Direkt zum Inhalt

Bourse "Maestro Benaiges". Un peu d’histoire

 En 1934 arriva à l’école de Bañuelos de Bureba (Burgos) un instituteur mu par la conviction que l'éducation pouvait transformer une Espagne pauvre, analphabète et soumise, en un pays de citoyennes et de citoyens libres. Ce maître d'école, militant de la pédagogie Freinet rêvait d'un monde nouveau, plus juste et plus humain. Comme Freinet il pensait que l'école faisait partie de la vie, que les désirs ardents de la société ne pouvaient être laissés à la porte de l'école.

 Antonio Benaiges pratiquait la démocratie dans sa classe et donnait la parole aux élèves. Sa conviction était que l'imprimante, le gramophone, la radio, le cinéma... étaient des outils qu'il fallait mettre au service de la libre expression des enfants.

 Mais ce maître d'école qui avait promis à des garçons et à des filles de sa classe de les emmener à la rencontre de la mer ne put jamais tenir sa promesse car il fut arrêté par les troupes franquistes, fusillé et enseveli dans une fosse commune en juillet 1936, alors qu'il avait à peine 33 ans.

AnhangGröße
un_peu_dhistoire.pdf292.44 KB