Direkt zum Inhalt

Rapport de réunion AECEMO du 28 Février 2015

ASSOCIATION DES ENSEIGNANT(E)S CAMEROUNAIS(E) POUR L’ECOLE MODERNE (AECEMO)

                       COMPTE- RENDU DE LA RENCONTRE DU 28/02/2015
                                        ORDRE DU JOUR
1-      Compte rendu de la dernière rencontre
2-      Informations et annonces des cellules
3-      Atelier concours de dessins et textes libres d’enfants
4-      Divers
5-      Contributions mensuelles
 
1-      Le compte rendu de la réunion précédente est fait par Marie Reine
 
2-      Les informations des cellules concernent les activités dans les classes.
 
 
A Lucky Kids, une sortie a été organisée pendant la fête de la jeunesse, au cours de laquelle l’école s’est rendue dans un orphelinat de la ville offrir des dons aux orphelins. Les enfants ont été fiers et contents de poser des actes de charité. Cette école s’est engagée à participer une fois de plus au concours de dessins d’enfants.
Des productions améliorées de dessins libres et de textes libres de cette école sont présentées par Louis Tchatchouang.
 
En ce qui concerne la cellule de Biyem-Assi, les activités pratiques sont organisées dans les classes afin de motiver les enseignant(e)s qui n’adhèrent pas encore aux techniques Freinet. Les activités de dessins libres préparatoires au concours de dessins d’enfants et de textes libres sont organisées.
 
Pour la cellule de Nanga Eboko, il n’est pas facile de travailler avec les enfants compte tenu des différentes fêtes. Le dessin libre et le « Quoi de neuf se pratiquent. Il y a des essais des jeux d’écriture à la maternelle mais les enfants ne sont pas aptes encore aptes à bien comprendre le processus.
 
Pour la cellule de « Source du savoir », on continue avec les jeux d’écriture et on se prépare au concours de dessins et de textes libres, malgré le manque d’inspiration des enfants.
 
Mme Tema a acheté a permis aux enfants d’avoir des cahiers d’écrivain pour leurs diverses productions.
 
A la Farandole de Bastos, le « quoi de neuf ? » est une réalité parce qu’il permet aux élèves du niveau 1 de la classe de Marie-Reine d’ « avoir une expression facile  et soutenue ». Le texte libre est aussi devenu une pratique régulière.
 
Au terme des annonces des cellules, Louis Tchatchouang propose qu’il soit organisé dans l’avenir, des matches des incollables des écoles qui pratiquent les techniques Freinet pour la semaine de la fête de la jeunesse de l’année scolaire prochaine.
 
3-      En ce qui concerne le concours-atelier, la date reste indéterminée mais le lieu est proposé  et retenu. Le nombre de candidats par école est de cinq enfants  et les préparatifs doivent continuer dans les écoles.
4-      Louis fait part d’un projet de formation piloté par Chantal Balthazard pour les éducateurs Freinet du Cameroun sur des domaines précis. Cette formation serait organisée en partenariat avec l’IDEM 44 et la formation se tiendrait dans la Loire Atlantique. Les personnes formées devront revenir au Cameroun restituer ce qu’ils auraient appris au reste des membres du groupe camerounais. Ce projet n’est pas encore validé par les deux parties qui doivent signer un accord de partenariat et rechercher des financements qui ne sont pas disponibles du coté camerounais. Les personnes à former ont été proposées par Chantal Balthazard.
Louis Tchatchouang se propose de faire des descentes dans les écoles. Dans la semaine du 9au 15 mars, il sera à la farandole et à la source du savoir.
 
5-      Les contributions mensuelles s’élèvent 20 000fcfa (Mme Pango et Louis Tchatouang.
 
Cette rencontre va se terminer par un repas coopératif très animé.
 
 
La secrétaire du jour :
 
Marie-Reine Bounoungou
 
 
 
 

 

Antworten

CAPTCHA
Diese Frage hat den Zweck zu testen, ob Sie ein menschlicher Benutzer sind und um automatisierten Spam vorzubeugen.
Bild-CAPTCHA
Geben Sie die Zeichen ein, die im Bild gezeigt werden.