Aller au contenu principal

2013 Restitution des travaux de la RAEF 3 - 11 mai - AECEMO

-4- ASSOCIATION DES ENSEIGNANTS CAMEROUNAIS POUR L’ECOLE MODERNE(AECEMO) Rencontre du 11 mai 2013 pour la restitution des travaux de la RAEF du Maroc par les deux participants du mouvement camerounais Ordre du jour : il se déroule au fur et à mesure ainsi qu’il suit : 1-Election des secrétaires du jour : Margaret Kah d’expression anglophone et Sonia Abeng d’expression francophone sont les deux secrétaires ; 2- Annonces des cellules et autres annonces : les cellules n’ont pas d’annonces particulières en dehors de celle d’Ebolowa qui a l’honneur de nous organiser ce jour le rendu de la RAEF du Maroc, par le biais de deux de ses membres qui ont eu le privilège d’y participer. 3- Restitution (feed-back) : Voici ce que nous avons eu des membres : Monique Mariane Mboui Abesso et Jean- Claude Ngondang : le séminaire au Maroc, s’est tenu du 23 au 29 avril 2013 à TIZNIT -Ils ont commencé par le compte rendu de leur voyage et de leur séjour globalement positifs. Le premier jour, chaque pays participant à la RAEF a présenté son système éducatif et répondait aux questions posées par les autres pays. En ce qui concerne le Maroc, Jean Claude Ngondang nous apprend que, l’enseignement fondamental dure 9 ans au primaire et trois ans au secondaire. On trouve en outre des écoles coraniques, des maternelles et des jardins d’enfants. Les programmes en vigueur datent de 1991. Après le Bas il y a l’université et les instituts, etc . Les pratiques Freinet y sont pratiquées : journal scolaire, mural texte libre, kamishibaï, etc Le deuxième jour était consacré au texte libre qui a été présenté par Mohamed IBD Babou du Maroc , et nos deux représentants par le biais de Jean Claude, définissent le texte libre comme étant une technique fondamentale de la pédagogie Freinet. Cette pratique est commune à tous les niveaux de l’enseignement. Le texte libre doit être vraiment libre. Il doit être favorisé par des sous disciplines par lesquels il est développé : expression orale et écrite, grammaire, orthographe.. Conditions d’élaboration du texte libre : -Choix du texte par l’enfant -Echanges possibles entre enseignants-élèves, et élèves-élèves, -Mise au point collective et individuelle, Moment d’activités Pratiques : Mariane Monique et Jean-Claude vont nous faire travailler en groupes pour expérimenter le texte libre ; pour eux, la pédagogie Freinet est pratique et non théorique -Travail en groupes sur le texte libre : chaque participant rédige une phrase sur du papier et les autres participants vont contribuer à l’élaboration de chaque texte en mettant une phrases pour donner un sens à l’idée de l’autre pour continuer le texte. L’expérience a tellement été intéressante de telle manière qu’au bout du compte, lorsque les papiers sont revenus aux premiers rédacteurs, les textes construits étaient achevés et avaient un sens donné par les pairs. Cette expérience a été bien motivante. La troisième journée a commencé par un exposé sur la gestion de conflits dans une classe Freinet. C’était un autre moment de pratique. Mariane Monique et Jean Claude ont formé deux groupes pour réfléchir et étudier un cas de gestion de conflits dans une classe Freinet : Etude de cas : « une bagarre a éclaté dans la classe, deux enfants ont échangé des coups en présence du maître :» Travail à faire en groupes de cinq membres: Expliquer la manière dont le conflit a été géré et dites les grandes étapes de la procédure et dites qui fait quoi ? Propositions de solution : -Comment gérer le conflit, -Identifier le protagonistes : l’enseignants, les bagarreurs, les témoins,, les membres du conseil de classe ; -Ecouter les auteurs du conflit ; -Ecouter les témoins -Déterminer les auteurs du conflit, -Déterminer les causes du conflit ; -Faire appel aux règles de vie ou au règlement intérieur -Prendre une décision par les responsables du conseil de classe ou d’école ; Ce même jour, il y a eu une visite à Agadir, ville située à 80km de Tiznit . La quatrième journée a commencé par un exposé sur le « Quoi de neuf ? », puis a suivi la visite d’une école agricole Freinet. La cinquième journée quant à elle a commencé une excursion dans la ville de TIZNIT à différents endroits. Par la suite, il y a eu la présentation du Kamishibaï, qui est un outil utilisé au Maroc pour permettre aux apprenants de s’exprimer autour de leurs propres dessins. L’enfant raconte une histoire autour de ce qu’il a dessiné. Tous les membres disent merci aux participants Monique Mariane et Jean Claude qui ont donné du leur pour apporter à toute l’association ce qu’ils ont reçu en partage. Autres annonces : -Jean Luc Mbouda de la cellule de Nanga Eboko enseignant au cours moyen II à l’école annexe, sera le représentant du Cameroun au Congrès de l’ICEM à Caen en France. - Nous sommes en correspondance avec François Perdrial et Jeanne Potin pour l’organisation de notre dixième anniversaire. Nous attendons être fixés pour informer par la suite les autres mouvements qui voudront participer à notre célébration. - Nous décidons ensemble pour la dernière réunion de l’année scolaire qui aura lieu le samedi 22 juin 2013. La secrétaire : Sonia Abeng Ebo FREINET MEETING SATURDAY THE 11th MAY 2013-05-20 Order of the day -Election of the Secretaries -Feedback from those who went to Morocco -Announcements of Past events The meeting began at about 10:30am with a word of greetings from Mrs. Jeanette Poka. It later on moved with the election of the two secretaries Anglophone and francophone. -Feedback from those who went to Morocco The presenters back from Morocco said that the journey was very successful. That they learnt as well as enjoyed a lot. They visited many places and cultural evenings were organized where they sang and dance. The workshop was organized. They demonstrated it here with us where papers were distributed to each member where else will start a story and the others will complete each by one sentence. This was called “Texte libre’’ / “free text” which is the fundamental for the expression. This leads to freedom of expression at all levels. It was to be free and motivate the pupils have to choose the next themselves. They later presented the KAMISHIBAÏ: this permits the child to explain what he has drawn using an old calendar and a carton. The next workshop was on a problem situation where a flight started, two pupils slapped each other at the presence of the teacher. Explain the way the conflict should be sowed and say the procedure and who does what -Steps -Identify the fighters -Listen to the fighters - Determine the cause of the fight -Consult the class rules and regulations -Come to decision by the class advisers Announcements: -There was the announcement the meeting that will take place at Caen in France at the end of July. Mr. Jean Luke Mbouda from Nanga Eboko was chosen because of his outstanding practices in FREINET. -The 10th anniversary that will be organized for one week and that the last annual visit will be decided on. -Two members lost their parents and one gave birth. It was said that something should be done for them. - It was decided that Saturday the 22nd June there will be a meeting end of year. The meeting ended about 2: pm. Secretary: Margaret Kah

Répondre

CAPTCHA
Ce test permet d'éviter le spam :
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.