Skip to main content

Rapport d'activité

Rapport de réunion du 16 Janvier 2016

REUNION AECEMO DU 16/01/2016 A LA FARANDOLE DE BASTOS
Prière
Ordre du jour
A. Proposition d’ordre du jour
1. Election du secrétaire
2. Compte rendu de la dernière réunion
3. Annonces des cellules
4. Annonces de la présidente
5. Divers
• RIDEF du Benin
• Séminaire
• Atelier concours
B. Repas coopératif et séparation
1. Marie Reine est élue secrétaire du jour
2. Marie Reine lit le compte rendu de la dernière rencontre

Rapport de la réunion du 31 octobre 2015

Réunion AECEMO du 31/10/2015
Ordre du jour
 Présentations
 Lecture du compte rendu de la dernière rencontre
 Compte rendu du séminaire d’Ebolowa
 Annonces des cellules
 Annonces de la présidente
 Divers
 Repas coopératif et séparation
Le rapport de la dernière rencontre a «été fait par Marie Reine.
Lors des présentations nous avons noté la présence d’un nouveau membre en la personne de Mme ASSAKO Vickie Epse ESIMINGANA enseignante d’espagnol actuellement inspecteur pédagogique national d’Espagnol.

SEMINAIRE CAMEROUNAIS DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DES ECOLES PRIMAIRES ET MATERNELLES DE LA REGION DU SUD EN PEDAGOGIE FREINET

ATELIER II
THEME : Le conseil de classe
Définition : Le conseil de classe est un moment où les enfants en présence de leur enseignant établissent les règles de vie de leur classe.
Pour organiser un conseil de classe, il faudrait partir de l’observation d’une situation problème de la classe.
Le premier conseil se tiendra après constat par l’enseignant un cas situation de la classe. Il va poser une question qui ouvrir les débats. A travers sa question on peut retenir. Que doit-on faire pour la situation du genre n’arrive plus ? Il demande qu’un rapporteur soit mis sur pied par eux- même.

SEMINAIRE CAMEROUNAIS DE FORMATION DES ENSEIGNANTS DES ECOLES PRIMAIRES ET MATERNELLES DE LA REGION DU SUD EN PEDAGOGIE FREINET

ATELIER N°1
Thème : « La résolution des conflits en milieu scolaire et les règles sécuritaires »
Il existe de nombreux conflits dans le monde : les marches, les protestions, le manque de civisme, l’esprit d’irresponsabilité…
A cet effet, ma mauvaise gestion de ces conflits peut aggraver les divergences, les guerres, le terrorisme, créer et prolonger les rancunes et les vengeances.
Le cas qui est soumis à notre étude est celui de la résolution des conflits et les règles sécuritaires en milieu scolaire.
Nous nous basons sur le cas suivant pour étayer notre réflexion.

Maintien de la jeune fille à l'école (Côte d'Ivoire)

Mémoire de Mathieu Brou ( AIEM)

RAPPORT DE LA RENCONTRE AECEMO DU 27-09-2014

 

Fiche MOUVEN (Togo) juillet 2014

 

Syndicate content