Direkt zum Inhalt

Auf Kommentar antworten

Enquête Droits de l'enfant 2010

Préparation de la RIDEF - 15 février 2010

Bonjour les amis de la CAMEM

La CAMEM existe réellement si nous nous affirmons véritablement au moins sur le plan pédagogique.
cet appel de jean legal interpelle tous les acteurs engagés autour de la pédagogie freinet et ici des droits et libertés des individus. Les droits des enfants est notre principale préocupation.
 
Au nom de la CAMEM, nous devons répondre physiquement (ridef : - participation aux ateliers  longs de jean legal, s'inscrire au moins un par pays) - prévoir matériellement des productions pour l'exposition et participer aux échanges questionnaires.
 
jean pourra compléter et apporter des précisions pour ceux qui souhaiteraient des compléments d'informations.
 
réagir vite SVP!
 
 

Papa Meissa HANNE


Bonjour à tous
 
Je remercie vivement Papa Meïssa de vous avoir diffusé mon appel.
Vous savez combien je tiens à une action dynamique de la CAMEM pour promouvoir les principes d'une pédagogie Freinet adaptée à vos conditions de travail avec une coopération solidaire entre vos Mouvements d'Ecole Moderne. Et puis, je me souviens encore, comme un moment privilégié de ma vie militante, de notre séminaire inter-africain en 1995, à Saint Louis, qui vit la création de la CAMEM. Nous étions alors réunis dans une école de Saint Louis qui brillait par son action pour les droits de l'enfant.
C'est pourquoi je tiens particulièrement à la représentation des enfants de vos classes à notre exposition.
Antoinette m'a fait parvenir des dessins d'enfants qui témoignant d'une grande créativité graphique. Pour notre exposition internationale, il est important que ces premiers jets d'expression graphique des enfants , soient transformés en créations artistiques, comme le font vos artistes, soit par la peinture sur papier, soit par la peinture sur toile, soit par la tapisserie ( par exemple avec des brins de laine qui reprennent les contours des dessins) etc...
Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement.
Quant à notre recherche internationale sur la participation des enfants aux décisions qui les concernent dans les écoles mais aussi les autres lieux qu'ils fréquentent, vous avez là aussi beaucoup à dire. Le partenariat que nous avions mis en oeuvre avec quelques écoles de l'ASEM, et les conférences que j'ai faites à Dakar, Saint Louis, Dagana, Diawar, montrent que les questions et les interrogations sont nombreuses lorsque l'on veut mettre en place une gouvernance démocratique participative dans l'école. Je serais donc heureux que vous me fassiez parvenir les vôtres.
Au plaisir d'avancer avec vous.
Jean

 

Antworten

CAPTCHA
Diese Frage hat den Zweck zu testen, ob Sie ein menschlicher Benutzer sind und um automatisierten Spam vorzubeugen.
Bild-CAPTCHA
Geben Sie die Zeichen ein, die im Bild gezeigt werden.