Aller au contenu principal

Répondre au commentaire

MOTAMO

Dans :

“Nul n’aime tourner à vide, agir en robot, c’est-à-dire faire des actes, se plier à des pensées qui sont inscrites dans des mécaniques auxquelles il ne participe pas”
Célestin Freinet

La pédagogie de Freinet est fondée sur l’expression libre de l’apprenant qui est capable, guidé judicieusement par l’enseignant, d’organisation, d’effort pour mener à bien des activités qui s’articulent autour d’un projet.
En effet, selon lui, on apprend bien qu’en s’impliquant concrètement à des tâches dont on comprend la finalité. C’est ainsi qu’une des premières innovations de ce pédagogue a été le texte libre imprimé par les enfants eux-mêmes. En classe, celui-ci est bien évidement exploité d’un point de vue linguistique et les questions d’ordre historique, géographique, technique qu’il soulève donnent ensuite l’occasion de travaux en atelier, de recherches documentaires que la classe se répartit ensuite.
Néanmoins, la motivation suprême de la rédaction réside dans sa “transcription majestueuse” en caractères imprimés, dans son illustration et dans sa diffusion.

Aussi, à l’Athénée Provincial de La Louvière, bon nombre de professeurs ont compris combien la fabrication d’un livre, conçue dans un esprit d’interdisciplinarité (participation des professeurs de français, d’histoire, d’art, de langue) était source d’enrichissement pour leurs élèves.
Outre le travail essentiel sur les mots et le sens, ceux-ci sont alors amenés à découvrir les différentes étapes de la fabrication d’un livre : la fabrication du papier, les techniques de l’imprimerie, les techniques traditionnelles de l’image imprimée, la typographie,...
Les adolescents, sur base d’un plan de travail général établi par les enseignants, sont amenés à organiser leurs tâches, à faire preuve d’autogestion et donc tout naturellement à déployer des qualités d’écoute et de respect de l’autre qui s’inscrivent dans la conception démocratique de l’école qui nous est chère.

C’est dans cette optique qu’une vingtaine de livres alliant textes et images ont déjà vu le jour en nos classes.
Nous sommes fiers du travail de nos classes et l’envie de montrer, de diffuser leur travail de qualité a germé dans notre esprit.

Nous proposons donc une exposition internationale de livres d’enfants qui se tiendra dans notre école du 04 au 11 mai 2015. Elle est désormais ouverte à tous les étudiants scolarisés et à tous les adultes qui collaboreraient avec ceux-ci.
Nous pensons ainsi nous inscrire dans une véritable tradition du livre ancrée depuis longtemps dans la région de La Louvière. Pensons à la Réserve précieuse du Musée de Mariemont, à ses ateliers de reliure, aux éditions du Daily-Bul, au Centre de la Gravure et de l’Image Imprimée...
Dans une région si souvent décriée, il nous semble important de mettre ce merveilleux patrimoine à l’honneur et de tenter de nous y ménager une place, aussi modeste soit-elle...
MOTAMO

A la lumière de ce texte de MOTAMO, nous invitons tous les mouvements à envoyer au CA FIMEM des textes d’enfants illustrés. Le dernier délai est fixé au 20 novembre 2016.
 

Répondre

CAPTCHA
Ce test permet d'éviter le spam :
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.