Aller au contenu principal

Répondre au commentaire

2018 ABEM rapport d'activités


RAPPORT D’ACTIVITE DE L’ASSOCIATION BENINOISE DE L’ECOLE MODERNE
(ABEM) EXERCICE 2016-2018


Ce rapport d’activité de l’ABEM s’articule autour d’un plan d’action élaboré et adopté en septembre 2016.
Il se décline selon les phases suivantes :


I- La vie de l’association

II- La RIDEF
III- Les institutions et les formations
IV- Les initiatives pédagogiques
V- La conclusion


I- La vie de l’association
L’Association Béninoise de l’Ecole Moderne (ABEM) dans son élan de développement, a mis sur pied un plan d’action qui lui permet un fonctionnement optimal et d’étendre ses ails dans la vulgarisation des techniques Freinet dans les écoles. L’application de ces techniques qui constitue le poumon de différence à l’égard des non pratiquants nous permet de démontrer l’impact que l’application a sur les apprenants et les avantages qui leurs en découlent.
Après donc l’AG élective du 26 novembre 2016 la nouvelle équipe s’est mise dans l’application de la planification du plan d’action. Ainsi ; les visites dans les écoles prévues ont été effectuées notamment : l’EPP ATCHONTOE, l’EPP SAZUE-ATCHONTOE , l’EPP LOMNAVA à COME, l’EPP AGNIVEDJI, l’EPP ADROGBO KPOTA/B. ces descentes dans les écoles ont permis de sensibiliser les éducateurs de ces écoles pour un meilleur rayonnement du système éducatif au travers l’application des techniques Freinet.


II- RIDEF 2016
La Rencontre Internationale Des Educateurs Freinet qui s’est tenue à DOGBO en 2016 a eu selon toutes les sources des différents pays représentés, un succès éclatant, époustouflant et remarquable. Ce succès a rencontré la satisfaction de tous les participants et la joie de tous les organisateurs.
Cette rencontre épata l’enseignement officiel avec la touche des techniques Freinet dans toutes les contrées du pays avec l’espérance d’une bonne représentation dans les pays hôtes.
Après le succès éclatant de cette rencontre internationale, le bureau de la Fédération Internationale des Mouvements de l’école Moderne est venu au BENIN pour l’évaluation de sa RIDEF. Ce fut un moment de rencontre avec les membres du bureau de l’ABEM, les responsables de cellules, les représentants du CA pour l’évaluation de cette grande rencontre. Avec les encouragements de la présidente de la FIMEM, ces différentes rencontres se sont bien soldées et ceci dans une ambiance de convivialité.
Après la FIMEM, une délégation de la Belgique composée des dames Elsie et Jacqueline LEONARD, est venue exprimer sa gratitude et son encouragement aux Béninois pour cette réussite de RIDEF.


II- Institution et Formation
Les réunions statutaires de bureau exécutif se font comme prévu dans le plan d’action ; et sur convocation, des réunions extraordinaires sont organisées pour des prises de décisions urgentes.
Selon le plan d’action, un calendrier est établit pour l’appropriation des statuts et règlements dont le but est de renforcer le militantisme des membres de l’association.
Dans le compte de ces deux années d’exercices, de nouvelles cellules ont été créées, au nombre desquelles : la cellule de MANTA au nord du BENIN et la cellule de LOMOUNAVA à COME au sud du BENIN.
Des formations sont organisées pour les nouvelles cellules notamment celle de MANTA et celle de LOMOUNAVA à COME et pour les enseignants des EPP SAZUE-ATCHONTOE, ADROGBO KPOTA/B, ATCHONTOE.
Dans le même ordre, une rencontre a été tenue à Cotonou avec une délégation Italienne qui a affiché le désir d’appuyer la formation des enseignants du nord du BENIN dans la recherche de financement.
Dans le cadre des partenariats tissés par l’association, l’Université d’Abomey Calavi a permis à l’ABEM d’assister à un stand pédagogique qu’ils ont organisé à cet effet.
III- Initiatives Pédagogiques
Dans ce cadre, une rencontre a été organisée avec le chef de la Région Pédagogique n°31 en la personne de monsieur MIDINGOHI G. Victorien pour l’implantation du mouvement dans sa région.
Ce dernier a apprécié et approuvé l’extension du mouvement dans toutes les écoles de sa région.
Des rencontres de formation avec le réseau RADEB ont été suivies et permettent à l’association une prise de conscience sur son développement et son indépendance financière en vue du pilotage de beaucoup de projets.


IV- Conclusion
En somme, beaucoup d’actions ont été menées dont les mentions succinctes ont été données dans ce rapport ; et nous prévoyons qu’à la sortie de notre prochaine publication des détails seront données sur toutes ces activités. Entre autre, des recherches sont en train d’être faites pour la création d’un grand centre régional de formation sur les techniques Freinet et la création d’écoles Freinet.

Lokossa, le 2 juin 2018

Pour l’ABEM
Le Président,

Jean DAYE

 

Répondre

CAPTCHA
Ce test permet d'éviter le spam :
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.