8 des Statuts)
Les mouvements de la FIMEM devraient envoyer les points à porter à l'ordre du jour quatre mois avant l’AG – jusqu'au 26 mars 2008. (Art. 8 des Statuts)
L'Ordre du Jour de l'Assemblée Générale va être proposé par le Conseil d'Administration dans la convocation envoyée aux membres trois mois avant sa tenue – jusqu’au 26 avril 2008. (Art. 8 des Statuts)
Demander aux mouvements d’actualiser le nombre de leurs adhérents pour savoir le nombre des délégués à l’Assemblée générale de la RIDEF. (Cette demande a été faite en novembre.)
3. CINQUANTENAIRE DE LA FIMEM
La décision était de commémorer le cinquantenaire de la FIMEM dans les mouvements différents en 2007 et de fêter le jubillé ensemble à la RIDEF au Mexique.
Demander aux mouvements de mettre sur le site des documents sur la commémoration du cinquantenaire de la FIMEM.
4. STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR
Article  7 a) du Règlement Intérieur
Le remboursement des frais occasionnés par les rencontres du CA. FIMEM est calculé selon les règles suivantes:
 
Partage entre les mouvements ayant un représentant présent à la réunion du CA.
Chaque mouvement participe pour la même somme, dite “Part Nationale” quelles que soient les dépenses engagées par son représentant.
La part nationale est égale à 40 % de la dépense moyenne.
Pour calculer la part nationale on utilise donc les formules suivantes :
           Dépense Totale: Somme totale des dépenses personnelles et collectives de tous les  participants
           Dépense Moyenne: Dépense Totale divisée par le nombre de participants
           Part Nationale: 40 % de la dépense moyenne
           La FIMEM prend à sa charge le complément des dépenses (soit 60 % de la dépense totale)
Les membres du CA reçoivent donc un remboursement total de leurs dépenses.
 
Nous avons conscience que cet article du Règlement Intérieur pose problème puisque tout membre élu au CA représente tous les membres affiliés.
Financièrement : les dépense en trajet du CA se chiffrent à enrviron 3300 euros alors que les cotisations rapportent globalement 10 700 euros. Nous avons réalisé plusieurs simulations :
1- Si les pays B et C n'arrivent pas à payer toute leur part nationale, ils payent ce qu’ils peuvent. Le reste est payé par la caisse de solidarité de la FIMEM.
2- Pour que la prise en charge soit répartie sur l'ensemble des mouvements, il faudrait augmenter les cotisations de 30%.
3- Pour ramener à 20% la prise en charge par les mouvements représentés, il faudrait augmenter de 10% les cotisations des pays A et B et passer de 15 à 20 euros les pays C.
Si nous avions plusieurs élus issus de pays de catégories C, nous devrions dans tous les cas opérer un réajustement.
L'AG devra se prononcer, ce qui aura pour incidence la modification des articles 3 et 7 du Règlement Intérieur.
 
 
5. CHARTE DE LA FIMEM
Plusieurs mouvements s’étaient engagés pour donner une nouvelle proposition pour la Charte de la FIMEM. Il y a eu des contacts avec Henry Landroit pour animer le groupe de travail, mais jusque-là il n’y a pas de résultat de ce groupe.
Une des propositions pour la nouvelle Charte c’est d’insister sur la différence entre techniques et philosophie Freinet.
 
Le Mexique s’engage à discuter et trouver quelqu’un pour coordiner le travail sur la Charte.
La proposition pour la nouvelle Charte devrait être communiquée au CA quatre mois avant la RIDEF (fin mars) pour être mise dans l’ordre du jour de l’Assemblée Générale envoyé aux mouvements trois mois avant l’AG.
 
6. PRESENTATION DE LA FIMEM
Actualiser le dépliant de la FIMEM pour la RIDEF au Mexique.
Elaborer un cachet rond de la FIMEM pour faciliter la participation d’une partie de nos membres aux actions de la FIMEM.
 
7. LE SITE DE LA FIMEM
Demander aux mouvements d’envoyer la liste des personnes intéressées qui ne sont pas encore inscrites dans le site.
Listes de diffusion
Une nouvelle liste a été ouverte – la liste des participants des 5 dernières RIDEF et de certains des RIDEF antérieures dont nous avons les adresses mél, mais cette liste n’a pas encore été complétée.
Pour réduire les frais de la partie “communication” dans le budget de la FIMEM pour laquelle nous cherchons aussi des subventions nous avons discuté une nouvelle possibilté – d’installer les listes de diffusion sur Google, qui en plus, ne demandent plus l’intervention de specialistes et sont, donc, indépendantes.
Installer les listes de diffusion sur Google. Informer les mouvements et demander aux abonnés de confirmer leur inscription à partir du mois de décembre 2007. (Un tel message a été envoyé aux abonnés fin novembre.)
Résilier le contrat entre les associations INFORMATICEM et FIMEM à la fin de l’année 2007.
Envoyer une lettre à Bernard Monthubert et lui rendre hommage pour son grand investissement pour l’informatisation de la communication au sein de la FIMEM. (Cette lettre a été envoyée en novembre.)
Le/Les propriétaires des futures listes installées sur Google devraient être membres du groupe pour lequel la liste a été ouverte.
8- MOUVEMENTS
Deux mouvements africains – du Burkina Faso et du Togo, ainsi que celui de la Corée du Sud ont demandé des informations concernant l’affiliation à la FIMEM.
Demander aux mouvements s’ils sont intéressés à devenir membres de la FIMEM.
Conditions pour devenir membre de la FIMEM:
 
...Pour être membre, il faut être présenté au CA par un mouvement appartenant à la FIMEM. Le CA présente la candidature à l’Assemblée Générale qui l’accepte ou la repousse.
Pour devenir membre de la FIMEM tout mouvement pédagogique doit:
  • reconnaître la Charte de l’École Moderne;
  • fournir un compte rendu de ses activités;
  • s’engager à participer aux travaux de la FIMEM et, dans la mesure de ses moyens, à apporter une contribution financière à son fonctionnement;
  • être composé de 20 membres adhérents au moins, répartis dans au moins 5 écoles différentes;
  • exercer son action sur une aire géographique de plus de 10 000 km2;
  • être organisé démocratiquement, c’est à dire, tenir au moins une assemblée générale annuelle, sauf conditions locales exceptionnelles, avec élection des responsables;
  • avoir une activité de promotion de la pédagogie Freinet sur cette aire géographique;
  • être en relation avec d’autres mouvements.
 
L’AG fixe la cotisation demandée à chaque mouvement membre. (Art. 3 des Statuts)
 
Elke va contacter les représentants des mouvements africains en 2008 pour apprendre plus sur leur histoire.
Portugal: Michel a contacté des membres du mouvement portugais.
Le CA mandate Michel pour renconter le mouvement portugais et finance 50% du voyage (100 euros).
Allemagne: Elke nous présente un projet de son mouvement Freinet Kooperative. Il va organiser une formation Freinet pour des enseignants de tous niveaux pour 2 années à partir d’octobre 2008.
 
9- ACTIONS INTERNATIONALES
9.1 Congrès de l’ICEM à Paris
Michel nous fait le compte rendu du congrès – il a eu un discours sur la FIMEM et son histoire. Il y a eu aussi une exposition, réalisée par François, sur l’origine de la FIMEM à propos de son cinquantenaire.
9.2 UNESCO 
La question de l'UNESCO est à l'ordre du jour de tous les CA depuis 2004. Michel et François avaient commencé à établir des contacts avec l"UNESCO.S'il pouvait être intéressant d'être reconnus par l'UNESCO dans les années 60, les conditions ont changé aujourd'hui. Sachant qu'il nous serait demandé de participer à regroupements et des actions ne correspondant pas à notre philosophie, sans nous offrir d'avantages en contre partie, nous préférons renoncer. L'idée de la demande d'un poste de conseiller FIMEM au sein de l'UNESCO n'est pas abandonnée. Michel va contacter François pour étudier l'éventualité d'une demande de poste de conseiller FIMEM au sein de l'UNESCO.
 
10. DIVERS
 
Nouvelle adresse pour contacter le CA
La nouvelle adresse est to.cafimem@gmail.com. L’ancienne adresse fonctionne toujours jusque la fin de l’année 2007.
 
Archives de la FIMEM
Les archives vont êtres mises aux Archives départementales de Nice.
 
Tableau des tâches du CA
L’actualiser avec les nouvelles tâches de cette rencontre. (L’actualisation a été faite en novembre)
 
Prochaine rencontre du CA
La prochaine rencontre du CA aura lieu à Nesslau, les 4-6 avril 2008.
 
Pre-rencontre CA
Michel a fait une présentation pour les membres du mouvement bulgare des possibilités que nous donne le site de la FIMEM, le 1er novembre.
 
Post-rencontre CA
Teresita a présenté au mouvement bulgare le travail de l’équipe des organisateurs pour préparer la RIDEF au Mexique: le centre à Metepec, le programme de la RIDEF, les excursions…
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
FIMEM
 
Fédération Internationale des Mouvements d’Ecole Moderne
International Federation of Modern School Movements
 
 
INFORCA Nr 53
 
 
SOFIA
Bulgarie/Bulgaria
Novembre/November 2007
 
 
 
 
 
 
 
 
Prise de notes/Secretary : Michel Mulat, Luba Kolebinova;
Diana Dimitrova et Boyanka Toshkova (le 3 novembre/on 3rd November)
Corrections: Michel Mulat, Luba Kolebinova
Traduction/Translation, distribution: Luba Kolebinova
La lettre du Président
 
    La FIMEM vient de tenir son dernier CA à Sofia et vous en trouverez le compte rendu précis dans les INFOR 53. Tout notre priorité est concentrée sur la préparation de la RIDEF de Mexico. Saint Louis a permis de mobiliser les Africains déjà engagés dans la pédagogie Freinet et de promouvoir de nouveaux mouvements. Cette rencontre a été particulièrement efficace puisquede nouvelles demandes d'affiliation devraient être soumises à l'AG 2008 à la suite d'actions locales et de stages épaulés par les Africains eux-mêmes.
    Une RIDEF américaine représente également un effort pour tous et les bénéfices doivent être également à la hauteur des sacrifices consentis. Nous attendons une forte participation des Mexicains eux-mêmes ainsi que des latino-américains.
    Cependant il ne faudrait pas que ces incursions, devenues indispensables, sur de nouveaux continents se fassent au détriment des plus défavorisés. Il ne faudrait pas que les Européens de l'Est, habitués des RIDEF, empêchés de venir en Afrique en 2006, soient les victimes d'un nouvel éloignement. Il ne faudrait pas que les Africains nouveaux venus ne puissent se déplacer à Mexico. Il ne faudrait pas que ce soient toujours les mêmes qui traversent mers et océans.
    La FIMEM qui vit de ses seules cotisations ne peut pas financer un mouvement de plus en plus ouvert et de plus en plus nombreux. Chaque mouvement doit participer à la solidarité en fonction de ses moyens. Mais cela ne suffira pas. Il nous faut déposer des dossiers pour obtenir des subventions auprès des organisations officielles de nos pays, auprès des municipalités et des régions, voire de nos ministères de tutelle, selon les modalité en viguer dans nos différents pays. Et cela dans tous les pays.
2008 sera, avec un an de bonus, l'année du cinquantenaire de la FIMEM. C'est à ce titre que sont constitués les dossiers de  subvention par le CA. Ce n'est pas seulement un anniversaire à commémorer. C'est l'occasion pour nous de faire un point sur nos pratiques, sur notre charte, sur tout notre fonctionnement également. C'est aussi le moment pour prendre conscience que dans nos greniers, dans nos mouvements nous avons des archives qui risquent de disparaître et que par conséquent nous devons préserver. C'est enfin l'urgence de nous tourner vers nos anciens pour recueillir leurs témoignages, bases d'un patrimoine qui nous unit. Sur le plan pratique, les INFOR nous le précisent, nous aurons à Puebla des lieux pour exposer. Mais nous demandons aussi à chacun d'apporter ou de faire apporter au secrétariat de son mouvement un maximum d'objets ou de documents. Les premiers devraient permettre l'ouverture de musées pédagogiques régionaux ou nationaux. Les seconds devraient être partagés entre internet et un lieu central, à l'accès facilité pour des chercheurs du monde entier, situé au berceau même de notre mouvement. Les Archives Départementales des Alpes maritimes ont donné leur accord pour rassembler toutes les archives des mouvements Freinet. C'est un lieu sécurisé, pouvant conserver aussi bien des livres que des journaux, des films que des bandes magnétiques, en toutes langues et à la disposition de tous. De plus leur banque de donnée est interrogeable à distance sur internet.
    Le site de la FIMEM enfin, est le moyen le plus moderne que nous ayons à notre disposition pour mettre en relation les mouvements et les éducateurs du monde entier ainsi que leurs élèves. Il n'entre pas en concurrence avec les sites existants. Il offre seulement la possibilité de travailler ensemble et de mutualiser nos informations. Nous allons tenter de vous envoyer tous les mois une multilettre mettant l'accent sur les dernières innovations de ce site à destination des éducateurs et une autre pour nos classes afin que d'ici la RIDEF il soit utilisé par un maximum de Freinétistes. C'est sur le site que vous trouverez toutes les informations pour venir à Mexico ou vous inscrire. Des copains se mobilisent pour traduire les fiches réalisées par les Mexicains, aidons-les. La multilettre ne pouvant plus être financée, elle doit être écrite sur le site. Nous proposons à chaque mouvement d'écrire, pour cette multilettre numérique, un article à caractère pédagogique (la lecture par exemple, ou libre) et un article politique, faisant le point sur la place des pédagogues Freinet dans le paysage éducatif officiel de votre pays. Comment votre mouvement est perçu, écouté, valorisé ou réprimé.
A bientôt.
Pour le CA FIMEM     
Michel           
PROCES-VERBAL DU CA DE LA FIMEM, 23-25 MARS 2007
PRESENTS: Elke Hofmann, Michel Mulat, Andi Honegger, Teresita Garduño Rubio et Luba Kolebinova.
Mamadou Demba était absent pour des raisons administratives et professionnelles.
Merci au mouvement bulgare d’Ecole Moderne pour l’organisation de cette rencontre.
1- FINANCES
1.1 Budget et budget prévisionnel
Le rapport financier de la fin d’octobre est présenté par Andi. (Voir l’annex)
1.2Reversements de l’ICEM
La cotisation et la participation aux frais de déplacement du membre français du CA sont maintenant régularisés. Reste le problème du remboursement du prêt de 5000 euros décidé lors du CA de Nantes pour préparer la RIDEF de Saint-Louis.  Seuls 3517 euros ont été remboursés, l'ICEM considérant que « prendre en charge la représentante roumaine » de Paris à Saint-Louis signifie l'aider à prendre l'avion et acheter son billet à la place de la FIMEM. La Roumaine n'ayant pas été « prise en charge », nous considérons qu'il manque 1500 euros. De plus cette somme ne correspond pas à celle sur la facture que le trésorier de la FIMEM a reçu de la/du responsable du secteur international français – 780 euros pour le vol. Nous souhaiterions qu'au moins la différence nous soit reversée ouque nous soient envoyés les justificatifs indispensables à la comptabilité de la FIMEM. Nous rappelons que la FIMEM avait “pris en charge” l’hébergement de la participante Roumaine à Saint-Louis et son voyage de Bucarest à Paris.
Andi va envoyer une nouvelle lettre à l’ICEM pour régler le problème.
(La lettre a été envoyée en novembre.) 
500 euros d'aide ont été demandés par l'ICEM pour la formation européenne 2007 qui a été entièrement organisée par l'ICEM. Ce courier est arrive trop tard. (Voir la réponse sur le site.)
1.3 Bénéfice de la RIDEF de Saint Louis
La RIDEF de Saint Louis s'est révélée, après bilan, financièrement excédentaire.
La FIMEM a reçu les 10% des recettes, prévus selon le Réglement Intérieur. Les 60% des comptes bénéficiaires ont été versés aussi à la FIMEM.
(Voir budget annexé.)
La Suède n’a pas payé la participation de leur membre du CA à Saint-Louis.
Demander au mouvement suédois de payer la participation de leur membre du CA à la RIDEF de Saint-Louis
1.4 Cotisations des mouvements
Quelques mouvements sont très en retard de leur cotisations: 2003-2006 – Estonie ; 2004-2006 – Santa Catarina (Brésil) ; 2005-2006 – Autriche, FBV (Belgique) et Nova Esola Galega (Espagne).
Andi va demander la cotisation aux mouvements. (Elles ont été demandées en novembre.)
Michel s’occupe de la Russie.
Proposer une réunion « finances » au Mexique, avec tous les trésoriers des mouvements (ou personnes mandatées par eux) et le trésorier de la FIMEM.
 
1.5Subventions pour la FIMEM
Nous avons discuté d’étudier la possibilitéd’obtenir des subventionspar l’intermédaire du projet « Comenius » II.
Elke va se renseigner auprès de son mouvement de manière à monter un dossier de demande de subvention européenne pour financer les rencontres du CA.
 
1.6 Subventions pour le site de la FIMEM
Dans le budget de la FIMEM nous avons 650 euros pour la période 2006-2008 et nous avons payé jusque là 1800 euros. Nous attendons des factures pour 3000 euros encore.
A Saint-Louis, lors de la discussion du budget nous n’avions pas les chiffres.
L’Association des CVC sera bientôt déclarée et à partir de janvier 2008 on pourrait obtenir une subvention pour les CVC et le site.
Il existe une nouvelle possibilité pour réduire les sommes avec 300 euros – installer gratuitement les listes sur Google à partir de 2008.
On a cherché dans différents pays des hébergeurs moins chers et on va changer d’hébergeur à partir de 2008 aussi.
 
1.7 Dépenses pour cette réunion du CA :
Les dépenses sont 1717,50 euros, ou bien – 137,40 euros par mouvement ayant un participant à cette rencontre.
Tous les participants à la rencontre de Sofia sont remboursés.
La contribution des mouvements correspondants va être demandée par Andi.
(Andi a demandé la contribution des mouvements début décembre.)
2. RIDEF 2006 ET 2008 
2.1 RIDEF 2006 de Saint-Louis
Un document de l’ASEM a été envoyé à Andi qui représente la documentation de la RIDEF.
Bilan politico-pédagogique – l’organisation du mouvement en Côte d’Ivoire a été à la suite d’un stage avec la participation d’un représentant du Ministaire de l’Education au Sénégal.
Elke va chercher Papa Meissa et Jean Le Gal pour apprendre plus sur la CAMEM – les principes et les méthodes de travail, comment se positionne la CAMEM par rapport à la FIMEM aujourd’hui, après la RIDEF.
2.2 RIDEF au Mexique – 25 juillet-3 août 2008
(Voir tous les renseignements sur le site.)
Organisation:
Teresita nous présente en détail le travail de l’équipe des organisateurs et le programme est discuté.
La fiche d’inscription est en quatre langues avec toutes les informations nécessaires.
Les prix pour les pays favorisés (A) – 605 USD pour les membres /663 USD pour les non membres.
Pays défavorisés (B et C) 490 USD /550 USD
Enfants jusqu’à 10 ans 331 USD /390 USD.
Le camping sera probablement possible aussi.
Si les payements sont globalisés il y aura moins de taxes.
L’accueil des participantset le transport sont organisés de l’aéroport jusqu’à Puebla, puis de Puebla jusqu’à Metepec.
Une pré-RIDEF de quatre jours et une post-RIDEF seront proposées: visite avec accompagnateur de la ville de Mexico, de la zone archéologique de Teotihuacan. Trois options seront possibles avec un nombre de personnes minimum en pré et post-RIDEF. On va  réajuster en fonction des demandes mais on assure qu'il y a aura quelque chose avant et après pour les inscrits ayant réservé un billet. Les prix seront proposés plus tard.
Les participants qui voudraient visiter Cancun devraient chercher des vols Europe-Cancun en arrivant et Mexico-Europe pour rentrer ou bien Europe-Mexico pour arriver et Cancun-Europe pour rentrer.
Il y aura cinq journées pour les ateliers longs et la sixième pour leur presentation.
Il y aura des ateliers pour les enfants qui seront aussi des espaces de méthodologie Freinet.
Trois sessions de l’Assemblée Générale sont prévues, ainsi que des groupes de langue, des coloques/des pléniaires, trois soirées interculturelles, des projections de films sur DVD, des danses…
Quelques espaces sont prévus – pour le cinquantenaire de la FIMEM, pour le journal, un mur de l’identité, un mural démocratique, la production pédagogique du Mexique…
Le site servira aussi à enregistrer les projets, ainsi que le livre de vie de la RIDEF.
Tous les membres de la FIMEM sont invites à apporter des documents liés à l’histoire de la FIMEM ainsi que des témoignages de leur travail.
Jean Le Gal va présenter son livre. Il serait intéressant d’avoir un atelier lié à cet ouvrage et au travail de Jean Le Gal à travers le monde.
Demander aux mouvements d’envoyer des informations sur le nombre des participants le plus tôt possible (en décembre) pour préparer un budget réalistique.
La liste de diffusion de tous les membres de la FIMEM dont on a l’adresse mél va aider pour ces informations.
Le CA de la FIMEM accepte le budget prévisionnel de la RIDEF discuté lors de la rencontre à Sofia.
Solidarité
L’Espagne va donner une somme importante pour la solidarité qui va aider à l’organisation de la RIDEF et à la participation des personnes de l’Amérique Latine.
Les Espagnoles pourraient aider aussi pour trouver un financement européen pour ces pays.
Le Mexique est en contact avec l’Equator, le Chili, mais n’a pas de réponse de Costa Rica.
Chaque mouvement devrait chercher des subventions éventuelles.
Demander aux mouvements qui pourra donner des sommes pour la solidarité et qui aura besoin de solidarité pour ses participants.
Présenter des listes de personnes bénéficiaires.
La priorité est pour les pays de l’Europe de l’Est et du Sénégal.
Pour bénéficier de la solidarité faire la demande à la FIMEM avant le 1er avril 2008.
Voyage
François a proposé d’organiser un vol spécial de Paris à Cancun pour dix personnes. (Contacter François à ce propos.)
Les vols de Madrid à Mexico sont moins chers.
Si quelqu’un/quelques uns s’engagent à organiser un vol ils devraient s’occuper des finances aussi.
Préparation de l’Assemblée Générale
Les mouvements de la FIMEM pourront presenter leur candidature au Conseil d’Administration en envoyant un document au secrétariat de la FIMEM, au plus tard, un mois avant l'Assemblée Générale – jusqu'au 26 juin 2008. Pour pouvoir présenter un candidat au CA, le mouvement doit être à jour de sa cotisation. (Art. 4 du Règlement Intérieur)
Les mouvements candidats à l’affiliation à la FIMEM devraient discuter avec leur mouvement parrain pour qu’il prépare leur présentation et envoie leur candidature au CA quatre mois avant l’AG – jusqu’au 26 mars 2008. (Art. 3 et Art. 8 des Statuts)
Les mouvements de la FIMEM devraient envoyer les points à porter à l'ordre du jour quatre mois avant l’AG – jusqu'au 26 mars 2008. (Art. 8 des Statuts)
L'Ordre du Jour de l'Assemblée Générale va être proposé par le Conseil d'Administration dans la convocation envoyée aux membres trois mois avant sa tenue – jusqu’au 26 avril 2008. (Art. 8 des Statuts)
Demander aux mouvements d’actualiser le nombre de leurs adhérents pour savoir le nombre des délégués à l’Assemblée générale de la RIDEF. (Cette demande a été faite en novembre.)
3. CINQUANTENAIRE DE LA FIMEM
La décision était de commémorer le cinquantenaire de la FIMEM dans les mouvements différents en 2007 et de fêter le jubillé ensemble à la RIDEF au Mexique.
Demander aux mouvements de mettre sur le site des documents sur la commémoration du cinquantenaire de la FIMEM.
4. STATUTS ET REGLEMENT INTERIEUR
Article  7 a) du Règlement Intérieur
Le remboursement des frais occasionnés par les rencontres du CA. FIMEM est calculé selon les règles suivantes:
 
Partage entre les mouvements ayant un représentant présent à la réunion du CA.
Chaque mouvement participe pour la même somme, dite “Part Nationale” quelles que soient les dépenses engagées par son représentant.
La part nationale est égale à 40 % de la dépense moyenne.
Pour calculer la part nationale on utilise donc les formules suivantes :
           Dépense Totale: Somme totale des dépenses personnelles et collectives de tous les  participants
           Dépense Moyenne: Dépense Totale divisée par le nombre de participants
           Part Nationale: 40 % de la dépense moyenne
           La FIMEM prend à sa charge le complément des dépenses (soit 60 % de la dépense totale)
Les membres du CA reçoivent donc un remboursement total de leurs dépenses.
 
Nous avons conscience que cet article du Règlement Intérieur pose problème puisque tout membre élu au CA représente tous les membres affiliés.
Financièrement : les dépense en trajet du CA se chiffrent à enrviron 3300 euros alors que les cotisations rapportent globalement 10 700 euros. Nous avons réalisé plusieurs simulations :
1- Si les pays B et C n'arrivent pas à payer toute leur part nationale, ils payent ce qu’ils peuvent. Le reste est payé par la caisse de solidarité de la FIMEM.
2- Pour que la prise en charge soit répartie sur l'ensemble des mouvements, il faudrait augmenter les cotisations de 30%.
3- Pour ramener à 20% la prise en charge par les mouvements représentés, il faudrait augmenter de 10% les cotisations des pays A et B et passer de 15 à 20 euros les pays C.
Si nous avions plusieurs élus issus de pays de catégories C, nous devrions dans tous les cas opérer un réajustement.
L'AG devra se prononcer, ce qui aura pour incidence la modification des articles 3 et 7 du Règlement Intérieur.
 
 
5. CHARTE DE LA FIMEM
Plusieurs mouvements s’étaient engagés pour donner une nouvelle proposition pour la Charte de la FIMEM. Il y a eu des contacts avec Henry Landroit pour animer le groupe de travail, mais jusque-là il n’y a pas de résultat de ce groupe.
Une des propositions pour la nouvelle Charte c’est d’insister sur la différence entre techniques et philosophie Freinet.
 
Le Mexique s’engage à discuter et trouver quelqu’un pour coordiner le travail sur la Charte.
La proposition pour la nouvelle Charte devrait être communiquée au CA quatre mois avant la RIDEF (fin mars) pour être mise dans l’ordre du jour de l’Assemblée Générale envoyé aux mouvements trois mois avant l’AG.
 
6. PRESENTATION DE LA FIMEM
Actualiser le dépliant de la FIMEM pour la RIDEF au Mexique.
Elaborer un cachet rond de la FIMEM pour faciliter la participation d’une partie de nos membres aux actions de la FIMEM.
 
7. LE SITE DE LA FIMEM
Demander aux mouvements d’envoyer la liste des personnes intéressées qui ne sont pas encore inscrites dans le site.
Listes de diffusion
Une nouvelle liste a été ouverte – la liste des participants des 5 dernières RIDEF et de certains des RIDEF antérieures dont nous avons les adresses mél, mais cette liste n’a pas encore été complétée.
Pour réduire les frais de la partie “communication” dans le budget de la FIMEM pour laquelle nous cherchons aussi des subventions nous avons discuté une nouvelle possibilté – d’installer les listes de diffusion sur Google, qui en plus, ne demandent plus l’intervention de specialistes et sont, donc, indépendantes.
Installer les listes de diffusion sur Google. Informer les mouvements et demander aux abonnés de confirmer leur inscription à partir du mois de décembre 2007. (Un tel message a été envoyé aux abonnés fin novembre.)
Résilier le contrat entre les associations INFORMATICEM et FIMEM à la fin de l’année 2007.
Envoyer une lettre à Bernard Monthubert et lui rendre hommage pour son grand investissement pour l’informatisation de la communication au sein de la FIMEM. (Cette lettre a été envoyée en novembre.)
Le/Les propriétaires des futures listes installées sur Google devraient être membres du groupe pour lequel la liste a été ouverte.
8- MOUVEMENTS
Deux mouvements africains – du Burkina Faso et du Togo, ainsi que celui de la Corée du Sud ont demandé des informations concernant l’affiliation à la FIMEM.
Demander aux mouvements s’ils sont intéressés à devenir membres de la FIMEM.
Conditions pour devenir membre de la FIMEM:
 
...Pour être membre, il faut être présenté au CA par un mouvement appartenant à la FIMEM. Le CA présente la candidature à l’Assemblée Générale qui l’accepte ou la repousse.
Pour devenir membre de la FIMEM tout mouvement pédagogique doit:
  • reconnaître la Charte de l’École Moderne;
  • fournir un compte rendu de ses activités;
  • s’engager à participer aux travaux de la FIMEM et, dans la mesure de ses moyens, à apporter une contribution financière à son fonctionnement;
  • être composé de 20 membres adhérents au moins, répartis dans au moins 5 écoles différentes;
  • exercer son action sur une aire géographique de plus de 10 000 km2;
  • être organisé démocratiquement, c’est à dire, tenir au moins une assemblée générale annuelle, sauf conditions locales exceptionnelles, avec élection des responsables;
  • avoir une activité de promotion de la pédagogie Freinet sur cette aire géographique;
  • être en relation avec d’autres mouvements.
 
L’AG fixe la cotisation demandée à chaque mouvement membre. (Art. 3 des Statuts)
 
Elke va contacter les représentants des mouvements africains en 2008 pour apprendre plus sur leur histoire.
Portugal: Michel a contacté des membres du mouvement portugais.
Le CA mandate Michel pour renconter le mouvement portugais et finance 50% du voyage (100 euros).
Allemagne: Elke nous présente un projet de son mouvement Freinet Kooperative. Il va organiser une formation Freinet pour des enseignants de tous niveaux pour 2 années à partir d’octobre 2008.
 
9- ACTIONS INTERNATIONALES
9.1 Congrès de l’ICEM à Paris
Michel nous fait le compte rendu du congrès – il a eu un discours sur la FIMEM et son histoire. Il y a eu aussi une exposition, réalisée par François, sur l’origine de la FIMEM à propos de son cinquantenaire.
9.2 UNESCO 
La question de l'UNESCO est à l'ordre du jour de tous les CA depuis 2004. Michel et François avaient commencé à établir des contacts avec l"UNESCO.S'il pouvait être intéressant d'être reconnus par l'UNESCO dans les années 60, les conditions ont changé aujourd'hui. Sachant qu'il nous serait demandé de participer à regroupements et des actions ne correspondant pas à notre philosophie, sans nous offrir d'avantages en contre partie, nous préférons renoncer. L'idée de la demande d'un poste de conseiller FIMEM au sein de l'UNESCO n'est pas abandonnée. Michel va contacter François pour étudier l'éventualité d'une demande de poste de conseiller FIMEM au sein de l'UNESCO.
 
10. DIVERS
 
Nouvelle adresse pour contacter le CA
La nouvelle adresse est to.cafimem@gmail.com. L’ancienne adresse fonctionne toujours jusque la fin de l’année 2007.
 
Archives de la FIMEM
Les archives vont êtres mises aux Archives départementales de Nice.
 
Tableau des tâches du CA
L’actualiser avec les nouvelles tâches de cette rencontre. (L’actualisation a été faite en novembre)
 
Prochaine rencontre du CA
La prochaine rencontre du CA aura lieu à Nesslau, les 4-6 avril 2008.
 
Pre-rencontre CA
Michel a fait une présentation pour les membres du mouvement bulgare des possibilités que nous donne le site de la FIMEM, le 1er novembre.
 
Post-rencontre CA
Teresita a présenté au mouvement bulgare le travail de l’équipe des organisateurs pour préparer la RIDEF au Mexique: le centre à Metepec, le programme de la RIDEF, les excursions…
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Antworten

CAPTCHA
Diese Frage hat den Zweck zu testen, ob Sie ein menschlicher Benutzer sind und um automatisierten Spam vorzubeugen.
Bild-CAPTCHA
Geben Sie die Zeichen ein, die im Bild gezeigt werden.