Aller au contenu principal

Répondre au commentaire

infor 61 Nantes (avril 2012)

Dans :

INFOR 61
FIMEM
Fédération Internationale des Mouvements de l'Ecole Moderne

 

RÉUNION ANNUELLE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA FIMEM

 

Lieux :

  •         les locaux de l’ICEM, Chemin de la Roche Montigny à Nantes.
  •         Le local de l’IDEM 44 a Ecole Lucie Aubrac
  •         24 rue d’Anjou, maison de Odile et Francois Perdrial, à Nantes.

 

Hébergement:

 

  • Maison de Claire Perdrial et Philiphe Legrand.
  • Maison de Odile et François Perdrial.
  • Maison de Marie-Pierre Bachelard et Jean Michel Soccoja. 
  • Maison de Karine Jaffré.

 

Présents : Teresita Garduño (MEPA-Mexique) Présidente

            Ingrid Dietrich (FK-Allemagne) Secrétaire

             Pilar Fontevedra (MCEP-Espagne) Responsable de la RIDEF de Spain.

             François Perdrial (ICEM-France) Trésorier

             Giancarlo Cavinato (MCE Italie)

 

  Absent:  Mamadou Demba (ASEM-Sénégal) Vice Président

 

Traduction :   Pilar et Teresita, en espagnol.

 François, en français.

                 Ingrid, en allemand.

                 Giancarlo en italien.

                 Mamadou, en anglais.

 

REUNION CA NANTES 5 au 14 AVRIL 2012

 

SOMMAIRE:

 

1       Mot de la Présidente.

2       RIDEF de León. 

2.1 Inscriptions.

2.2 Ateliers.

2.3 Programme.

2.4  Point financier et solidarité.

2.5 comment améliorer les Ridefs?

3       Assemblée Générale de 2012.

3.1 Organisation.

3.2 Ordre du jour.

3.3 Documents.

4       Communications.

4.1 Nouveau site.

4.2 Prises au décision.

5       Trésorerie

5.1 Changement de trésorier.

5.2 Paiement des cotisations.

5.3 Etat des finances.

5.4 Budget

5.5 Budget prévisionnel 2012-14

      6. Rapport Moral.

      7. Actualités des Mouvements Freinet à travers le monde

 

 

1. Lettre de la présidente

 

L’école doit apporter des réponses

 

Au cours de cette année, nous avons eu un tourbillon d'événements qui ont produit beaucoup de réflexions sur notre position en tant qu'éducateurs avec une énorme responsabilité dans le monde.

Au Mexique, le climat de violence au cours des six dernières années, nous a confrontés au besoin de se poser la question de notre responsabilité sociale dans un monde dans lequel la drogue prend peu à peu plus d’espace. Il est essentiel de considérer que l'école a une responsabilité importante dans une société qui se dégrade progressivement dans un processus de corruption et de pouvoir qui tisse une toile qui attire une population très jeune comme une solution aux problèmes de la pauvreté, du sous-développement, de la surpopulation et de l’inégalité des chances.


Penser que l'éducation peut offrir un monde meilleur pour les jeunes, filles et garçons devient un outil au potentiel énorme, et aussi un défi auquel les éducateurs doivent faire face.

Face à une société de la violence, de la puissance, du néolibéralisme, de l'argent, l'école peut devenir un espace d'espoir. Découvrir que le monde n'est pas fait seulement pour posséder et écraser les autres dans une lutte acharnée pour la suprématie, est une mission de l'éducation.


Nous voyons l’évolution d’un monde où les personnes et en particulier les enfants et les jeunes ne trouvent pas de sens à leur vie s'ils ne sont pas productifs. C’est l'économie de marché qui domine.

C’est ainsi que nous voyons que les villes dans leur processus de croissance accéléré ont oublié les enfants : l’espace qui leur est réservé est limité et dangereux. On leur enlève la possibilité de jouir de l'environnement, d’aller de la maison à l'école en regardant les arbres, les oiseaux, les petits cailloux sur la route et un chat qui grimpe sur le mur. Ainsi, la vie des enfants se passe dans des espaces clos: de l'appartement à la cour de l'école. C'est alors que les écrans de télévision ou de jeux sur Internet peuvent présenter une réalité virtuelle plus attrayante que le monde qui les entoure.


Dans de nombreux autres cas, la pauvreté, le chômage et la surpopulation sont des facteurs d'exclusion scolaire. Dans de nombreuses régions défavorisées les enfants sont mis à la rue pour vendre toutes sortes de marchandises, pour porter des chargements sur les marchés, pour prendre soin de leurs frères et sœurs, ou si elles sont des filles rester à la maison parce qu'elles sont les «petites femmes» de la famille. Dans les récits de vie de nombreux enfants des rues ce sont les conditions de vie qui empêchent leur présence à l'école. Dans certains pays comme le Mexique, les enfants sont des proies potentielles de la criminalité organisée et du trafic de drogue. Ces phénomènes s'étendent à de nombreux pays d'Amérique latine, d’Afrique et d’Asie.

Encore une fois l’école doit apporter des réponses.


Lorsque l'école donne comme réponse un système répressif, monotone, dénué de sens, plein de répétitions et de menaces sur la personnalité de l’enfant, alors s'enfuir de l'école signifie accéder à un espace de liberté et d'autonomie. Mais ...

• Qu'est-ce qui se passe quand l'école permet a chacun d’être soi-même et de ne pas se perdre dans la demande d'homogénéité ?
• Qu'est-ce qui se passe quand une école permet une construction progressive des langages pour comprendre la culture et donne à chaque enfant la certitude qu’il est un vrai chercheur ?
• Qu'est-ce qui se passe quand l'école se transforme en un véritable laboratoire de la vie et que les questions que les enfants et les jeunes se posent sont pertinentes?

 

C’est alors qu’arrive le stimulus pour créer, rechercher, demander et se répondre avec une autre question. C’est l'esprit qui encourage la découverte de la science, de l'art, de la langue, de la philosophie et de la lutte démocratique.

• Qu'est-ce qui se passe quand l'école est un lieu d'égalité des droits et des chances et les différences les meilleurs récompenses du travail coopératif ?
• Qu'est-ce qui se passe quand l'école refuse de participer à un évaluation nationale, «un baromètre des inégalités sociales" comme le dit Camila Vallejo de la Fédération des étudiants chiliens ?
• Qu'est-ce qui se passe lorsque l'école reprend la bannière de Rita Levi, Prix Nobel de médecine en 1986 et exemple de lutte contre le fascisme de Mussolini, qui stipule que la vie devrait nous permettre d'accumuler des expériences et de décider de rejeter ce qui ne fonctionne pas ?
• Qu'est-ce qui se passe lorsque l'égalité des chances entre les filles et les garçons est placé au centre de l'école en tant que principe directeur?

C'est alors que les pratiques sociales sont remises en question, parce que la couleur rose et les accessoires de mode ne sont plus seulement pour les filles et les couleurs sombres et les pantalons pour les garçons ...

C'est alors que le football est le terrain où ils et elles montrent à la fois la force de leurs jambes et l'agilité de leurs corps ...

C'est alors la fin des tâches féminines et des tâches masculines. Les enfants apprennent à un âge précoce que laver la vaisselle, préparer les repas et faire la lessive sont des choses qu’il faut apprendre pour partager équitablement l'entretien de la maison.

 

C'est là que les filles apprennent à ne pas se taire, à manifester leurs désaccords et leurs luttes et les garçons à reconnaître la nécessité d'écouter, d'argumenter et de respecter la voix féminine, mettant fin à la suprématie de la voix du père à la maison qui dit toujours "le dernier mot. "

C'est là que les enfants apprennent que l’éducation est une tâche commune, car la responsabilité est 50/50 et que le seul privilège de la mère est l’allaitement.

C'est là où on décide que les livres sont pour tout le monde. Que le «Journal de Daniela» est très attrayant pour les garçons et que les filles rient du «Petit Nicolas»; qu’il ne doit pas y avoir de littérature de violence réservée aux garçons, car «c’est dans leur nature."


C'est là que l’on apprend à coopérer, à travailler ensemble pour proposer un projet, à respecter la participation des filles et des garçons dans un essai de vie qui leur permettra au futur de faire face a des responsabilités au niveau de la commune, de la région, de la nation, et du monde: tâches avec une réelle égalité des chances pour les femmes et pour les hommes.

C'est là qu’on découvre qu'il y a des jeux qui devraient disparaître de l'école parce qu'ils reproduisent des schémas sociaux qui discriminent les femmes et la réduisent à un rôle de poupée comme le jeu du «barquero» au Mexique:, où "les jolies filles qui doivent passer en premier, répondent: « Je ne suis pas jolie. Je ne veux pas l’être, parce que les jolies filles vont à leur perdition» .

C'est là que l’on apprend qu'une fille (ou femme) ne doit pas se taire pour respecter « les bonnes manières" face à la violence des copains, des frères   ou du père."Si tu ne parles pas, tu seras plus belle». Cette phrase ne peut pas être un modèle qui réduirait la moitié du monde à écouter la réponse du sexe masculin, sans donner son avis pour éviter les conflits et les confrontations.

C’est là, au Conseil, que l’on apprend qu’une voix masculine n'a pas raison parce qu’elle est la plus forte, mais qu’elle a la même chance de réussir dans l'analyse et la résolution des problèmes qu’une voix féminine


C'est dans ces espaces de construction d’une culture de coopération et d'expression collective que le mouvement Freinet doit se demander ce qu’il a fait de ses femmes enseignantes, de ses mères aimantes et de ses fidèles compagnes.
• Pourquoi parle t-on si peu d’elles?
• Quel type de relation a été établie, pour qu’elles aient été si souvent des compagnes silencieuses de luttes aux côtés de leurs hommes?


Nous ne voulons pas proclamer la révolution des filles et des femmes Freinet, mais nous ne demandons à chacun de répondre aux questions suivantes:

• Qu'avez-vous fait dans cette relation? Où sont-elles?
• Quelles chances leur avez vous laissées ?
• Qui s’est occupé de vos fils et de vos filles?
• Qui a renoncé à un diplôme, à un poste de travail, à   un voyage, pour laisser la place à sa femme?
• Combien de femmes n’ont jamais pu écrire leur expérience, car à la fin de la journée, après avoir travaillé dans la salle de classe, après avoir été chercher les enfants à l'école, les emmener au parc, préparer et servir le repas, donner le bain et les avoir endormis, elles étaient si fatiguées qu’elles étaient incapables de coucher sur le papier leurs réflexions ou de rentrer un article sur l'ordinateur?

Nous ne voulons pas seulement reconnaître les travaux pédagogiques remarquables de certaines femmes mais aussi les “doubles-journées” des femmes dans le mouvement Freinet.

 

Voir à travers le prisme de l’équité signifie, regarder l’école et notre pratique quotidienne afin de rendre visible l’héritage culturel que nous donnons à nos élèves filles et garçons à propos de la femme.

 

Mais aussi regarder nos femmes, nos compagnes, nos mères, nos soeurs, nos filles et réfléchir a ce qui a été le sens des mots coopération, liberté, respect, reconnaissance et autonomie.

 

Teresita Garduño Rubio.

 

 


 

  1. RIDEF DE LEON, Espagne.

 

2.1.            Inscriptions

 

 Le 9 avril 2012 nous avons parlé de l'organisation de la RIDEF . Nous avons commencé par voir comment se présentaient les inscriptions, la question s'est présentée de savoir quand nous clôturerons les inscriptions, s'il reste des places nous pourrons faire les inscriptions en mai mais pas en juin, Nous devons savoir le nombre exact de congressistes pour le dire à la Résidence,

 

Sont inscrits 263 adultes, 14 enfants. Le maximum est 350.

qui se répartissent ainsi :

Pays A: 194

Pays B: 69

Organisation: (pays A) 36

Enfants pays A: 11, pays B: 3

Total 277.

 

Places libres: (total 73)

Pays A: 21

Pays B: 46

Enfants: 6

2.2.            Ateliers

            Nous avons poursuivi avec le compte-rendu des ateliers longs et courts:

Les ateliers sont organisés à partir des ateliers du MCEP. Ils seront totalement Freinet et en cohérence avec le thème,

Ingrid propose que les contenus des ateliers soient expliqués en trois langues durant la présentation .voici les premiers ateliers :

1.                 Atelier 0 a 8.- Martín y Elena.- recherche dans la média, l'art, la langue et les mathématiques, en considérant l'égalité des sexes, avec d'autres personnes qui exposeraient leurs expériences) (Cela est utile pour les gens qui ont une expérience mais aussi pour les nouveaux)

2.                 Atelier12-18.- Adolescents.- Nekane et Encarna sont les coordinateurs, ils insistent sur le travail de tutorat à l'école secondaire- égalité dans les sciences, dans l'art, dans l'expression littéraire et théâtrale. Apports de la femme dans les sciences et arts.

3.                 Education à la paix.- Jesús, Cati et Juan. (Castille la Manche et Andalousie) - le conflit à l'école, le vivre-ensemble, la paix et la non-violence, les droits de l'homme à l'école et solidarité internationale.

4.                 Co-éducation entre garçons et filles-Atelier qui fonctionne depuis l'année 82.- Paula de Sevilla et Rosa de Cantabrie.- Image de la femme , -Education émotionnelle. Contes, jeux, images et publicité- violence faite aux femmes,

5.                 Atelier du corps.- Juan (Salamanque) Blanca (Cantabrie) Inés (Ávila).

6.                 Les techniques Freinet. Lecture et écriture.-Sebastián et Jean Denis (Français)

7.                 Atelier du journal.- Álvaro, professeur de langue.

8.                 Atelier video.- Juanjo.

Fiches des autres pays,

9.                 La lecture, cette inconnue- Giancarlo y Nerina.

10.             Histoire de vie.- personnes disparues et présentes.-Waldilia, Maria Luisa et MaJosè

11.             Marta Fontana.- Travailler avec les mots

12.             Situation de la femme au Mexique.- Elisa, Isolda et María.

13.             Formation contínue européenne.- Florence Saint Luc, José Ramòn Torres et Lupe.

14.             Tatiana Pacheco du Brasil.

15.             Teodora Tomassetti y Stefano Zippo. – astronomie.

 

Ateliers courts: 52 personnes ont noté sur leur fiche d'inscription qu'ils feraient un atelier court, mais seulement quelques-uns ont envoyé la fiche.

 

2.3.            Programme

 

Nous avons reçu toutes les    activités et le planning de la RIDEF, L'espace “rencontres régionales et continentales” est supprimé et devient “ateliers courts”.

 

1                    Faire une réunion avec tous les responsables des ateliers longs, indiquer une méthodologie cohérente avec ce que nous faisons dans l'école (commencer chaque jour avec un “quoi de neuf” et finir par un bilan, par exemple).

2                   Présentation des ateliers (écran en trois couleurs et trois langues avec les principales idées de l'atelier, en plus de la présentation sous forme théâtrale ou non). Depuis l'instant de présentation, tenter de faire prendre conscience aux hommes qui s'inscrivent aux ateliers que cela implique une réflexion sur l'éducation mixte.

Une suggestion : Préparer un dossier présentant le contenu des ateliers longs en trois langues.

 

  1. Trois sessions de “groupes de base” avec au moins trois finalités,:

a                   Donner et recevoir les informations.

b                   Connaître qui nous sommes, d'où nous venons et trouver des points communs.

c                    Construire un poster ou une fresque murale, avec les informations reçues qui aident à la connaissance mutuelle de tous les participants de la RIDEF.

  1. Assemblées : les personnes qui sont déléguées par leur mouvement et/ ou les candidats iront au local du CA le mardi 24 , à 15 heures pour présenter les documents originaux et vérifier si les mouvements sont à jour de leur cotisation, Ils recevront une chemise avec les documents et le bulletin de vote pour l'AG,,

  2. Hommages: le mercredi 25 juillet, avant l'assemblée un hommage sera rendu à Flaviana Granzotto et Eiichi Muata. Le CA  et les organisateurs demandent aux inscrits et aux mouvements d'apporter leurs “souvenirs”, Pilar écrira à Mª Graça et François à Miki.

  3. “Mujeres en movimiento”, “Femmes en mouvement”, “Women in mouvement”: écrire aux personnes inscrites pour les informer qu'il y aura un lieu ( mur?) pour mettre en valeur les femmes de nos mouvements, Faire connaître l'importante contribution de son travail pour faire avancer la pédagogie Freinet, Mettre le portrait des femmes et une petite fiche sur son travail,. Il y aura un hommage à Flaviana dans ce lieu à 15 h 30,

  4. Excursions: Informer aujourd'hui sur la longueur des marches à pied , du climat ( chaleur) et des difficultés.

  5. Le CA propose d'avancer d'une demi-heure le dîner et les activités du soir,

  6. Le film l’École Buissonniere sera projetée le jeudi 26 au moment des activités du soir, il faut prévoir deux salles pour projeter en même temps : la version en français sous-titrée en espagnol, et la version étatsunienne intitulée “Passion for life” sous-titrée en anglais.

  7. Pour la présentation finale des ateliers longs, le CA considère que la matinée du mercredi n'est pas suffisante, il nous propose d'offrir d'autres possibilités de mise en commun comme les affiches, les expositions murales et les vidéos et ,de faire ces présentations le mardi 31 de 15 h 30 à 17 h 30.

  8. Prévoir un moment pour la photo de groupe.

  9. Ne pas oublier de proposer un texte sur les attendus de la journée forum, ainsi que la participation des mouvements d'Amérique dans “femmes dans la musique-chansons aller et retour Espagne-Amérique-Espagne”..

 

  1. Le numéro zéro du journal donnera les informations, générales.

  2. François demande un espace pour présenter et donnerles lettres d'Almendros.

 

  1. Le CA propose que le repas pris par les personnes extérieures lors de    la journée forum soit plus cher pour obtenir un petit bénéfice pour la solidarité.

  2. Il y aura des tee-shirts bon marché.

 

 

2.4.            Point financier et solidarité

 

Le CA pense que le budget RIDEF est équilibré,

 

Solidarité

 

La représentante de l'Espagne et le trésorier de la FIMEM présentent les sommes qui ont été utilisés ou sont en train d'être versés pour la solidarité de la RIDEF,

 

 

SOLIDARITÉ RIDEF 2012 FIMEM PREVISIONS

Budget solidarité à la date 16/04/2012

 

 

 

 

AIDES

RIDEF2012

 

 

 

 

 

 

Budget FIMEM

 

7820

 

 

don IDEM 44

 

1000

 

 

TOTAL

 

9020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voyage

inscription*

TOTAL

 

Sénégal

1

660

375

1035

 

Bénin

2

1450

750

2200

 

Togo

1

860

375

1235

 

Cote d'Ivoire

1

860

375

1235

 

Maroc

3

0

1125

1125

 

Cameroun

1

0

375

375

 

Burkina

1

660

375

1035

 

Russie

 

300

0

300

 

Roumanie

 

300

0

300

 

Bulgarie

 

300

0

300

 

Géorgie

 

200

0

200

 

 

 

5590

3750

9340

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Total FIMEM 9340-300= 9020 (30 euros versés par chaque personne)

5590 euros versés aux mouvements.

3750 euros versés aux organisateurs.

 

 

En conclusion, la FIMEM a versé (ou versera) 9020 euros pour la solidarité, qui se répartissent entre 5590 pour les voyages et 3750 pour les inscriptions directement déposés sur le compte de la RIDEF, de León. Cela permet d'aider à venir 10 personnes de l'Afrique des pays suivants : Sénégal, Bénin, Togo, Côte d’Ivoire, Maroc, Cameroun, Burkina Faso et d'aider aussi partiellement les pays suivants : Russie, Roumanie, Bulgarie et Géorgie.

Cette somme dépasse le budget prévisionnel de la FIMEM pour la solidarité, c'est pour cela que l'on se propose d'augmenter la somme qui était destinée au départ à cette rubrique en rognant sur des autres.

Solidarité des organisateurs de la RIDEF 2012

 

 

 

 

 

Budget solidarité organisateurs

 

 

8500

 

Solidarité individuel dans les inscriptions

 

 

1500

 

 

 

Stele

1,652

 

 

 

TOTAL

11652

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nº personnes

voyage

Inscription

TOTAL

Chili

1

1125

375

1500

Uruguay

2

1250

750

2000

Bolivie

1

1125

375

1500

Colombie

1

1125

375

1500

Haiti

1

125

375

500

Cameroun *

5

 

1875

1875

Mexique

1

500

 

500

Togo

 

 

375

375

Maroc

1

 

375

375

 

 

 

 

0

 

 

 

 

0

 

 

 

 

0

 

 

 

 

0

 

 

 

 

0

TOTAL

 

5250

4875

10125

 

 

 

 

 

* Maison África paie le voyage d’Antoinette

 

 

 

 

 

 

STE de León (SYNDICAT) donne 1652 euros.

 

Il restent 1527 EUROS pour distribuer pour le MCEP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est important de signaler que le MCEP a destiné un total de 10 125 euros pour la solidarité répartis entre 4 875 euros pour les inscriptions et 5250 pour les voyages qui sont pour des participants du Chili, Uruguay, Bolivie, Colombie, Haití, Cameroun, Togo, Maroc et Mexique.

Nous tenons à signaler que cette somme a pu être obtenue grâce aux efforts du mouvement organisateur, le MCEP ,et à la prise de conscience de la nécessité de la solidarité et de la coopération,   des mouvements qui d''un côté ont envoyé des sommes importantes pour aider les organisateurs de la RIDEF de Leon et d'un autre côté, par les participants de quelques pays qui sont ordinairement classés dans la catégorie B et qui finalement ont décidé de payer comme des membres de catégorie A, c'est le cas du Brésil et du Mexique. Pour ces pays-là, chaque participant décide de sa propre part qu'il peut payer et les mouvements apportent la différence pour compléter, cette participation marque un tournant de la part des participants pour contribuer au développement des RIDEF,

 

MCEP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voyage  et inscription d’une personne du Chile (projet école mapuche)

 

 

 

 

Voyage

Inscription

 

 

 

1400 euros

375 euros

 

 

 

 

Finalement il est nécessaire d'ajouter que le MCEP appuie au développement d'une école mapuche au Chili, en aidant au voyage et à l'inscription.

 

2.5.            Comment améliorer les RIDEF ?

 

Nous avons analysé la question : Comment améliorer les RIDEF ? de Henry Landroit

Quelqu'un d'un pays qui veut animer un atelier long écrit à son mouvement pour savoir ce que le mouvement pense de ses propositions,.

Giancarlo propose que le CA et les organisateurs fassent le point, à propos des ateliers,   pour respecter les thèmes de la RIDEF

 

Il est nécessaire qu'un atelier soit véritablement pédagogique, On doit   le dire aux organisateurs et aux animateurs d'atelier, Consacrer un moment à la réflexion pédagogique, Par exemple : Mémoires de son travail, Dans un cahier qui circule, Journal de classe,

 


  1. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2012.

 

3.1 Organisation.

 

Pour mieux organiser les assemblées, les personnes qui sont déléguées par leur mouvement et/ ou les candidats iront ausita local du CA le mardi 24 , à 15 heures pour présenter les documents originaux et vérifier si les mouvements sont à jour de leur cotisation, Ils recevront une chemise avec les documents et le bulletin de vote pour l'AG.

Ingrid tiendra une liste des mouvements, et fera signer les délégués

Teresita prépare la documentation pour les délégués:

-                     l'ordre du jour.

-                     Les explications de l'ordre du jour.

-                     Bulletin de vote ( fait par Pilar)

-                      la liste des textes de l'espace philosophique

-                     Dépliant.

François vérifie les cotisations des mouvements.

 

Le mercredi 25.- Première AG

 

Activités des élus du CA et des invités:

  • Bienvenue: Teresita
  • Recensement des votes: Ingrid,
  • Présentation de candidatures au CA, et des mouvements à la FIMEMTeresita, Rapport moral Teresita,
  • Rapport financier, François,
  • Orientations : Pilar
  • Budget prévisionnel : François,
  • Ridef 14 : Giancarlo,
  • Ridef 2016 : Mamadou, Edouard et Yanicke.
  • Charte de la FIMEM: Teresita.
  • Réflexions sur la participation financière; Pilar
  • Siège officiel de la FIMEM; François.

 

 Vendredi 28.- Groupes de langues

Espagnol- italien-portugais.- Pilar et Teresita.

Allemand- Ingrid

Français- Mamadou

Anglais : François

 

Mardi, 31

 

Votes, approbations sans vote et élections de tous les points.

·                    Vote du Rapport moral

·                    Vote du Rapport financier

·                    Vote des orientations.

·                    Vote du budget prévisionnel.

·                    Vote sur la RIDEF en Italie.

·                    Approbation sur la Ridef au Bénin.

·                    Elections des membres au CA de la FIMEM

·                    Elections des mouvements membres à la FIMEM

·                    Elections des commissaires aux comptes.

 

3.2 Ordre du jour.

 

 

ORDRE DU JOUR DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

AGENDA OF THE ORDINARY GENERAL ASSEMBLY

ORDEN DEL DÍA DE LA ASAMBLEA GENERAL ORDINARIA

 

 

0.

Installation du président et du secrétaire de l’AG.

 Installation of a president and a secretary of the GA.

Designación de las personas que harán las funciones de la presidencia y de secretaría de la AG.

1                     

Bienvenue et présentations des différentes délégations.

Welcome and presentation of the different delegations.           

Bienvenida y presentación de las delegaciones.

2                     

Présentation des délégués et décompte des voix.

Presentation of the delegates and calculation of the votes.

Presentación de representantes y cálculo de votos.

3                     

Présentation des candidats au CA.

Introducing candidates for the BD.

Presentación de candidaturas al CA.

4                     

Présentation des mouvements candidats comme membres de la FIMEM.

Introducing of new movements as members of FIMEM.

Presentación de movimientos candidatos para entrar en la FIMEM.

5                     

Rapport moral 2010-2012.

Moral report 2010-2012.

Informe de las actividades de la FIMEM 2010-2012.

6                     

Rapport financier 2010-2012.

Financial report 2010-2012.

Informe financiero 2010-2012.

 

 

 

 

 

7                     

Décharge du CA.  

Approval of the BD. 

Votación de la gestión del CA 2010-2012

8                     

Orientations.

Orientations.

Orientaciones.

9                     

Budget prévisionnel 2012-2014.

Preliminary budget 2012-2014.

Presupuesto provisional 2012-2014.

10

RIDEF 2014 en Italie. 

 RIDEF 2014 in Italy. 

RIDEF 2014 en Italia.

11

Proposition pour la RIDEF 2016.

 Proposal for the RIDEF 2016.

Propuesta para la RIDEF 2016.

12

Charte de la FIMEM.

 Chart of the FIMEM.

Carta de la FIMEM.

13

Participation financière à la RIDEF.

 Financial payment of the RIDEF.

Participación económica en la RIDEF, como país A, o como B.

14

Siège social de la FIMEM.

 Head Office.

Sede oficial de la FIMEM.

15

 Elections :

-des candidats au CA.

-des nouveaux membres de la FIMEM.

-des commissaires aux comptes.

 Elections

 - of the candidates for the BD.

 - of the new members of FIMEM.

 - of the auditors.

Elección:

-de candidaturas al CA.

-de los nuevos movimientos, miembros de la FIMEM.

-de auditores de cuenta.s

 

16

 Questions diverses.

 Different questions.

Asuntos generales.

                                       

 

 

3.3 Documents.        

AG.- Nous aurons ces documents en nombre à l'AG, François les met sur le site. Ils sont envoyés aux mouvements,

 

1.                 Invitation et liste des documents envoyés

2.                 Ordre du jour.

3.                 Explications de l'ordre du jour.

4.                 Feuille de présentation des délégués.

5.                 Feuille pour entrer au CA.

6.                 Feuille pour entrer à la FIMEM.

 


 

4.      COMMUNICATIONS.

4.1 Nouveau Site.

 

Claude Beaunis nous a appris a travailler dans le nouveau Site de la FIMEM. Nous avons travaillé avec le Site d-essai, Nous avons integrés jusqu’au moment 150 documents, certains du vieux site et d’autres considerés importants par le CA. On a appris a faire le transfer des achives et établir des liens. Nous avons discuté à propos de l’incorporation de nouveaux utilisateurs et de leurs droits pour ajouter de nouveaux documents. Il s'agit d'un site coopératif.

4.2 Prises au décision.

 

 Nous prenons des décisions sur les documents qui doivent être ouverts et qui peut participer sur le site.

Le CA a décidé de demander à Claude Beaunis qui assiste à la RIDEF de Leon pour présenter le nouveau site de la FIMEM et pour animer  quelques ateliers courts où il pourra apprendre à travailler sur le site. La FIMEM assurera les frais de son voyage aller-retour de Nantes à León.

Avec l’aide de Claude, nous avons revu le dépliant de présentation de la FIMEM. Nous l’avons actualiser et inscrit sur le nouveau site.

 


5.-TRÉSORERIE

5.1 Changement de trésorier

François à remplacé Patricia au sein du CA et a pris le poste de trésorier en décembre 2011, Auparavant l'ICEM a présenté un document qui propose que François remplace Patricia,, François s'est mis au travail après son retour de voyage aux Etats-Unis en février 2012 et les comptes ont pu être présentés au CA de Nantes. François a demandé un chéquier et a demandé une carte de paiement, il préfère faire des virements plutôt que de prendre trop d'argent liquide.

 

5.2              Paiement des cotisations.

A ce jour quelques pays A n'ont pas payé leur cotisation, mais la recette des cotisations se montent à 8802 euros pur une attente de 10500 euros, A la ridef de León les derniers mouvements retardataires auront payé, nous les avons sollicités à nouveau.

5.3          Etat des finances.

A ce jour le compte du Crédit Mutuel de Châtellerault a été fermé par François avec l'aide de Andi, Le compte de la Sparkasse est toujours ouvert et Elke doit le transférer sur le compte du crédit mutuel de St Priest, ouvert par Patricia, les dépenses pour la solidarité de la RIDEF 2012 ont doublé et sont à ce jour de 9000 euros, les Amis de Freinet (200 euros) et le GD 44 ( 1000 euros) ont aidé et sont inclus dans ce budget, la somme en surplus soit 3500 euros est prise pour moitié dans le budget Communication et projets.

 

5.4  Budget

 

Au 5 avril 2012, le compte financier s'élevait à 37 528 euros auquel s'ajoute le prêt de 10 000 euros fait au MCEP pour préparer la RIDEF de León.

 

5.5 Budget prévisionnel 2012-2014.

 

Compte-tenu des dépenses de déplacement en forte augmentation, le CA a décidé d'augmenter le poste solidarité (10%) qui correspond à la moitié des inscriptions de la RIDEF précédente et de le porter aux alentours de 8000 euros. Nous prendrons cette décision en AG lors du budget prévisionnel.

 


6. RAPPORT MORAL.

 

6.1.             Bilan de la RIDEF de Nantes. Dans l'Infor 60

6.2.            Travail sur la Palestine. George Bellot.-A la suite d’un mandat de la FIMEM George Bellot a représenté la Fédération au Forum Mondial de l´éducation (FME) du 28 au 31 octobre 2010.Il est resté a Cisjordanie jusqu’au 10 novembre Il a été à Ramallah avec Etienne Bovet du GD 30 et Michel Prost du GD 05.Il sont animé un atelier sur la correspondance et ont a mit en relation des classes de la Palestine et du Mexique.

6.3.            Jean Le Gal. : Nous informe sur ses activités en relation avec les droits des enfants

6.4.            Travail avec la Chine, Olivier Francomme. Il nous informe de ses activités de formation en chine et la fondation d'une école Célestin Freinet à Hangzhou,

6.5.            CAMEM. Nous avons reçu des informations sur la 2ème RAEF, qui a eu lieu à Dagana (Sénegal)

6.6.            Red Freinet América. Nous avons reçu le premier compte-rendu de la 1ère rencontre américaine au Brésil,

6.7.            Nous avons reçu les compte-rendus des mouvements suivants :

 

·         MCEP Espagne

·         MCE Italie

·         PSAPF Pologne

·         Allemagne ( FK)

·         France ( ICEM)

·         Mexique ( MEPA)

·         Haití.

·         Japan

·         CAMEM

·         Cameroun ( AECEMO)

6.8 Nouveaux mouvements en formation : Uruguay y Haití.

6.9 Intégration de mouvements à la FIMEM; Chili, Maroc (AMEM) et Les Amis de Freinet,

6.8.            Orientations.

6.9.            RIDEF de León

6.10.        Vie du CA En janvier 2011 la présidente   a représenté le CA a un congrès de formation au Chili et à même assisté à la création du mouvement chilien et a rencontré des enseignants d'Uruguay et de Bolivie les engageant à commencer la formation d'un mouvement dans leurs pays respectifs,

En décembre 2011 elle a assisté au 60 e anniversaire du mouvement italien : le MCE.

 

6.11              RIDEF d' Italie.

 

6.12              CAMEM:

 

.2.1         Projet EPI

 

1.2.2         RIDEF Bénin

 


      7. Actualités des Mouvements Freinet à travers le monde.

 

 

 

Pays

SITUATION

remarques

Alemagne

Freinet-Kooperative

1. Solidarité pour la RIDEF de León:

4800 Euros

AK Schuldrucker 

 

 

Andorre

Chercher des contacts

 

Argentine

Pas de réponse

 

Autriche

Pas d’informations. Il y aurait deux mouvements. On verra à la RIDEF

Recontacter par Ingrid et écrire à l’inscrit à la Ridef

Belgique

Deux mouvements

 

Benin

organisation RIDEF 2016

 

Bolivie

Zulma contactée, será à la RIDEF.

 

Brasil

2 mouvements ABDEPP, MREMNN, et un réseau REPEF

 

Bulgarie

Un mouvement

 

Burkina Faso

Un mouvement en developement.

 

Cameroun

Tres fort-developpé

 

Canada

 2 contacts : Dana

Marc Audet.

 

Chile

Mouvement formé

Documents à recevoir pour entrer à la FIMEM

Chine

EcoleFreinet preescolaire-

d’Olivier

 

Colombie

Contact avec Ana María de Amalaka

 

Corée

Contact – Olivier Francomme,

 

Cote d’Ivoire

 

 

 

Une femme à la RIDEF

RAEF 2

 

 

 

 

 

 

 

Danemark

Présents la RIDEF?

 

Equateur

Pas de réponse

 

Espagne

MCEP- Nova Escola Galega

Parler avec le NEG

Finlande

Assistent a la RIDEF

 

France

ICEM- Amis de Freinet

92 adhérents aux AdF.

Georgie

Nouvelle présidente.

 Ils vont envoyer leur rapport

Haiti

Jean Marc à la RIDEF

Nous a envoyé un compte-rendu

Italie

 Compte-rendu reçu

 

Japón

19 inscrits à la RIDEF

Francois à écrit pour Miki pour l’hommage à Murata

Luxembourg

Contact, pourrait entrer à la RIDEF

Ingrid l’écrit pour venir à la journée forum

Maroc

Mouvement formé

Documents à recevoir pour entrer à la FIMEM

México

MEPA- MEMM

 

Pays Bas

FreinetBebewingNetherland

Guy Goupil et les AdF sont en contact.

Pologne

Actif

Ingrid écrit

Portugal

Manuela viendra à la RIDEF.

Pilar écrit pour les inviter à la journée forum.

Rusia

Elena va venir

 

Roumanie

Pas de nouvelles

 

Sénégal

Dévellopé et organisé

 

Suede

viennent 14 al RIDEF

François a écrit pour la cotisation

Suiza

Donne la solidarité à un camarade du Sénégal.

 

Palestine

Contacts Georges Belloe

Francois écrit à Georges Bellot pour avoir une personne ridef 2014 .

Togo

Inscrits à la RIDEF

 

Tunisie

Souad- plus de contact

 

Uruguay

Contact et viennent à la RIDEF

 

 

 

 

Répondre

CAPTCHA
Ce test permet d'éviter le spam :
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.