Aller au contenu principal

Document pour ceux qui croient que l’éducation peut changer le monde

FEDERATION INTERNATIONALE DES MOUVEMENTS DE L’ECOLE MODERNE
PEDAGOGIE FREINET
to.cafimem@gmail.com
www.fimem.freinet.org

Document pour ceux qui croient que l’éducation peut changer le monde

La construction d’un monde différent est possible à partir d’une éducation qui est capable d’imprimer une transformation. Pour ce faire, il faut promouvoir dans l’école une éducation pour une citoyenneté globale et planétaire dans le cadre d’une éducation permanente.(Edgar Morin- les 7 savoirs fondamentaux)
L’Assemblée Générale de la FIMEM réunie à Dogbo, Benin par la XXXI RIDEF “L’Education a la citoyenneté pour une démocratie participative – la construction d’un autre monde est possible”, souligne le rôle fondamental de l’éducation pour changer le Monde comme nous rappelle Nelson Mandela, Malala, Edgar Morin, et l’UNESCO dans le document sur l’éducation pour tous (Dakar, 2000)
Nous travaillons pour une école publique, inclusive, démocratique, active et participative, laïque, coopérative, ouverte au milieu et à la société.
Cette école est possible si les gouvernements s’engagent à garantir
= une éducation ouverte à tous ;
= des bâtiments scolaires décents;
= des ressources suffisantes pour un apprentissage de qualité ;
=des professeurs formés et motivés ;
= des classes pas trop nombreuses.
Dans presque aucun des 30 pays où existent des Mouvements Freinet, ces conditions ne sont respectées. En particulier, sont contraires aux droits de l’enfant les politiques des Etats où :
- les politiques néo-libérales augmentent les différences avec l’enrichissement d’une minorité et l’appauvrissement de la majorité de la population ;
- le néocolonialisme et l’exploitation des ressources empêchent beaucoup de pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine de se développer ;
- la fausse démocratie réprime, parfois jusqu’à l’homicide, l’opposition des enseignants et des étudiants, demandant seulement à pouvoir exercer leurs droits ;
- on ne prend pas de mesures contre la corruption ;
- on favorise la guerre et l’instabilité sociale ;
- on ne crée pas de situations participatives pour dialoguer avec les enseignants et les enfants ;
- on propose des méthodes qui créent la marginalisation et non l’inclusion de tous ;
- on diminue les ressources de l’école publique en favorisant les écoles privées.
Chacun de nous, dans nos pays, engagé pour défendre la qualité de l’école et les droits des enfants, a aussi le devoir de s’engager à dénoncer les choix politiques qui vont dans une direction différente et à essayer de les changer.
Depuis plusieurs années, le monde subit une crise économique et financière profonde qui crée de nouvelles pauvretés avec la complicité de gouvernements complaisants;
- 1% de la population mondiale possède 46% des richesses de la planète
- 9% en possède 34%,
- un autre 40% (la classe moyenne) profite de 14 autres %,
- au 50% de la population mondiale, il reste seulement le 6% des ressources de notre Monde
Le futur du monde est compromis, le système est insoutenable. Le néolibéralisme est toujours plus compétitif et agressif : il attaque toutes les bases su soutien social. Peu à peu, tout est privatisé : l’eau, la santé, l’école. Un des principaux marchés de notre monde actuel est celui des armes. Un seul avion F35, acheté pour la "défense” est aussi coûteux que la gestion d’un petit hôpital au Benin pendant 219 ans
Ce panorama dessiné par le néocolonialisme, emmène l'humanité vers une destruction certaine. Seule la pratique et la défense d'une démocratie participative peut corriger cette course vers l'absurde.
La construction de la démocratie par l’éducation est notre seul espoir. Le Mouvement Freinet affirme clairement que c’est seulement en éduquant les enfants et les jeunes à la participation démocratique, à l’engagement, à la responsabilité commune, qu’on pourra renverser cette situation et construire un monde plus humain.
De la Porte du Non-Retour à Ouidah (BÉNIN) où, au cours des siècles, des millions d'esclaves ont été arrachés à leur patrie pour servir les pays riches et ne sont jamais revenus. En mémoire à leurs douleurs et à leurs luttes, nous demandons un engagement à tous ceux qui croient à un monde différent, basé sur la solidarité et la justice pour tous, de promouvoir une éducation libératrice dans leur pays respectif. Seule l’éducation peut sauver le Monde!

Fichier attachéTaille
motion generale fimem315.42 Ko
mocion general fimem275.5 Ko
motion english60.17 Ko

Répondre

CAPTCHA
Ce test permet d'éviter le spam :
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.