Aller au contenu principal

Répondre au commentaire

RIDEF : rapport des GROUPES DE BASE

LES GROUPES DE BASE

 

Pourquoi organiser ce type de groupes?

Nous avons jugé important, après avoir fait une expérience ‘forte’ de formation dans les ateliers, de réfléchir ensemble sur le sens de ce que l'on a fait et d'essayer de le transférer dans les pratiques de classe. L’expérience seule n’est pas suffisante si elle n’est pas suivie d’une réflexion pour revenir à la pratique avec plus d’attention et de capacité de réadapter à son contexte les éléments expérimentés.
C' est aussi la possibilité d’échange entre participants de différents ateliers et la possibilité pour chacun de découvrir l’ensemble des activités du matin.
L'activité menée en tant que participant est fondamentale. Mais elle a besoin d'un temps et d'un espace de réflexion avant le transfert dans la pratique.
Voici un résumé des remarques et attentes des participants. Il sera utile aux organisateurs des prochaines RIDEF.
Vous trouverez l'ensemble du dossier et des interventions en pièce jointe.

 

BESOINS DE FORMATION

  • Renforcer notre approche de la PF pour mieux la diffuser dans nos classes et la faire reconnaitre comme pédagogie d'état.
  • Diffuser les techniques ET la philosophie
  • Faire connaitre les droits des enfants
  • Besoin d'échanger sur le problème de sanctions dans nos classes. Le conseil d école ne peut pas fonctionner dans un milieu de violence éducative.
  • Chercher des stratégies qui permettent la collaboration avec les autorités
  • Comment adapter l'enseignement à chaque apprenant.

 

ATTENTES

  • cohérence entre le thème de la Ridef et celui des ateliers
  • Rentrer avec un bagage concret supplémentaire pour aider dans la classe et avec chaque enfant. Etre mieux outillé pour pratiquer dans la classe et transférer les acquis aux enfants
  • Favoriser les rencontres entre personnes et entre cultures
  • Trouver des moyens de rapprocher les discours de la réalité

 

ATELIERS

  • limiter le nombre de participants
  • Travailler de la même manière qu'avec nos élèves, avec droit de parole à chacun et échange de compétences
  • Emporter des documents de soutien à l'atelier
  • Veiller aux traductions
  • Respecter les temps impartis
  • Offrir un accès au contenu de l'atelier aux Ridéfiens qui n'ont pas pu participer
  • Privilégier la présentation d'atelier donné par des groupes de réflexion issus des mouvements plutôt que par des individus
  • Veiller à une programmation claire des ateliers
  • Favoriser des ateliers pratiques
  • Prolonger la réflexion et l'échange d'expérience APRES la Ridef entre les participants du groupe

 

SUGGESTIONS ET PERSPECTIVES:

  • Offrir des espaces d'affichage pour informer les participants du travail dans chaque atelier au fil de la Ridef
  • Augmenter la durée de la Ridef
  • Améliorer les traductions. Veiller au respect de la parole de chacun
  • Un seul atelier court par après-midi et plus de temps pour les échanges informels
  • Filmer les ateliers et offrir le tout sur clé USB.
  • Renforcer l'idée des groupes de base 
Fichier attachéTaille
_groupes_de_base_.fra_.docx505.97 Ko
los_grupos_de_base_.docx483.48 Ko
report_basic_groups.docx490.32 Ko

Répondre

CAPTCHA
Ce test permet d'éviter le spam :
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.