Aller au contenu principal

Répondre au commentaire

2021.08.20. CONVERGENCES

 

 

 

 

 

 

 

 

A Calais    

                                                                                      



 

 

 J’ai eu la chance de participer à CONVERGENCES qui fêtait le centième anniversaire de la Ligue Internationale de l’École Nouvelle, à Calais, lieu de leur première réunion, en 1921.

Freinet, lui a assisté pour la première fois à celle de Montreux en 1923.

 

Je suis particulièrement touchée que depuis quelques années, le comité de pilotage (COPIL)  de la Biennale permette des réunions de membres de toutes les tendances de l’éducation active et nous permette de nous retrouver dans les similitudes de nos projets éducatifs plutôt que dans nos différences et rivalités. 

 

Dans mes premières années de formation, très influencée par la Pédagogie Institutionnelle et les écrits de Neill, j’ai eu l’occasion de travailler avec les CEMEA et le GFEN. Je suis entrée dans le groupe Freinet pour y trouver des outils. A cette époque, ces différents mouvements étaient à couteaux tirés et il m’était difficile de parler des uns aux autres. C’est probablement la raison pour laquelle j’accueille avec tant d’enthousiasme la volonté retrouvée de travailler en coopération. Je suppose que la création de différentes facultés de sciences sociales a facilité ce rapprochement. Je crois aussi que les conditions d’enseignement, de plus en plus restrictives et mercantiles nous incitent à nous serrer les coudes pour défendre nos valeurs qui, bien qu’étant aussi vieilles que Rousseau et Pestalozzi, sont toujours niées par le monde politique.

 

 

La rencontre a commencé par un petit film historique pour nous rappeler quel était le monde des années 20, au sortir de la Grande Guerre et quels espoirs les pédagogues mettaient dans ces nouvelles pédagogies pour rendre le monde meilleur. 

Les congrès ont rapidement réuni plus de 1000 personnes venant des mondes de la médecine, de la psychiatrie, de la philosophie, de la sociologie et bien sûr de l’éducation…

 



 Sylvain Wagnon nous a présenté LE FLEUVE, synthèse visuelle des activités de la LIEN et des différents mouvements qui s’y rattachent depuis sa création. 

 

 

Il nous a présenté successivement les différentes personnalités qui influencent la pensée des pédagogues au XIXème et au début du XXème siècles.

Il évoque les différents époques et l’influence qu’elles ont sur l’évolution de la LIEN et de ses productions ainsi que les tendances politiques qui interfèrent dans son évolution.

 

Un groupe du COPIL nous a offert un comparatif des objectifs de l’Éducation Nouvelle en 1921 et 2021.

 

 

 

1921

2021

Des spécificités assumées et

une alliance nécessaire

Des courants humanistes

L’Éducation Nouvelle et 

l’Éducation Populaire

Ferrières ( LIEN )

Promotion d’une éducation pour toutes 

et tous

Une école active contre une école assise

Articulation d’un projet pédagogique et d’un projet politique.

Des actions communes : 

1. Réunir

La diversité

La diversité

Des valeurs de coéducation filles/garçons

Des valeurs de lutte contre les discriminations

Mutualisation internationale

Mutualisation toujours plus ambitieuse

Des actions communes :

2. Chercher et construire ensemble

Fonder la pédagogie en créant un terrain commun de recherches

Créer un laboratoire commun ouvert à toutes recherches sans opposer militance et recherche

Grande variété d’expériences et de « théories pratiques »

 

Des actions communes :

3. Communiquer et transmettre

Une charte

Des écrits communs

 

Une charte

Des congrès ( Calais 1921, Montreux 1923, Heidelberg1925, Elsener 1929, Nice 1932, Cheittenham1936, Paris 1946 ) 

Les Biennales ( 2016-2018) : des conférences, des tables rondes, des débats, des ateliers, des rencontres citoyennes.

Des revues

Des débats publics

Créer des groupes

Créer des groupes

Transmettre 

 

Un site

Des actions communes : 

4. Militer pour le droit à l’éducation

L’enfant est une personne

Convention des Droits de l’Enfant

Les valeurs de liberté et de créativité

Accessibilité

Engagement dans les débats sociétaux

Des réformes 

( plan Langevin Wallon en 1947 )

Élaboration d’un contrat social

Des actions communes:

5. Une foi en enfant, en l’être humain, en la recherche …pour une ère nouvelle …

L’enthousiasme

 

 

La prochaine Biennale aura lieu en octobre 2022 à Bruxelles. Nous y signerons alors un MANIFESTE déclarant nos intentions et nos volontés de fonctionnement.

 

Ce projet de manifeste est posé sur le site : https://convergences-educnouv.org

 Il est une création coopérative à laquelle vous pouvez participer. Il possède 40 entrées qui vous permettent de choisir votre ou vos sujets de prédilection. Il nous permettra de nous reconnaitre dans nos valeurs et d’accueillir d’autres organisations qui les partagent.

 

 

 

 

Vous pouvez suivre l’ensemble de notre réunion sur https://convergences-educnouv.org/2021/06/22/3-juillet-2021-lancement-de-convergences-pour-leducation-nouvelle/

 

 

Le lendemain nous avons travaillé en atelier. 

J’ai participé à celui qui fait évoluer LE FLEUVE. C’était très intéressant : Le nombre d’informations supplémentaires que nous avons compilées pour situer l’évolution de nos mouvements, tant au niveau des recherches scientifiques que des implications du monde politique dans l’évolution de nos pratiques donne le vertige. De fleuve, cette infographie va devenir océan.

 

Deux jours de partage, d’échanges, de chaleur et d’enthousiasme. Voilà qui fait du bien par les temps actuels.

 

 

Un seul bémol à cette rencontre : contrairement à celle de 1921, elle réunit surtout des participants francophones. Si nous voulons affirmer nos idées dans un monde aussi globalisé que le nôtre, il est indispensable que nous puissions aussi rencontrer des chercheurs et des enseignants d’autres cultures et partager nos idées dans plusieurs langues. 

Pour avoir travaillé plusieurs années pour la FIMEM, je sais que cela représente un immense défi logistique autant qu’idéologique. Mais c’est dans ce partage interculturel que nous pourrons affirmer nos valeurs et notre confiance dans les pédagogies actives

 

 

 

Pour ceux d’entre vous qui maitrisent le français, je recommande la lecture de l’Éducateur Romand. https://www.le-ser.ch/1921-2021-100-ans-deducation-nouvelle-pour-une-ere-nouvelle,  entièrement consacré à l’histoire et l’actualité de nos mouvements.

 

Sylviane Amiet

 

 

 

Fichier attachéTaille
Convergence1.12 Mo

Répondre

CAPTCHA
Ce test permet d'éviter le spam :
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.