Pasar al contenido principal

Lettre de la Presidente,2009.Avant Nantes.

La pédagogie Freinet: Une réponse aux nouveaux défis de la Planète? 

« Chers amis, «Je suis née en 1992. Pendant toute la durée de ma vie vous avez parlé. Vous ne pouvez me dire que vous avez besoin de plus de temps." 
Christina a 17 ans et vit dans les Îles Salomon, un pays dont l'existence même est menacée par la hausse du niveau des mers au cours des prochaines années. C'est avec ces mots qu'elle s'est adressée aux participants du Sommet sur le climat cette semaine, à Copenhague.

Environ 3.000 militants conscients, soutenus par Avaaz dans 136 pays, dans tous les coins de la planète, ont organisé un événement samedi 12 décembre, pour dire haut et fort: "Le monde veut un accord." Un accord juste, ambitieux et contraignant. Cela signifie un freinage d'urgence à l'émission croissante de gaz à effet de serre, d'ici à 2015 ; 200 milliards de dollars de financement pour les pays en développement et un accord juridiquement contraignant pour toutes les nations.
Unissons nos réflexions pour la RIDEF Nantes afin de dire, à partir de notre pédagogie, ce que nous faisons pour éveiller la conscience des enfants et des jeunes concernant la détérioration de la planète.

Apportons notre expérience et nos actions concrètes pour réduire les tonnes d'ordures que la société moderne produit et qui peu à peu pollue et tue la vie sur la planète.
Comment élargir nos actions dans un monde où la crise nous impose chaque jour de nouveaux problèmes que les membres des pays les moins développés ont les plus grandes difficultés à résoudre pour eux-mêmes ?
Nos défis sont de trouver des réponses à une utilisation différente de la technologie. Aujourd'hui, le CA travaille dur dans l'espace virtuel. Des organisations comme Avaaz font connaître leurs efforts aussi dans l'espace virtuel. La FIMEM parviendra-t-elle à contourner les difficultés économiques de ses membres en les faisant se rencontrer dans cet espace virtuel ? 

Les meilleurs vœux pour les congés de décembre afin qu'ils vous permettent de renouveler vos forces, vos intentions et motivations pour continuer la lutte pour une éducation libératrice, coopérative et respectueuse de nos enfants et de nos jeunes.

Teresita Garduño Rubio. 
Présidente de la FIMEM.

 
 

 

 

Responder

CAPTCHA
Esta pregunta se hace para comprobar que es usted una persona real e impedir el envío automatizado de mensajes basura.
CAPTCHA de imagen
Introduzca los caracteres mostrados en la imagen.