Pasar al contenido principal

2013 Bilan décennal de l'AECEMO (2003-2013)

Posted in

Discours BILAN DECENNAL de présentation DES ACTIVITES DE L’ASSOCIATION DES ENSEIGNANTS CAMEROUNAIS POUR L’ECOLE MODERNE AECEMO, présenté le 02Mars 2013 aux membres de l’AECEMO par Antoinette Mengue Abesso Enseignants et enseignantes camerounais engagés à la suite de Célestin Freinet et de tous ceux qui nous ont précédés dans cette exaltante mission de libération des peuples à travers l’éducation et l’enseignement apprentissage, engagement contraignant mais probant à travers les résultats surprenants, palpables, visibles auprès de nos apprenant(e)s de divers niveaux du secteur de l’éducation. C’est un plaisir toujours renouvelé, le temps de nos retrouvailles, après de longs mois de dur labeur dans nos lieux de service, mais aussi une satisfaction pour les jalons démocratiques que nous posons çà et là à travers nos rencontres, pour une réelle mise en pratique des techniques Freinet par tâtonnement dans nos champs d’expérimentation respectifs. Pour ce faire, nous tenons à souhaiter bon vent à tous ceux-là qui ont eu le courage de s’impliquer dans l’amélioration de leur pratique de classe à partir de leur imprégnation, leur contact avec la PF en cette nouvelle année scolaire ; à tous ici réunis, nous présentons tous nos vœux les meilleurs en cette année 2013, par un réel engagement pour la mise en pratique des techniques Freinet que nous acquérons de manière formelle, non formelle, informelle à travers divers canaux et réseaux éducatifs et de communication. L’Association de Enseignants Camerounais pour l’Ecole Moderne se veut différente de toutes les autres associations de l’éducation ou d’autres domaines que nous connaissons. Sa particularité relève de ce qu’elle regroupe en son sein des praticiens(ne)s réflexifs, qui s’interrogent sur leurs techniques et pratiques de l’enseignement apprentissage afin de les améliorer. Lorsque nous nous engageons à insérer les Techniques Freinet au jour le jour dans le quotidien de notre environnement éducatif. C’est pour qu’au travers de notre œuvre, l’AECEMO vive et que la Pédagogie Freinet soit une réalité camerounaise. C’est à cet effet qu’il nous a semblé judicieux en mai 2O11, de penser à l’opérationnalité de nos pratiques Freinet. Il nous a semblé opportun de mettre en place des cellules Freinet qui seront chacune le forum de partage de nos pratiques de classe. Nos assemblées générales revêtiront désormais un caractère plus significatif. Comme nous le savons tous, « l’accouchement normal provoque toujours de la douleur ».Certains se font même au forceps, mais lorsque divers moyens et ressources sont en place pour la réalisation d’un projet, l’aboutissement est vécu dans toute la plénitude de l’action. Notre réflexivité dans nos pratiques permettra la mise en place d’une cellule PF dynamique dans notre environnement de travail .Pour ce faire, nous tenons à féliciter tous ceux qui, de près ou de loin, se sont impliqués pour la réalisation de ce projet. Nous voulons encourager tous ceux et celles qui hésitent encore à le faire. L’année 2013 est celle à partir de laquelle nous allons pouvoir relever des défis. Elle est l’année charnière. Elle est celle qui couronne nos 10 années d’existence ; ce qui nous oblige à faire chacune, chacun, le bilan de nos actions de promotion de la participation démocratique du jeune apprenant dans le processus d’enseignement-apprentissage à travers les techniques Freinet. En tant que Présidente Fondatrice, pour parler de bilan, nous allons nous souvenir de ces premiers mails des mois d’Avril-Mai-Juin 2003, que nous avons échangé avec François Perdrial pour la création de ce mouvement Camerounais. Nous remercions toujours le ciel de nous avoir utilisé à cet effet.  Nous avons alors, ensemble, contre vents et marées, réussi à donner un statut légal officiel et juridique à notre mouvement.  Nous avons participé à 3 RIDEF : -2006 à St Louis au Sénégal, -2010 à Nantes en France, -2012 à Léon en Espagne.  Nous avons participé à une RAEF à Dagana au Sénégal.  Nous avons organisé 2 séminaires PF : -1er Avril 2011 -2 Mai 2012 (Cheikh Makhfousse)  Nous avons des membres dans 3 régions du Cameroun : Centre-Sud-est.  Nous sommes en train de créer des cellules PF dans nos environnements respectifs. Nous avons reçu du matériel de travail de l’Association EPI :(1) un ordinateur portable,(1) imprimante qui nous accompagnent au jour le jour dans nos correspondances avec nos partenaires. Nous avons des projets : -Participation à la RAEF du Maroc. -Participation à la RIDEF d’Italie. -Rechercher des financements pour participer à cette RIDEF, et pour construire un siège pour l’association et rendre effectif notre projet de bibliothèque, mais aussi, d’une école. -La célébration de nos 10 années de pratique PF création des journées de l’AECEMO. -Accueil de Gaspard Spreit et son projet l’Effrenetic (Art plastique) -Organisation d’une colonie de vacance avec l’EPI. Nous rencontrons certes beaucoup d’incompréhension et d’écueils, mais nous maintenons la barre haute. Nous allons élaborer un plan d’actions qui intègre tous nos projets. Nous devons tenir bon sachant que l’avenir de notre pays le Cameroun en dépend. Nous devons nous édifier mutuellement par le compagnonnage dans nos cellules. À cet effet, nous allons mettre sur pied la correspondance scolaire afin d’établir un forum d’échanges qui va grandir pour devenir international. L’Educateur Freinet est opérationnel à l’utilisation des TIC. Nous devons activer nos boites mails, afin que nous puissions nous informer dans les sites de le FIMEM sur la pratique de la PF dans le monde. Pour paraphraser Papa Meissa, Président de la CAMEM, nous disons « le monde nous regarde », non par rapport à ce que nous sommes, mais à ce que nous faisons comme enseignants pour insérer les techniques Freinet dans nos pratiques. Meilleurs vœux une fois de plus. Merci pour votre bienveillante attention.

Bonsoir chers amis éducateurs

Bonsoir chers amis éducateurs Freinet du cameroun
C'est avec un plaisir que nous venons de lire le rapport décennal de l'ACEMO.
Félicitations et encouragements
Jean Fofo DOKOUI et Toussaint EHOUI, ABEM(Bénini)