Pasar al contenido principal

2012-2014 BENIN Rapport d'activité de l'ABEM

 

ASSOCIATION BENINOISE DE L’ECOLE MODERNE
Enregistrée sous le numéro 2000/183 MISAT-DC-DAI-SAAP du 16 juin 2000.
JO N° 24 du 15 décembre 2008
Membre de la FIMEM en 2002 en Bulgarie
L’ABEM compte 250 membres actuellement.
Adresse : BP 182 tél : 97533340 / 97897718 Mail : dayejeanso@yahoo.fr
RAPPORT D’ACTIVITES
Ce rapport d’activités va tenir compte du plan d’action élaboré et adopté le 28 août 2013 à lokossa. Il s’articulera autour des grands axes suivants :
-         Les réunions ordinaires et extraordinaires
-         Installation de nouvelles cellules
-         Formations et recyclages
-         Rencontres avec des autorités politico-administratives
-         Travaux de préparation de la RIDEF 2016 au Bénin.
I-                   Les réunions ordinaires et extraordinaires
a-     Les réunions ordinaires
Mois de septembre 2013 : cette réunion s’est chargé de l’étude du statut et du règlement intérieur de l’Association.
Mois de décembre 2013 : séance de travail pour étudier les travaux à mener afin de réussir la mission de la délégation de la FIMEM.
Mois de février 2014 : on a parlé au cours de cette réunion des critiques et auto critiques des membres du bureau après le départ de la délégation de la FIMEM.
b-    Les réunions extraordinaires
Mois d’août 2013 : il y a eu assemblée générale des membres de l’ABEM pour le vote des membres du bureau exécutif et des membres du conseil d’administration.
Mois de novembre 2013 : on a organisé une assemblée générale pour redynamiser les membres des différentes commissions de la RIDEF 2016.
Mois de février 2014 : les membres du bureau de l’ABEM, les membres du bureau du conseil d’administration et les membres de la commission pour la préparation de la RIDEF 2016 se sont retrouvés pour rédiger le compte rendu des activités menées lors du séjour des membres de la délégation de la FIMEM.
Mois de mars 2014 ; les organes de l’association se sont retrouvés pour 1- élaborer le budget de la RIDEF 2016 au Bénin ; 2- proposer des thèmes de la RIDEF ; 3- rassembler des éléments pour la rédaction de la communication au conseil des ministres.
 
II-                Installation de nouvelles cellules. Les cellules de Porto Novo et de Cotonou Sikè ont trouvé jour.
III-              Formations et recyclages 
Des formations, des recyclages et capitalisations d’expériences ont eu lieu à Cotonou, Porto Novo, Lokossa, Athiémé, Lalo, Klouékanmé et Toviklin. Les thèmes suivants ont été abordés : le quoi de neuf, comment démarrer en pédagogie Freinet, le texte libre, la classe coopérative, le conseil de classe, le travail individualisé, la correspondance scolaire. Ces différents thèmes ont fait objet de développement et d’échange dans les différentes cellules où on a souvent enregistré 40 à 50 participants. Les participants à ces rencontres d’échanges sont souvent intéressés. Ils posent souvent des inquiétudes chaque fois qu’on aborde le droit des enfants. Ils pensent qu’on leur donne trop de liberté. Nous les comprenons car l’Afrique et le Bénin en particulier encrés encore dans la féodalité, pensent qu’on ne doit pas laisser les enfants dire tout ce qu’ils pensent.
IV-             Rencontre avec les autorités politico-administratives
Les différentes rencontres que nous qualifions de grandes, ont eu lieu :
1-    Avec le Ministre des enseignements maternel et primaire à Cotonou ; cette rencontre nous a permis d’avoir un agrément pour l’association ;
2-    Avec le Ministre chargé des relations avec les institutions ; cela nous a permis de lui présenter notre association ;
3-    Avec le Vice-Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi. Le vice-recteur a souhaité qu’il y ait un partenariat entre l’Université et l’ABEM.
4-    Avec le Conseil national de l’éducation. A cette rencontre, nous avons présenté les activités de l’ABEM ;
5-    Avec le préfet des départements du Mono et du Couffo ;
6-    Avec le Directeur départemental des enseignements maternel et primaire ;
7-    Avec le Directeur de l’Ecole normale des instituteurs de Dogbo, lieu d’accueil de la RIDEF.
 
 
V-                Travaux de préparation de la RIDEF 2016 au Bénin
-         Transmission de la demande d’autorisation pour occuper le site et les bâtiments de l’ENI pour la RIDEF au ministre par voie hiérarchique.
-         Visite des hôtels des villes de lokossa, de Djakotomey et d’Azové.
-         Travaux réguliers dans les commissions et redynamisation.
-         Rencontre avec les membres d’ARCADE qui sont venus d’Europe à savoir : René GUYON, vice-président, Jean François GUERINEA SG ARCADE.
-         Rencontre avec Emile, membre d’ARCADE.
-         Rencontre avec les grandes imprimeries de Cotonou.
-         Rencontre avec la télévision et la presse écrite.
-         Travaux avec la délégation de la FIMEM qui a séjourné à Lokossa et à Cotonou du 20 au 30 janvier 2014.
-         Rencontre avec le Conseiller Technique des Affaires Pédagogiques du ministère à Cotonou pour finaliser la communication au conseil des ministres sur l’organisation de la RIDEF au Bénin en 2016 et la participation de la délégation béninoise à la RIDEF de l’Italie.
VI-             Perspectives
-         Poursuivre la création des cellules,
-         Proposer un centre de formation régionale avec création d’école Freinet au Bénin comme celui de Dagana au Sénégal.
Fait à Lokossa le 16 avril 2014
 
 
Ont participé à l’élaboration de ce rapport d’activités : Jean DAYE, président de l’ABEM et Edouard DOHOU, Président de la commission zéro.