Direkt zum Inhalt

budget ; quelque calcul et quelque réflexion

Je viens de voir le BILAN SOCIAL de la prochaine Ridef de Reggio. Et aussi s'il sera totalement inutile parce qu' on est déjà presqu'arrivées au rendez-vous; je pose quelque question. C'est dificil d' ouvrir le débat car le document est seulement pour l'instant, en italien, en plus il ne se pose pas comme une invitation à une comparaison d'avis, mais plutôt comme un point de vue du groupe organisateur. Une profonde préoccupation est présent dans tout le document à propos des indicateurs de qualité du projet tandis qu' on met comme "indicateur de qualité" à propos de la "sensibilisation des autoritées politiques aux droits des enfants/filles" le numéro d'elles qui participent et le numéro de rencontres et heures quelles dédieront (pendant la ridef?) . Je trouve étrange qu'on puisse mesurer la sensibilité aux droits de cette façon. Autre indicateur de quantité à propos de rendre plus facile la participation à la Ridef des infants et filles c'est la production d'un document sur le droits (des enfants) prévu par les jeunes partecipans; et s'ils/elles désirent s'exprimer avac une dance? Devront quand meme écrire un document? On se pose, avant le vote de l'Assemblé, le projet de former les Beninois pour la Ridef 2016 et on donne des indicateurs en base à la quantité d'heures et de connaissances que les Beninois auront apprises. Je trouve tout ça aumoins bizarre dans un Mouvement coopératif . Personne ne s'occupe de solidarité dans l'organigramme de l'organisation, seulement des visa.
A propos du BUDGET ET TRANSPARENCE
On met que les frais généraux sont 189.457 , mais puisque le frais des hôtels et de l'auberge de jeunesse sont connues et aussi le frais de la nourriture et les personnes prévues sont 420, seulement les frais bases nourriture et dormir sont 162.000, si on ajoute les autres frais indiquées comme "mantenimento" "organisation (compris le 10% de la Fimem) on va à 201.000 ; on dit aussi qu'on invite 30 personne des pays en voie de développement donc aussi que l'Italie couvre le dépenses seulement de 15 d'entre eux on doit calculer 20.000 euro. Donc si on a vraiment la chance d'avoir des aides pour 61.000 euro (j'en doute) , il manquent : frais de transports, utilisation de l'école, concierge..salles, matériaux…publications , site, papeterie…normalement aumoins 30.000 ; êtes-vous sûr que le budget est en équilibre ?

Antworten

CAPTCHA
Diese Frage hat den Zweck zu testen, ob Sie ein menschlicher Benutzer sind und um automatisierten Spam vorzubeugen.
Bild-CAPTCHA
Geben Sie die Zeichen ein, die im Bild gezeigt werden.