Pasar al contenido principal

Compte-rendu des activités de Jean Le Gal, chargé de mission de la FIMEM pour les droits de l'enfant

 

Bonjour Pilar
 
J’ai apprécié dans ta lettre ( Infor 64) l’importance que tu donnes à la participation démocratique dans la pédagogie Freinet et la place que ce thème devait/pourrait tenir à la RIDEF
 
La participation démocratique des filles et des garçons pour les décisions qui les concernent, est à la base de la pédagogie Freinet (Invariant n°27). Les ateliers longs et courts, les conférences et la présentation d'expériences, nous permettra  de mettre en commun les apports  des enseignants du monde entier  sur la participation des enfants à la prise de décision, non seulement à l'école, mais aussi dans la ville, dans la famille, et dans tous les espaces qu'ils fréquentent, et nous retournerons dans nos pays respectifs avec un enthousiasme renouvelé, pour impulser la démocratie dans nos communautés.
 
L’atelier long que je propose sur ce thème se heurte toujours aux non-réponses et au fait que les rares camarades avec lesquelles j’ai pu échanger au cours de l’année, ne seront sans doute pas à la RIDEF.
François m’avait demandé mon bilan de chargé de mission.
Au sein de la FIMEM,
il m’a été impossible de mener une recherche coopérative : peu de réponses à mes appels à témoignages et à une recherche coopérative à distance. Or mon objectif au sein de la FIMEM était de mobiliser des camarades autour de ce thème et de faire une étude qui soit la synthèse des actions mises en œuvre, qui existent. Evidemment, il serait plus opérationnel d’aller mener sur place des investigations et des formations-actions, mais je n’ai pas les moyens financiers pour cela.
En dehors de la FIMEM
Au cours de mes interventions et de mes formations sur le thème de la participation démocratique, de mes contacts avec des associations des droits de l’enfant, l’Unicef, des villes…je me présente toujours comme étant « Chargé de mission de la FIMEM ».
Je participe au Comité partenarial des droits de l’enfant de Nantes, organisateur de Forums des droits de l’enfant.
J’ai gardé le contact avec le Secrétariat permanent des droits de l’Homme et j’ai représenté la FIMEM, au Forum Mondial des Droits de l’Homme à Nantes.
J’ai travaillé avec une déléguée de la Commission européenne sur la préparation d’une Recommandation aux Etats européens, sur la participation démocratique des enfants.
 
Comment faire pour que la participation démocratique des enfants, fondement d’une évolution vers une démocratie participative dans le monde, devienne un sujet de réflexion théorique et pratique au sein de la FIMEM ?
C’est un problème auquel je ne trouve pas de réponse.
 
Amicalement
 
Jean
 

 

 

Responder

CAPTCHA
Esta pregunta se hace para comprobar que es usted una persona real e impedir el envío automatizado de mensajes basura.
CAPTCHA de imagen
Introduzca los caracteres mostrados en la imagen.