Aller au contenu principal

Rapport de la rencontre de l'AECEMO du mois de Janvier 2015

Dans :

RAPPORT REUNION DU 31 JANVIER 2015 de L’AECEMO-Cameroun A L’ECOLE « Farandole de Bastos » Yaoundé

Ordre du jour
1-   Lecture et adoption du rapport de la dernière séance
2-   Informations des cellules
3-   Concours de dessin libre
4-   Contributions mensuelles
5-   Repas coopératif
 
 
1-   Lecture et adoption du rapport de la dernière séance
Ce samedi, la réunion débute vers 10H55min. Nous par prendre des nouvelles de la présidente qui sont très bonne malgré qu’elle reste injoignable.
La lecture du compte rendu de la séance précédente avait été faite par Monsieur Tchatchouang Louis en l’absence du secrétaire du jour et il fut adopté à l’unanimité après quelques amendements. Ce dernier propose également que l’association s’accorde sur une heure précise pour le début  de la réunion (10h 00) et qu’une séance dure maximum 2h de temps par conséquent à 12h 00, ceci pour permettre aux uns et aux autres de profiter de leur samedi.
 
2-   Les informations des cellules
-Elles commencent par la farandole de Bastos où Marie Reine parle du travail fait avec les enfants par rapport au dessin libre et les jeux d’écriture. Elle note une nette amélioration des productions des enfants.
-Par la suite c’est Marianne Monique qui annonce qu’elle a commencé avec la correspondance scolaire entre ses élèves et ceux d’une région parisienne. Elle pose aussi le problème de ses collègues qui ne pratiquent pas les techniques Freinet faute de maitrise de celles-ci. A ce sujet Louis Tchatchouang, le vice président a proposé qu’on organise une journée de formation à Ebolowa ; formation au cour de laquelle les enseignants de cette régions seront édifiés sur les principales techniques Freinet. A la suite de Marianne Monique, il a été convenu sur proposition du vice président qu’on mette sur pied d’ici l’année scolaire prochaine un réseau de correspondance entre les différentes écoles membres de l’AECEMO.
-Les informations des cellules se sont poursuivies par Nanga-Eboko ; Gisèle dit continué avec le « Quoi de neuf ?» et le dessin libre dans les écoles maternelles et que son travail est très apprécié par sa hiérarchie. A la suite de Gisèle, M. Tchatchouang propose que tous les membres de l’AECEMO qui sont cadres dans les inspections commencent chaque fois leurs animations pédagogiques par un « Quoi de neuf ? » et trouver le moyen d’introduire une autre technique au cours de l’animation.
-La cellule de Lucky Kids par la voix de sa directrice Corine, nous fait par du travail remarquable qui est fait dans cette école ; si bien que les enfants sont devenus plus matures, voire très amoureux de ces techniques. Il a été recommandé à tous les enseignants de ce groupe scolaire de noter tous ce qu’ils font avec les enfants a l’effet d’avoir un meilleur suivi des productions des enfants. A la suite de la directrice M. Tchatchouang a ajouté que la correspondance entre ce groupe scolaire et l’école publique de Biyemassi se déroulait plutôt bien pour ce qui de la cellule « source du savoir », le quoi de neuf et les jeux d’écriture y sont pratiqués au quotidien et les premier résultats sont assez flatteurs. La directrice de Lucky Kids conclura en disant sa grande satisfaction face aux grands changements que la pédagogie Freinet a opérés tant sur ses élèves que sur les parents qui sont de plus en plus impliqués dans la vie de l’école.
-Pour la directrice de la Farandole Marie Reine, il est préconisé de mettre sur pied le concept de parent délégué.
-Quand à la cellule « des Nations » Jeannette Poka, le « Quoi de neuf ? » et le conseil de classe y fonctionnent à merveille.
Après toutes ces informations des cellules, le vice président en la personne de M. Tchatchouang s’est proposé de faire des descentes dans certaines écoles pour vivre en direct la pratique des techniques Freinet dans les écoles membres à l’effet de prodiguer des conseils pour leurs améliorations.
3-   Le concours de dessin libre
Cette année, il a été arrêté que les enfants produisent des dessins libres avec textes à l’image de ce qu’ils ont dans les livres de lecture.
Pour que les uns et les autres aient une idée précise sur ce qu’on attend des enfants lors de ce concours, M. Tchatchouang a présenté les premiers essais des enfants de CM1 et CM2 de Lucky Kids. Gisèle présentera également les premières productions des enfants de la maternelle de Nanga Eboko.
En l’absence de la présidente Antoinette Mengue Abesso,malade, l’assemblée trouve qu’il n’est pas convenable de programmer la date du concours, néanmoins, il est recommandé à tous les enseignants de continuer à préparer les enfants en organisant des concours internes. Concernant les candidats d’Ebolowa et Nanga Eboko, il a été préconisé compte tenu du fait qu’ils ne peuvent se déplacer pour Yaoundé lieu dudit concours, d’organiser des concours sur place afin de sélectionner les dessins qui seront mis en compétition.
Les membres présents ont arrêté que désormais toutes les rencontres aient lieu à la Farandole.
 
4-   Contributions mensuelles et divers
-      Aucune contribution n’a été enregistrée
-      Mme Poka suggère qu’on ouvre une caisse spéciale Ridef  Bénin 2016 pour encourager l’épargne pour le voyage du Bénin
 
5-   Repas coopératif
Le repas coopératif a été prit à la va vite parce le temps imparti pour la réunion était arrivé à son terme.
 
 
                                              Rédigé par Marie Reine Bounougou
                                                               Sécrétaire du jour
 
 
 
 

 

 

Répondre

CAPTCHA
Ce test permet d'éviter le spam :
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.