Aller au contenu principal

Répondre au commentaire

Evalutation chiffrée

 
 
L'ÉVALUATION CHIFFRÉE  ET SOMMATIVE DE NOS ÉLÈVES  
 
Nous constatons que nos élèves sont de plus en plus soumis à des évaluations sommatives et souvent chiffrées.
À tel point que, dans ma région, sous la pression des autorités scolaires,  mes collègues avouent passer plus de temps sur l'évaluation en général que sur la préparation de leurs cours.... 
... et il semble que le phénomène prenne de l'ampleur à travers le monde, sous la pression d'une société toujours plus exigeante et norminative.
Tout cela semble bien inquiétant...
 
Freinet était opposé aux notes et au redoublement.  Il a créé des dispositifs tels que les brevets, le plan de travail personnel, des formes d’auto-évaluation, tout cela dans une idée de pédagogie du succès, mais pas de l’échec scolaire.
 
Aujourd’hui on a des test internationaux,  PISA et OCSE en sont les preuves, créés dans l'optique  de mettre l’école au service de l’économie et du ‘capital humain’ pour l’entreprise.
 
En Italie,  Le MCE a toujours essayé de combattre la sélection en refusant les notes et  en travaillant pour une évaluation qui valorise tous les apprenants.
  
En Finlande on ne donne pas de notes et on ne  fait redoubler personne ...et pourtant, dans les tests OCSE, la Finlande est classée dans les premières places…
 
. Mais dans les autres pays? 
 
Avec la complicité du MCE, qui a beaucoup travaillé sur le sujet, nous vous proposons un questionnaire concernant cette problématique
 
Pouvons nous partager nos réflexions à travers les questions suivantes... 
 
  • Quelle  est la politique de votre Mouvement dans votre pays sur l’évaluation?
 
  • Quelles sont vos propositions pour une alternative à l’évaluation numérique ou sommative?
 
  • Quelles campagnes de sensibilisation avez-vous mises en place avec les parents, les autorités,les médias sur les effets négatifs pour les enfants d’une évaluation avec les notes? ( compétition, disparition de la  confiance en soi, perte d’estime, hiérarchisation,…motivation externe... )?
 
  • Quelles expériences vécues dans  nos classes et nos écoles pouvons-nous partager sur le site et dans nos revues pour stimuler notre réflexion et proposer des suggestions?
 
  • Quelles actions pourraient mettre en place la FIMEM et ses Mouvements pour offrir à l'enfant la responsabilité qu'il mérite dans sa propre évaluation?
 
Nous attendons vos nombreuses réactions afin de créer un groupe de travail sur ce sujet. ( Tout collègue intéressé par ce travail est invité à participer à ce groupe de travail.)
 
Ce groupe vous proposera une analyse et des pistes d'actions  à la suite de vos remarques. 
 
Pour le CA-FIMEM : Sylviane 

PERSONNE - RESSOURCE: Giancarlo Cavinato 

Répondre

CAPTCHA
Ce test permet d'éviter le spam :
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.