Aller au contenu principal

Compte rendu de 16° voyage en Chine - Olivier Francomme Du 24 août au 15 septembre 2019

 

-26 au 30 août Changsha

Première formation à la pédagogie Freinet à Changsha

Programme de la formation (4 jours) :

Présentation des participants,

Quoi de neuf ? Programme des journées.

Présentation de la pédagogie Freinet : actualité et en Chine.

Visites des écoles ! Quelle réalité à Changsha.

Ateliers : expression libre, cahier de vie, sorties et journal de la formation.

 

-30 août au 1° septembre à Xi’an « Le jardin Freinet »

Portes ouvertes Xi’an, le 30/08, 31/08 et le 1/09.

Le 30/08 Préparation de la première journée « portes ouvertes » (rencontre avec des futurs parents et des médias) à la librairie de Qujiang de Xi'an (Un très beau lieu où fréquente beaucoup de parents et enfants);

le 31/08: la journée Portes Ouvertes (Présentation de la pédagogie Freinet, de l'ICEM et de la FIMEM, et du projet de « Jardin Freinet », détails à voir le le 30/08)

01/09: journée de formation : sensibilisation à la pédagogie Freinet.

 

-2 au 15 septembre Wuhan

Rentrée de la petite fourmi à Wuhan. Formation à la formation. Publications en Chine.

 

Mais il y avait d’autres ambitions sur ce séjour dont certaines avaient été élaborées lors des rencontres du mois d’août :

-développer les coopérations avec les écoles françaises (voir projet Jean Astier).

-participer aux recherches internationales : participation démocratique des enfants (projet Jean le Gal).

-commencer un travail sur la labellisation des enseignants Freinet.

 

Et puis :

-suite du travail sur le centre de formation à la pédagogie Freinet de Wuhan.

-avancement des publications en Chine (dont livre sur les CCC).

-travail sur les portfolios des enseignants.

-travail de suivi scientifique des enfants de la petite fourmi.

 

Compte rendu quotidien du 16° séjour en Chine

 

Dimanche 25 août 2019 Arrivée en Chine et départ pour Changsha.

À peine arrivés en Chine, à Wuhan, nous préparons les affaires pour partir à Changsha 

 

Lundi 26 août 2019 Démarrage de la première sensibilisation à la pédagogie Freinet à Changsha.

Vers 10h, nous partons vers l’école « Aimei » où nous attend une partie de l’équipe, et les stagiaires (16 personnes dont les 2 interprètes). Après une petite visite, l’école est en cours d’aménagement, elle accueillera de nouveaux élèves à la rentrée, nous commençons la formation par une présentation du travail par « pédagogie de projet » qui a été effectué ici, suite à la visite de la petite fourmi en mai dernier.

Nous commençons la formation par un long tour de table où chacun se présente et pose ses questions sur la pédagogie Freinet (il y en aura peu !), il n’y a pas que des enseignants, et je ne comprends pas leurs rôles !

Puis je présente une première entrée en pédagogie Freinet, celle des ruptures ! Elle va s’avérer pertinente, puisque ce qui va les intéresser, en particulier c’est la gestion du temps et de l’espace, dont la classe atelier (durant la pause de midi, certaines sont allées chercher des renseignements sur internet). La première discussion tourne autour de l’utilité de la structuration en « classe atelier », à quoi servent-ils ? Nous faisons l’articulation avec les projets ! Nous réalisons l’emploi du temps de la semaine de formation.

Le bilan de cette première journée de formation va permettre de recentrer la formation : actuellement les maîtres-mots sont confusion, échange, changement… elles veulent entrer dans la pratique ! Demain on organise des ateliers : Changsha, journal de la formation, expression libre / graphisme, …

 

Mardi 27 août 2019 Suite de la formation à Changsha.

He Taï va pouvoir participer à la formation, où sa présence va être appréciée (qualités humaines et qualité de traduction).

La formation commence à prendre son rythme : le « Quoi de neuf ? » permet d’entrer dans l’expression de la parole, chacun fait un bilan en 3 mots de sa journée d’hier et de ses souhaits pour aujourd’hui ! Nous en profitons pour parler du QdN, de ses règles, de son fonctionnement. Puis je propose un partage en 4 ateliers : un guide de Changsha, le journal du stage, un travail sur une production d’enfant, et la préparation d’une sortie de classe. En fin de journée, a lieu la première restitution. Il y a beaucoup de créativité dans les productions, le travail par petit groupe de 3 est prolixe, et plait beaucoup aux participants. Au moment du bilan, chacun donne 3 mots pour caractériser la journée, dans lequel les mots plaisir, amusement, coopération apparaissent, en compagnie de respect, sérieux, inspiration…

Le soir, nous mangeons dans un restaurant local, une amie vient nous rejoindre, elle a des responsabilités à Chenzen, et partage autour de notre expérience de stage.

 

Mercredi 28 août 2019 Troisième journée de formation.

La journée commence par une visite de l’école « Genius ». Les stagiaires ont un travail à faire (poursuite des ateliers) ce qui a permis de me libérer pour visiter une école récemment acquise, proche du centre, presque « publique ». Deux des stagiaires font partie de cette école, et ont beaucoup de plaisir à me faire visiter. Il existe une réelle possibilité d’aller vers une pédagogie coopérative, l’équipe est jeune et dynamique.

De retour à Aimei, nous faisons un QdN, dans lequel chacun se dévoile un peu plus. L’impact de la formation se fait ressentir aussi dans les familles ! Cela devient un moment attendu de la formation. Puis nous travaillons sur l’évaluation, que je m’évertue à distinguer de l’apprentissage. Les questions sont nombreuses et opportunes. Au moment du bilan, les mots principaux qui reviennent sont plaisir, enrichissement, respect, acceptation… et coopération.

Soir : Nous rencontrons un français directeur d’une maison de retraite qui va coopérer avec les futures écoles Freinet de Changsha.

 

Jeudi 29 août 2019 Dernier jour de formation à Changsha.

Le QdN du matin devint un véritable lieu de parole très attendu ! Les thèmes abordés chevauchent l’école et la vie privée. J’approfondis avec eux la dimension psychologique de ce moment de parole : les règles de protection ont porté leurs fruits, chacun peut libérer sa charge émotionnelle sans crainte d’être moqué, mais au contraire, dans la certitude d’être écouté. Par contre il nous manque un responsable du temps, et nous débordons parfois, mais c’est aussi l’intérêt de ne pas poser de cadre trop rigide a priori qui ferait diminuer l’investissement de chacun dans ce moment particulier !

Puis nous abordons la restitution des ateliers qui n’a pas pu avoir lieu hier. Le travail de remise à l’ouvrage a été pertinent, les réalisations ont progressé d’un cran, même dans la créativité ! Seul le travail sur l’expression libre des enfants doit être retravaillé. J’apporte une série de dessins d’enfants en lien avec la production d’album. Il y a beaucoup d’inventivité et de plaisir qui transparaît dans les propositions, les discussions sont plus constructives.

Avant le bilan de la formation, je propose que chacun dise ce qu’il va mettre en place d’ici le prochain séjour (prévu en octobre). Tous ne sont pas enseignants, mais tout le monde fait une proposition. La proposition la plus fréquente, c’est la mise en place d’un Quoi de neuf ? Puis vient un travail sur l’évaluation..

Au bilan, chacun n’a droit qu’à un seul mot ! Beaucoup parlent de la mise en place, du désir de se lancer ; D’autres mesurent le sérieux, l’exemplarité, le grandissement ; Et elles se rejoignent sur la confiance, l’espérance, et l’espace ouvert devant elles !

Au  repas du soir, je suis sollicité pour un autre projet, celui de la création d’une crèche, dans laquelle il y aurait aussi un service d’évaluation des enfants et de rencontre avec les parents. Un certain nombre d’aspects me paraît pouvoir relever d’un travail autour le la pédagogie institutionnelle !

 

Vendredi 30 août 2019 départ pour Xi’an

Première réunion vers 15h : préparation à la manifestation dans la librairie de Qujiang de Xi'an qui aura lieu demain (10 personnes sont présentes, les enseignantes et les hôtesses). Je dois préparer le discours de l’expert international et organiser un mini cours de français ! La librairie dans laquelle nous allons est un lieu moderne et fréquenté, Dan et Lu espèrent rencontrer quelques parents intéressés !

Le soir nous préparons aussi la formation de dimanche.

 

Samedi 31 août 2019 Présentation de la pédagogie Freinet à la librairie de Qujiang de Xi'an.

Arrivée vers 9h à la librairie, toute l’équipe est là pour préparer l’accueil des visiteurs ! La librairie est située près de lieux passants, c’est un grand édifice moderne, sur plusieurs étages, très connu !

À10h le public entre, ça ressemble à l’ouverture d’un grand magasin !! Les passants regardent notre installation, et à 11h il ya une trentaine de familles et de curieux qui se sont assis pour regarder notre présentation. La présentation se déroule bien, Nicolas de l’Alliance Française est venu soutenir notre projet ! Les parents et enfants participent à peu près bien à ma comptine ! Le lendemain il y aura une trentaine d’inscrits sur la liste wechat (dont les professeurs), ceux qui ont scanné le QR code du jardin de Freinet.

 

Dimanche 1° septembre 2019 Formation à Xi’an

Rendez-vous est donné à 9h aux membres de la future équipe de la première école maternelle Freinet de Xi’an. Il y a la directrice, une enseignante, 2 étudiantes d’anglais, un étudiant, Dan et moi. Nous démarrons une première journée ordinaire de sensibilisation à la pédagogie Freinet : Quoi de neuf ? et son explication (dont un temps sur « les pleurs en maternelle ») ; un emploi du temps ; puis un temps sur la présentation de la pédagogie Freinet (par les ruptures avec l’école traditionnelle). Après la pause du midi, nous abordons les sujets qui ont été demandés au cours du quoi de neuf : l’organisation en ateliers, la classe multi-âges. Les questions sont pertinentes, il est important de bien déployer les réponses !

Il est déjà l’heure de faire un bilan des 3 jours et le programme de la prochaine formation à Xi’an : le tâtonnement expérimental, la coopération, les enfants turbulents… le programme sera chargé ! Mais on entrera dans le vif du sujet.

16h30 départ pour l’aéroport, il faut préparer le lendemain, c’est la rentrée des classes à la petite fourmi !

 

Lundi 2 septembre 2019 Journée de rentrée des grands à la petite fourmi (Wuhan)

C’est la rentrée des grands ! Tous les enseignants sont là (ou presque) cela fait du monde puisqu’il y a aussi les enseignants de la future école de Xia Gui Shan. La rentrée est calme !

Ying et moi devons préparer les 2 semaines de stage à Wuhan ! Le programme est simple et ambitieux : réflexion générale sur l’expression libre (dont les professeurs de langue), création de ceintures pour la qualification des professeurs en pédagogie Freinet, et travail sur les publications de la petite fourmi (livre sur la bienveillance).

À 14h30 Travail sur le programme d’achèvement du livre sur la bienveillance, elle assurera le relais entre les professeurs et moi, et elle prendra en charge une partie de la traduction.

À 17h : démonstration / formation à l’utilisation d’un logiciel de réseau social adapté à une école : « Little Lives ». (Wechat a ses limites !) il y a 18 personnes présentes !

 

Mardi 3 septembre 2019 Journée de rentrée des premiers petits à la petite fourmi (Wuhan)

Les nouveaux élèves arrivent à partir de 8h ! Tout se passe bien, il n’y a pas de pleur ! Ce n’est pas étonnant, l’arrivée des petits a été bien préparée, ils sont déjà venus une fois la semaine passée, et ils sont accompagnés par les grands (classes multi-âges).

Puis je travaille sur le livre sur la bienveillance avec Noémie.

À midi, programmer les séjours de l’année et même sur 2 ans (ouvertures des 2 nouvelles écoles). Chaque séjour aura un programme précis et important (dont les évaluations des écoles et des enseignants), le programme de recherche va aussi être établi afin de rattraper notre retard.

Vers 15h30 Préparation du programme de l’année en français. De plus il y a tous les achats effectués en France pour la petite fourmi dont un grand nombre de livres et de jeux de français.

Nous allons aussi parler des ateliers scientifiques (pour les enfants et pour les parents !).

 

Mercredi 4 septembre 2019 Journée de travail ordinaire

À 8h de nouveaux petits entrent en classe, demain entreront les derniers ! La salle des profs est remplie, avec Noémie on part travailler dans l’appartement ! On programme le travail sur le livre de la bienveillance, mais aussi on met à jour le portfolio de l’équipe, il y a une vingtaine de personnes à l’heure actuelle !

L’après midi, j’ai rendez vous avec Dan et Lu pour le projet Xi’an, et comme à l’habitude, les problèmes sont résolus rapidement. Il est encore difficile d’avoir une idée juste de ce que sera l’ouverture, l’inquiétude monte, mais les indicateurs sont satisfaisants. Le rétro-planning avance, nous avons de plus en plus d’éléments qui nous permettent de programmer les formations et les interventions !

 

Jeudi 5 septembre 2019 Rentrée de la deuxième vague de petits à la petite fourmi !

Toujours pas de pleurs à la petite fourmi, ce sont parfois plus les parents ou grands parents qui ont du mal à partir. Le matin, présentation d’une fiche pour le livre sur la bienveillance. Cela nous permet de mettre au point la technique de réalisation d’une fiche !

Puis travail individuel pour préparer un certain nombre de points dont le programme des interventions en Chine.

Mise au point de la journée « expression libre » avec les parents, la discussion est très constructive, on va aller vers une publication en commun !

 

Vendredi 6 septembre 2019 Journée du français à la petite fourmi !

À 8h-Début de la journée française avec Mickaël! Son groupe de tout petits est entièrement nouveau, le travail n’est pas simple ! Le travail sur le livre de la bienveillance avance. Nous ajoutons quelques pages supplémentaires.

Puis planification des formations de la semaine prochaine, nous avons laissé passer la rentrée pour que tout le monde prenne sa place. Il y aura une formation spécifique pour les enseignants de langue anglaise.

 

Samedi 7 septembre 2019 Travail pour les autres coopérations.

Les projets avec la Grèce avancent : recherche à Thessalonique, projet pilote à Tripoli, coopération avec Ioannina, je dois organiser le calendrier des actions. L’année universitaire en France a commencé, au niveau international les échanges d’étudiants doivent se mettre en place.

 

Dimanche 8 septembre 2019 Suite travail universitaire et croisière sur le Yangtsé.

Matin, travail sur les courriers reçus : secteur formation de l’ICEM, projets helléniques puis calendrier des interventions en recherche-action. Cette année j’ai 3 établissements en France (Saint-Denis, Eaubonne et Beauvais).

 

Lundi 9 septembre 2019 Dernière vague de rentrée des petits et formation.

Ce matin, cela a été plus difficile (pour les enfants et les parents !) : quelques pleurs qui durent un peu !

J’observe le travail d’accueil des enseignantes, il est tout en finesse, parmi des parents inquiets, des grands parents un peu intrusifs, et quelques petits pas très rassurés !

Puis Noémie et moi rencontrons quelques enseignantes avec leurs fiches pour le livre sur la bienveillance. Je dois aussi aller visiter quelques casiers d’enfants pour montrer des productions d’enfants (réalisées durant la semaine passée) à la formation de ce soir.

L’après-midi, mise au point de nouvelles fiches! Puis c’est l’heure de la formation, il y a 18 personnes ! J’organise un Quoi de neuf ? Qui permet à chacun de prendre la parole. C’est déjà un moment d’expression libre !

Puis nous observons des séries de dessins de mêmes enfants : certains sont issus de fiches (photocopies à remplir), d’autres de moments libres. La comparaison est significative ! L’entrée en matière est déstabilisante pour certains ! Comment faire avec tant d’enfants si différents ? Comment répondre à des demandes diverses ? Nous attaquons la préparation des ateliers d’expression libre pour les parents !

 

Mardi 10 septembre 2019 Formation, deuxième partie (formation à la formation)

Ce matin, poursuite du travail sur les fiches avec  Noémie. Pas mal de fiches sont arrivées, et le travail devient de plus en plus efficace, presque tous les enseignants et le personnel de l’école a contribué aux fiches du livre, cette année devrait être la bonne (celle de la publication du livre).

À la formation du soir, Mumu et Xiaolu présentent les supports qu’elles ont prévu pour faire des formations : « la pédagogie de projet » pour Mumu et « le conseil » pour Xiaolu. Elles sont vraiment devenues des spécialistes de leur domaine, et elles peuvent accompagner chacune dans sa spécialité, les autres enseignantes débutantes.

 

Mercredi 11 septembre 2019 Formation en anglais

Encore une journée chargée, mais les projets avancent ! Aujourd’hui de nouvelles fiches du livre sont arrivées, nous atteignons la moitié ! Mais leur mise au point sera longue ! (en partie pour des précisions de traduction et en partie pour l’étape de l’élargissement des concepts utilisés.)

Ying et moi préparons la formation du soir, avec les enseignants d’anglais. Nous explorons plusieurs voies des techniques Freinet, après avoir passé un peu de temps à expliquer la différence entre pédagogie Freinet et pédagogie Montessori. C’est principalement la pression des parents qui fait la pression sur les enseignants sur leurs cours !

 

Jeudi 12 septembre 2019 Formation et travail sur le livre

Dernier jour d’école pour la semaine ! À 8h je suis à l’école, c’est encore difficile pour un certain nombre d’enfants : pour certains l’école c’est tôt, pour d’autres c’est la séparation, pour d’autres encore, il y a quelque chose à régler entre parents et enfants.

Puis Ying et moi organisons les prochains séjours en Chine, avec un focus particulier sur les évaluations, celles des écoles et celle des enseignants. Dans l’avenir, nous allons utiliser des moyens particuliers et performants (portfolios par exemple) ainsi qu’une évaluation « externe ». Sur les autres points, il y a moins d’inquiétude (mise à part la construction de Xiao Gui Shan qui se voit contrainte à des délais assez serrés).

Dans l’après-midi, on apporte de nouvelles fiches. C‘est Noémie qui prendra en charge la traduction du livre sur la bienveillance, c’est une très bonne entrée en pédagogie Freinet !

À 17h c’est l’heure de la formation ! Les enseignants sont un peu fatigués, mais c’est la bonne humeur qui règne au sein de l’équipe. La première partie de la formation concerne la réalisation du livre sur la bienveillance à la petite fourmi. Je détaille le plan de l’ouvrage, dont les fiches que nous avons mises au point avec Noémie durant ces 2 semaines. Ce sera un ouvrage à destination de plusieurs publics : les parents, les enseignants, et l’université. L’explication de quelques fiches permet de comprendre comment chacun va pouvoir contribuer !

La deuxième partie de la formation consiste à préparer les ateliers d’expression libre pour les parents. Lors de la première discussion, la forme proposée n’avait pas reçu l’assentiment de tous ! Nous revenons à une forme plus classique où les pratiques des parents permettront de découvrir la richesse et la profondeur de notre travail.

 

Vendredi 13 septembre 2019 Fête chinoise

Nous faisons le tour de tous les projets à Wuhan, il y en a beaucoup, et nous définissons un calendrier et une méthodologie pour chaque projet : ouvertures d’écoles, formations, publications, séjours linguistiques, évaluations…

 

Samedi 14 septembre 2019 jour de repos

Matin : préparation de la première semaine de rentrée en France.

 

Dimanche 15 septembre 2019 Retour en France

*****

 

Bilan du séjour en Chine

Sous peu, nous allons atteindre la dimension critique pour constituer un groupe Freinet chinois tel qu’il est prévu dans les statuts de la FIMEM. La présence au congrès d’Angers d’une dizaine de représentants montre la croissance des projets en Chine ( Wuhan, Xi’an et Chengdu). La prochaine RIDEF permettra peut-être de présenter l’ébauche d’un mouvement Freinet en Chine, mais comme pour la Corée et d’autres pays, il faudra accepter une spécificité chinoise, celle d’un pays-continent.

Les projets Xi’an et Changsha sont des projets originaux et cohérents, de plus ils déploient de nouvelles perspectives dans le développement de la pédagogie Freinet (dont le passage dans les écoles publiques). Wuhan poursuit son développement afin de dépasser un seuil de fragilité et d’offrir plus de place en classe Freinet.


Répondre

CAPTCHA
Ce test permet d'éviter le spam :
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.