Aller au contenu principal

Répondre au commentaire

2017.09.23 INFOR 70

Dans :
 
INFOR 70
 
Rencontre annuelle du CA-FIMEM
Du  28 juin au 4 juillet 2017.
Lokossa, Bénin
 
Membres présents :
Mariel DUCHARME, présidente
Sylviane AMIET, trésorière
Antoinette MENGUE, administratrice
Edouard DOHOU, administrateur
Nuccia MALDERA administratrice est excusée en raison d'ennuis de santé dans sa famille.
 
TABLE DES MATIÈRES
   1.   INTRODUCTION
   2.   FINANCES de la FIMEM
A. Bilan et budget
B. Dossiers en cours
     1. Benaiges 
    2. Haïti
    3. Billets d’avion des membres du CA
    4. Projets de formation (Cameroun, Congo et Burkina Faso),
               5. Catégorisation des pays
   3.   AG
         A. Documents à envoyer
         B. Textes à voter
               1. Statuts
2. Règlement Intérieur
3. Catégorisation
    C. Orientations  
   4.   RIDEFS
         A.Dogbo 2016
         B.Suède 2018
         C.Québec 2020
         D.Démarches préparatoires aux voyages
   5.   CA
         A.Rencontres virtuelles
         B.Calendrier long terme
         C.Rôles et Tâches du CA
         D.Archivage
   E.Collaborations
              1. Personnes ressources
              2. Critères de candidature
              3. Traducteurs
   6.   OUTILS DE COMMUNICATION
         A.Site
   B.Quoi de neuf (QDN)
    C.Dropbox
    D.Page Facebook
   7.   DOSSIERS EN RÉFLEXION
         A.Marchandisation de l’éducation
         B.Evaluation chiffrée
         C.Sollicitations diverses
         D.Appropriation lucrative du label Freinet
         E.Relations avec les mouvements
         F.Harmonisation du vocabulaire
         G.Travail des groupes parrains des nouveaux mouvements
         H.Ecoles privées –écoles publiques
         I.Charte
 8.   RENCONTRES AVEC LES GROUPES BENINOIS
  9.   ÉVALUATION DE LA SESSION DE TRAVAIL
                          - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Lettre de la présidence

Rappel du principe des vases communiquants, si cher à Freinet:

“Un collectif fort renforce chacun des individus et des groupes et des individus et des groupes forts façonnent et renforcent le collectif”.   

La FIMEM pourquoi?  Pour qui?

Mon expérience de quatre ans au CA de la FIMEM m’incite à questionner l’utilité actuelle de notre Fédération et à explorer avec vous des pistes prometteuses pour la renforcer et la moderniser et ce dans un avenir très rapproché.

Cet outil extraordinaire de promotion, de consolidation et de mobilisation peut vraiment jouer un rôle plus important auprès de tous ceux qui s’intéressent à la PF et qui, par conséquent, se préoccupent également de tous les phénomènes environnementaux qui ont une influence indéniable sur l’école.

Je pense à l’implication des Mouvements-membres bien sûr mais aussi à tous et à chacun des membres qui se sentent interpelés et qui souhaitent partager leurs idées pour assurer la vitalité, le rayonnement et la pérennité de la FIMEM?

Que faut-il changer, que faut-il modifier pour que la FIMEM devienne un  INCONTOURNABLE pour tous ceux qui font le choix d’y adhérer?

Quelques pistes:

Un CA productif (élu)

…qui initie, qui suggère, qui consulte, qui  valide, qui regroupe, qui coordonne  et rend disponibles les bonnes pratiques, tant organisationnelles que pédagogiques

Pour faire évoluer ce « travail de titan », il faut des compétences explicites, ciblées et variables selon les problématiques  prioritaires du moment. Voilà pourquoi nous avons élaboré un profil de compétences (des critères) et proposé un accompagnement dans l’action pour quiconque désire s’engager au CA.

Des correspondants locaux en lien direct et constant avec la FIMEM

Idéalement chaque Mouvement mandaterait 1 ou 2 de ses membres. Des personnes-pivot motivées,fiables, crédibles et  déjà impliquées au sein de leur Mouvement auraient comme principale tâche d’améliorer les COMMUNICATIONS à l’interne et avec la FIMEM. Il s’agit esentiellement  de faire  circuler l’information auprès des différentes instances locales, régionales nationales et internationales. Ces interlocuteurs-clés s’engageraient pour un mandat de 2 ans (entre 2 Ridefs).  

Un CA élargi  

La Suède a privilégié la « communication sous toutes ces formes » comme thème pour la Ridef 2018. Et c’est ce dont la FIMEM a le plus besoin actuellement … pendant la Ridef bien sûr mais surtout pour maintenir l’élan après et entre les Ridefs.

Si l’intérêt y est, un choix de plusieurs « chantiers thématiques » pourrait être proposé aux Ridéfiens (anciens et nouveaux)  qui voudront proposer leurs idées de transformation et nous faire cadeau de leur expertise, de leurs intérêts et de leurs talents.

 

À titre d’exemples:

Chantier 1-Attentes réciproques:  besoins des Mouvements envers la FIMEM? Contributions attendues par la FIMEM?

Chantier 2- Organisateurs de Ridefs: pratiques gagnantes à mutualiser

Chantier 3- Héritage organisationnel: perspectives historiques de décisions, outillages de gestion, fiches-guides pour assurer la continuité et l’efficacité des membres qui se succèdent au CA?

Chantier 2-Site FIMEM:  utilisé ou non? utile ou non? améliorations suggérées pour en améliorer la convivialité s’il y a lieu  

Chantier 5- Autres sujets :  initiés par les Mouvements ou suggérés par la FIMEM. Il y en a déjà plusieurs sur notre table de travail (voir orientations dans l’Infor # 70)...pourquoi ne pas commencer par ceux-là ...dès maintenant?

 

C’est ce qui fera en sorte  que  cette Fédération qui nous rassemble tous, nous ressemble de plus en plus.   Informer, consulter, partager, mobiliser, s’engager pourrait être notre « leitmotiv collectif » des prochaines années. Qui sera partant?   

 

Ridef 2018...c’est un rendez-vous! J’y serai. Et vous?

Tampon FimemC:\Users\Mariel\AppData\Local\Microsoft\Windows\Temporary Internet Files\Content.Outlook\CF9YJ1SZ\signature.jpg

Présidente de la FIMEM

 

 

 
 
   1.   INTRODUCTION
Nous avons choisi de nous retrouver à nouveau au Bénin, à Lokossa pour nous permettre de finaliser le dossier de la RIDEF.
Au moment du choix du lieu, nous étions inquiets de ne pas avoir reçu tous les documents nécessaires au bouclement de la RIDEF  2016.
Nous avons bénéficié d'un logement offert par Emile Dohou.
 
   2.   FINANCES de la FIMEM
A. Bilan et budget
 La situation financière de la FIMEM n’est pas florissante.
Nous avons fait de gros investissements pour la RIDEF de Dogbo, autant pour l’organisation que pour la solidarité.
Malheureusement celle-ci accuse un déficit de plus de 5000€.
Notre fortune a diminué de 14000€ depuis le début de l'exercice mais reste tout de même à un niveau confortable. Elle nous permettra une participation à la solidarité pour la Ridef de Suède.
La rencontre du CA à Lokossa a bien heureusement permis de limiter nos frais de déplacement et de séjour pour cet exercice comptable.
Certains mouvements n’ont pas payé leurs cotisations. Nous leur enverrons un rappel en septembre.
   B. Dossiers en cours.
         1. Benaiges
Nous payons à l'Association nos deux cotisations de 2016 et 2017 ainsi que la plaque commémorative posée dans l’école de Antoni Benaiges à Banuelos.
Nous remercions Pilar pour la représentation de la FIMEM qu'elle a assumé brillamment lors de la cérémonie.
Nous poserons sur le site
-   le règlement pour la bourse de recherche
-    la procédure pour postuler à la bourse.
et le choix du récipiendaire sera annoncé lors de la Ridef de SUÈDE.
 
         2.Haïti
Après le délai accordé au responsable du MEFA en raison des grosses difficultés survenues dans le pays, nous réactivons les démarches pour récupérer les fonds dus.
           3. Billets d’avion
Pour diminuer les coûts des transports, toute les fois que cela est possible, la trésorière se chargera de l'achat des billets par sa carte bancaire pour les déplacements de tous les membres du CA.
         4. Projets
Nous avons reçu des demandes de soutien de trois pays pour financer leurs projets de formation : le Cameroun, le Congo et le Burkina Faso. Pour les encourager malgré nos budgets faméliques, nous leur avons remis à chacun la somme « symbolique » de 200€
 
   3.   AG
         A. Documents à envoyer
Nous révisons les textes nécessaires à l'AG :
Convocation, Ordre du Jour, Appel de candidatures et critères,
Demande d’affiliation des mouvements, Procurations,
Fiches biennales, Bilan des orientations 2016-2018 et prospectives 2018-2020.
         B. Textes à voter
Nous vous proposons des modifications à apporter aux différents textes officiels de notre  Fédération
                    1. Statuts
                   Nous faisons une tentative de révision des statuts mais renonçons rapidement en raison de la
                 complexité du sujet et de la forte imbrication des textes entre statuts et règlements. Nous                          travaillerons une nouvelle version cet automne pour vous la présenter en AG statutaire en
                  Suède.
                    2. Règlement Intérieur
                  Nous reprenons la révision du règlement présenté à Dogbo et sur lequel l'AG n’était pas entrée
                  en matière. Nous vous proposerons une nouvelle version à voter en Suède incluant un article                       permettant l’adhésion de groupes continentaux ou amis.
                    3. Catégorisation des pays
                  Nous vous proposerons 3 façons différentes de calculer les cotisations pour ces prochaines
                  années. Il serait bon que nous puissions instaurer un groupe de travail autour de ce thème                   AVANT les AG.
Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous contacter
         C. Orientations
Nous avons tiré le bilan provisoire des orientations que nous avons suivies jusqu’à maintenant. Nous préparons une nouvelle série d’orientations pour 2018-2020 issues de nos dossiers en réflexion (point 7 de ce document). Nous vous présenterons le tout en AG.
 
   4.   RIDEFs
         A.  Dogbo 2016
Lors de notre rencontre annuelle, nous avons pris connaissance et questionné les différents bilans : financier, inscriptions, projet pédagogique, rapport global.
La compilation des évaluations montre des Ridéfiens satisfaits.
Le partage des expériences, les échanges internationaux, les ateliers, l'accueil et les repas leur ont beaucoup plu et les participants sont rentrés satisfaits de la Rencontre.
Toutefois, nous restons perplexes devant la gestion générale de cette Ridef.
Le déficit s’élève à 5142€. Tel que stipulé dans les statuts et règlement intérieur de notre Fédération, la FIMEM assumera 60% du déficit et l’autre 40%, soit 2 057€devra être remboursé par l’ABEM. Cette obligation a d’ailleurs été rappelée avant le vote portant sur l’acceptation ou non du budget de la Ridef à Dogbo.
L’ABEM communiquera avec la FIMEM pour lui faire part des modalités de remboursement envisagées. La totalité du remboursement devra cependant être finalisé au plus tard à la Ridef de Suède en 2018.
Nous remercions tout particulièrement Katrien, Arnout, Nérina, Flor et Lucie pour leur aide précieuse lors de l’organisation sur place. Et nous sommes reconnaissants aux premiers arrivés parmi les Ridéfiens pour leur soutien aux Béninois lors de l’installation.
         B. Suède 2018
Nous avons pris connaissance et commenté les propositions de budget et de planning. Nous leur envoyons quelques recommandations de fonctionnement
         C. Québec 2020
Le lieu d’hébergement et les dates ne sont pas encore déterminés. Les prix
varient fortement entre juillet et août.
Les organisateurs ont lancé  une enquête auprès des mouvements pour
connaitre leurs disponibilités.
         D. Documents de voyages
Nous mettons à disposition des voyageurs un document nommé : Démarches préliminaires aux voyages.
Il aidera autant les voyageurs que les organisateurs des RIDEFs à planifier leurs actions en vue de l'obtention des visas.
 
   5.   CA
         A. Rencontres virtuelles
 Nous nous retrouvons mensuellement en réunion virtuelle.
Nous avons parfois des difficultés de connexion.
Après chaque séance, nous rédigeons un PV interne.
Nous vous proposons un compte-rendu trimestriel sur le site
Un rapport d'activités est fourni par chaque membre avant la rencontre.
         B. Calendrier long terme
Nous avons mis à jour le calendrier permanent que nous utilisons régulièrement pour nous rappeler les tâches à faire et le moment où elles doivent être prises en charge.
           C. Rôles et tâches du CA
Nous modifions la distribution de nos responsabilités.
           D. Archivage
Nous élaborons un outil commun qui devrait permettre un classement efficace de nos documents.
         E. Collaborations
            1. Personnes ressources
 Malgré notre appel aux mouvements, nous n’avons pas obtenu de collaborations supplémentaires. Nous avons ponctuellement fait appel à nos Sages selon les dossiers traités.
           2. Critères de candidatures
Constatant que l'image que certains candidats ont du travail au CA est souvent différente de notre réalité, nous invitons les personnes intéressées par ce poste à venir nous rejoindre lors de nos rencontres SKYPE. Nous ajouterons d'ailleurs cette proposition dans la fiche de candidature.
         3.Traducteurs
Nous avons beaucoup de difficulté à trouver de l'aide dans ce domaine malgré un appel aux mouvements et sur le site.
Nous avons alors demandé l’aide de nos réseaux personnels. Nous tenons à remercier tout particulièrement
Andrea Alemany, Lena Anderson, Luba Kolebinova, Pilar Fontevedra, Giancarlo Cavinato, Abel Anagonou,
Koffi Afalomey, Céline Kuster et Maurice Amiet pour leur aide. Nous solliciterons à nouveau votre aide par
l'intermédiaire des fiches d'inscription aux RIDEFs ainsi qu’au travers du rapport moral.
 
   6.   OUTILS DE COMMUNICATIONS
         A. Site
 Nous contacterons les 2 responsables de chaque mouvement par la fiche biennale, et listerons les difficultés et les solutions qu'ils nous soumettront.
Nous relevons que les principales difficultés relatives à la lecture du site sont de l'ordre de la chronologie.
Nous souhaitons aussi une meilleure compréhension des catégories. Il faudrait aussi différencier les documents officiels des courriers s’y rapportant.
D'autre part, lorsque l'on ouvre une "page", nous ne comprenons pas la pertinence de toutes les références apparues dans la colonne de gauche.
Nous souhaitons organiser en Suède un atelier court autour de la catégorisation sur le site.
         B. QDN
Nous pensons utile de continuer à l'alimenter quelques jours avant la pose des documents pour titiller votre intérêt. Nous voulons aussi créer l’habitude de consulter le site. Allez y faire un tour régulièrement.
         C. Dropbox
 Actuellement, il n'est malheureusement plus actif. Nous espérons en tirer profit pour le travail du CA lorsque nous aurons finalisé le système d'archivage. Si nous pouvons introduire ce dernier dans Dropbox, cela facilitera notre travail. Mais cela demande un énorme investissement que nous ne pouvons assumer actuellement.
           D. Page Facebook
Nous remercions Pilar Fontevedra qui continue à alimenter régulièrement cette page avec des documents très intéressants dans plusieurs langues.
   7.   DOSSIERS EN RÉFLEXION-
Ils constituent une partie de nos orientations 2018-2020
         A. Marchandisation de l’éducation
         B. Evaluation chiffrée
         C. Sollicitations diverses
         D. Appropriation lucrative du label Freinet
         E. Relation avec les mouvements
         F.  Harmonisation du vocabulaire
         G. Travail des groupes parrains des nouveaux mouvements
         H. Ecoles privées –écoles publiques
         I. Charte
   8.   RENCONTRES AVEC LES GROUPES BÉNINOIS.
Pendant nos soirées, nous avons eu le grand plaisir de recevoir les comités de l'ABEM ainsi que les délégations des cellules de Dogbo et d’Athiémé.
Nous avons partagé des moments d'échanges riches et diversifiés autour de la pratique de la PF dans un contexte agréable et amical.
   9.   ÉVALUATION DE LA SESSION DE TRAVAIL
Points satisfaisants :
Travail préparatoire, animation et organisation des suivis post-Lokossa effectués par la présidente ;
Remerciements à Edouard pour l’accueil et à son frère Émile pour avoir mis gratuitement sa maison à la disposition des membres du CA.
Points à améliorer :
Poursuivre la cohésion du groupe par la collaboration, l’esprit d’équipe, l’acceptation de l’autre et le partage équitable des tâches.
Pour les prochaines rencontres présentielles du CA, il est suggéré de se laisser plus de temps de répit : par exemple déplacer un bloc de 3 heures (en AM ou en PM) pour une sortie dans le pays hôte. Ce bloc de travail de 3 heures serait récupéré en soirée.
 
Généralités :
Travail intense de 9h à 20 h tous les jours.
Le séjour des membres du CA à Lokossa a été un séjour efficace tant au niveau de la production que des relations.
 
 
                                                                   
        
 
 

   

Répondre

CAPTCHA
Ce test permet d'éviter le spam :
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.