Aller au contenu principal

Atelier long « Pédagogie des Gestes Mentaux »

 

Fiche des activités de l'atelier long « Pédagogie des Gestes Mentaux » (idée par le Philosophe et pédagogue Antoine de La Garanderie)

Antoine de La Garanderie (1920-2010) est diplômé d’études supérieures de philosophie, Docteur en lettres. Il a été professeur de philosophie et de culture générale dans d’importants établissements secondaires de la région parisienne et maître de conférence à la Faculté des lettres de l’Institut Catholique de Paris. Souffrant de surdité dès le secondaire, cette infirmité va lui causer quelques difficultés dans son parcours scolaire. Il ne pourra d’ailleurs pas enseigner dans le public, mais il va se battre afin d’y parvenir, car, comme il le dit dans son livre “Tous les enfants peuvent réussir”: «M’occuper des jeunes, les aider à s’affirmer en les comprenant et en leur permettant de découvrir leurs ressources, oui, cela fut pour moi un choix. Je n’en conteste pas l’ambiguïté: ce choix était une forme de revanche, il témoignait contre l’erreur et les omissions dont j’ai souffert pendant toute mon enfance et une bonne partie de ma jeunesse. Il m’accompagnait d’une forte dose d’agressivité et d’un certain narcissisme: je saurais bien, moi, éviter aux autres ce que j’ai subi!»

 

Compétences à développer:
Connaitre le fonctionnement mental lors de l’apprentissage. Savoir utiliser avec les élèves la Pédagogie des gestes mentaux. Comprendre ce qui est perception et ce qui est évocation. Les gestes mentaux de l’attention, de la mémorisation, de la compréhension, de la réflexion, de l’imagination créatrice. Utiliser le dialogue pédagogique avec l’élève, afin du connaitre son profile pédagogique. Reconnaitre le besoin éducatif et le droit à l’éducation de chacun pour ne tomber pas dans l’optique psychologique médicalisant des étiquettes soi-disant « trouble spécifique des apprentissages » (dyslexie, dysgraphie, dysorthographie...etc.) qui a envahi le monde occidental.

Méthodologie:
Conférences, dialogue avec les participants, interactivité, animation et travail par exercices individuels ou en petits groupes,

Activités proposées (transfert à l'école)
Il s’agit de reconnaître par des informations théoriques et pratiques la modalité d'évocation personnelle lors de l'apprentissage (auditives, visuelles, sensorimotrices, tactiles...) pour mieux aider les élèves à « apprendre à apprendre ». Les enseignants eux-mêmes doivent apprendre à reconnaître leur modalité de pensée pour mieux comprendre et respecter aussi ceux de leurs élèves au but d’une éducation personnalisé pour tous et pour chacun à la fois. Après chaque geste mental on proposera des questionnaires pour accompagner les élèves à la conscience de sa modalité d’accomplissement des actes mentaux. Utiliser les compétences acquises à l’école avec les élèves pour adapter la présentation du contenu scolaire selon la modalité personnelle d’apprentissage de chaque élève.

Dynamique de gestion de l'atelier
Essayer personnellement l'expérience de l'introspection pédagogique individuelle collective afin de découvrir nos habitudes mentales pour aider, en même temps, les autres à découvrir et enrichir leurs habitudes, en passant de la présentation théorique à la pratique scolaire avec des exemples et des applications didactiques élaborées aussi par les participants.

 

Fichier attachéTaille
Atelier long Tarracchini Ermanno48.42 Ko

Répondre

CAPTCHA
Ce test permet d'éviter le spam :
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.