Aller au contenu principal

Infor 62 Leon (Espagne) juillet-août 2012

 

          

 

INFOR 62

 

 

 
    León, Espagne, du 23 juillet au 1er août 2012
 

 

 

FIMEM

 

 

 
 

Fédération Internationale des

 

 

 

Mouvements de l'Ecole Moderne

 

 

 
 

 

 RÉUNION ANNUELLE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA FIMEM

 

  
Lieu: Résidence Emilio Hurtado, Université de Leon.

 

 

Présents : Teresita Garduño (MEPA-Mexique) Présidente
             Mamadou Demba (ASEM-Sénégal) Vice-Président
             Ingrid Dietrich (FK-Allemagne) Secrétaire
             Pilar Fontevedra (MCEP-Espagne) Responsable de la RIDEF  d'Espagne
 
             François Perdrial (ICEM-France) Trésorier
             Giancarlo Cavinato (MCE Italie) Membre associé

  

Traductions :   Pilar Fontevedra et Teresita Garduño, en espagnol.
                 François Perdrial, en français.

                  Ingrid Dietrich, en allemand.

                  Giancarlo Cavinato, en italien.               

                  Mamadou Demba, en anglais.

 

 

 

 

 

 

 

        SOMMAIRE:

 

 
I.     Lettre de la Présidente.

 

 
II.   Ouverture de la XXIX RIDEF.

 

  
III.Assemblée Générale de 2012.

 

                        v1ère AG.

 

v2ème AG.

 

v3ère AG.

 

 

 

IV.Rapport financier.

 

 

 

V. Rapport sur les entrevues et les rapports des mouvements.

 

 

 

VI.Nouvel CA de la FIMEM.

 

 

 

 

 

I.- LETTRE DE LA PRESIDENTE.

 

LETTRE DE LA PRÉSIDENTE.

 

 

 

Nous avons vécu intensément la RIDEF de León, Espagne.

 

 

 

Notre conscience d‟éducateurs et a été frappé par des réflexions exprimés au long de toutes les journées à travers les langages divers: mots, images, objets, mouvements, données, réalités continentales, histoires culturelles, coutumes différentes, confidences entre les couloirs et les recoins, des conversations collectives de groupes de langues, des regards, des gestes qui s'échappent, les sourires des rencontres, des danses et des chansons, des multiples langues, des larmes, des émotions palpitantes, des applaudissements, des critiques et des compliments.

 

 

 

En ces jours de Juillet 2012, les mots: filles, adolescentes, jeunes et femmes ont été traversés par de nombreux filtres qui permettent comprendre leur situation dans la planète dans diverses conditions: l‟inégalité, la discrimination, l‟ insécurité, l‟ anxiété, l‟absence, le refus, l‟injustice ,le mépris, l‟anxiété, l‟oubli, le risque, la lutte, les besoins, l'inégalité, le contrôle, la dévaluation, la soumission, le jeûne, le silence, le confinement et les voilées.

 

 

 

Nous avons fait face à une inégalité inexplicable qui affecte à plus de la moitié des populations de nos pays, malgré les 21 siècles qui se sont écoulées dans notre époque. Certains cas sont extrêmes tels que la violence et les assassinats, la prostitution des filles et des jeunes les mutilations génitales féminines, le harcèlement et le viol, les mariages forcés et précoces. Autre plus subtile, mais tout aussi douloureuse, que le temps de travail à double, les salaires inégaux, la responsabilité quasi exclusive des tâches ménagères et garde d'enfants, filles, vieillards, l'absence dans la langue, la prédétermination des métiers et professions, l‟absence dans les domaines du leadership, le silence permanent, la marche derrière l'homme, les chansons, les jeux et les couleurs par un seul sexe, la disqualification et l'utilisation de la violence verbale, l'obligation de se couvrir et s‟habiller d'une certaine manière.

 

 

 

Nous avons parcouru nos salles de classe et nos espaces culturales pour prendre conscience qu'il existe de nombreux filtres qui augmentent la lentille de la discrimination entre les sexes pour nos femmes et nos filles: la race, l'ethnicité, la classe sociale, l‟endroit où ils vivent, l'orientation sexuelle, la pauvreté, le handicap et le statut de migrant parmi beaucoup d'autres.

 

 

 

Nous avons observé comme la langue, les manuels, les programmes, les options de formation, la religion, la manque d'éducation sexuelle, l'érotisation des médias, l'absence de politiques publiques sur la santé et l'éthique sexuelle ont conduit à l'existence de "femme-objet», «poupées cassées», «partenaires silencieux», «coupables uniques de grossesses non désirées."

 

 

 

Nous avons noté comment un 50% de la population des quatre continents où il y a des enseignants qui pratiquent la pédagogie Freinet, constitue une importante force de travail qui contribue à l'économie avec des revenus réels pour les familles surtout les plus pauvres. Ces salaires sont souvent diminués par une différence en termes de paiement pour une discrimination salariale pour les femmes, dans les zones rurales, les contextes autochtones, des scénarios de races et d'ethnies et des espaces migratoires.

 

 

 

Nous avons écrit dans notre journal quotidien que la plupart de notre population constitue un important travail non reconnu par jour, ou payée à des familles et les maisons de nos peuples.

 

 

 

Nous avons vu à travers des conférences, tables rondes, présentations, expositions, écrits, images de la vie, des ateliers longs et courts comment le manque d'options pour étudier et se former, impact sur le chômage des femmes, et constitue une réalité profonde chez les jeunes et non-alphabétisés.

 

 

 

Si on fait un parcours dans notre continent, on trouve par exemple que, dans l'Amérique latine il y a environ 110 millions de femmes dont 40%, cela veut dire 55 millions n'ont pas achevé leurs études primaires. Si l'on ajoute aux femmes analphabètes, nous avons environ 75 millions de femmes avec une demande silencieuse pour une éducation de base.

 

 

 

Nous avons réfléchi sur le vote accordé aux femmes la fin, lorsque les premières traces pour les femmes américaines dans le New Jersey en 1776, mais aboli en 1807 par constituer une provocation et retrouvé près de 60 ans plus tard, en 1869, dans le Wyoming avec un suffrage égal, mais pas universel pour les personnes de peau foncée. Nous avons vu briller le vote pour les femmes dans le début du XXe siècle, lors du plébiscite de Cerro Chato en Uruguay en 1927 et à la 2ème République espagnole en 1931, mais plus tard dans des pays comme le Mexique pour le début de la 2e moitié du XXe siècle, en 1953 et en Afrique dans les territoires régis par la France en 1956.

 

 

 

Nous nous avons interrogé sur le manque de proportionnalité dans la présence des femmes dans l'exercice du pouvoir exécutif de nos gouvernements, en aillant dès 10,5% en Uruguay, 15% au Mexique, 27,3% en Argentine, 27,5% au Brésil, à 42,8 % en Espagne. Toutefois, aucun pays ne retrouve la présence des femmes dans environ 50%, dans l'exercice de leurs droits politiques.

 

 

 

Nous avons récupéré à travers les pratiques de nos ateliers et de réflexion des groupe comment la féminisation de l'enseignement est une réalité de l'éducation de la petite enfance et de l'éducation de base, où la carrière d'enseignement fait partie des "professions de femme" où ils effectuent un travail de soins en prolongeant les rôles maternels; cela est en soi une manifestation de l'inégalité entre les sexes. Ainsi, le sexe est un critère de classification. La spécialisation de plus en plus diminue le niveau de participation des femmes et les postes d'enseignement moins prestigieuses avec des salaires plus bas sont occupés par des femmes.

 

 

 

Mais nous avons aussi récupéré dans nos carnets des notes comment les femmes dans notre pays sont des meilleures étudiantes, qui obtiennent de meilleures notes, dans les domaines du baccalauréat et de l'enseignement supérieur. Nous les avons vu dans les assemblées scolaires, les conseils de classe, les manifestations publiques des étudiants, la défense les droits des enfants et des femmes, briller dans l'art, la littérature et la science. Nous les avons vu dans la direction des entreprises, dans le gouvernement local, régional et national, dans les sociétés scientifiques, les ministères de l'éducation de la santé, de l‟économie ou de la Culture. Nous les avons écouté dans les ONG, dans la défense des droits et bien sûr, dans les Fédérations Internationales.

 

 

 

Après avoir analysé ce qui a été dit, vécu, exprimé, parcouru et proclamé dans la XXIX Rencontre des éducateurs Freinet nous arrivons à proposer quelques orientations.

 

 

 

• C‟est urgent faire visibles les femmes dans un monde de domination masculine.

 

• Nous avons besoin d'un travail acharné pour atteindre l'équité dans l'accès des femmes et des filles à l'école.

 

• L'égalité des sexes n'est pas seulement exprimée dans le nombre égal des bancs à la classe, mais dans la disponibilité, l'accès, la continuité et le respect des droits des filles et des femmes à l‟école.

 

• Nous devons analyser notre langue et la gestion de contenus pour éliminer les transmissions sexistes à l‟école.

 

• Le contenu des programmes, les matériels didactiques, la langue, les exemples donnés dans la classe, les attentes de carrière, les couleurs des vêtements, les chansons, les jeux, les jouets et les rituels doivent être analysés pour atteindre l'équité entre les sexes.

 

• On doit transformer les attentes des parents, des enseignants au sujet des filles et des garçons. L'avenir des femmes n'est pas seulement être épouses et mères.

 

• L'école doit briser le stéréotype de la domination masculine sur les femmes, le travail domestique comme un espace féminin, et l'expression affective comme un trait unique des femmes, des filles et des jeunes.

 

• Il est urgent éliminer la violence contre les femmes.

 

• Nous avons besoin de politiques publiques d'équité d'accès au travail, à la politique, à la science.

 

• L'intégration du genre et l'inclusion des politiques d‟égalité dans l'éducation est au profit de tous, pour le plein exercice des droits des femmes et des hommes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En observant la croissance de la FIMEM, nous nous demandons comment aller de l'avant pour prévenir et contrôler les politiques d'une dépendance à l'égard d'autres mouvements, le désir de contrôle et de domination de ceux qui croient qui possèdent la vérité absolue et la raison pédagogique unique, de ceux qui sont effrayés par l'émergence de nouveaux modes et formes d‟interprétation de la coopération dans les mouvements nationaux ou continentaux.

 

 

 

Si nous ne récupérons pas dans notre pratique quotidienne, dans le travail des mouvements ou de la FIMEM, tout c‟est qui a été exprimé et vécu dans ces jours ne sera pas, que des ... mots incomplets.

 

 

 

Donc, aujourd'hui, nous disons, dans une manifestation tumultueux comme nous l'avons vu dans la soirée interculturelle, ou le lundi sans soleil ...

 

 

 

Longue vie à la FIMEM! Longue vie à nos filles et nos femmes! Long vie à nos hommes!

 

Longue vie aux mouvements nationaux! Longue vie à l'indépendance! Longue vie à la démocratie! Longue vie à la liberté d'expression! Longue vie à la révolution de la conscience! Longue vie aux droits de l‟enfance! Longue vie aux droits des filles, des jeunes et des femmes! Longue vie aux droits de l'homme!

 

 

 

Longue vie au MCEP qui a donné de la lumière, qui a donné allumé la naissance et donné l'abri de cette profonde réflexion théorique, à cette partage des pratiques scolaires et des cultures dans cette RIDEF!

 

 

 

Aller en avant dans cette utopie, que, comme dit Galeano, nous permet de marcher "

 

 

 

Teresita Garduño Rubio.

 

Leon, Espagne, 2 Août 2012.

 

 

 

 
 

 

Hommage à la présidente sortante de la FIMEM. Teresita Garduño du Mexique avec la nouvelle présidente, Pilar Fontevedra.

 

II.- OUVERTURE DE LA XXIX RIDEF 

 

Le 23 juillet 2012 à 18 heures, en présence de:

 

 

 

      Federico Mayor Zaragoza.- Ancien président de l‟UNESCO.

 

      du Maire de la ville de León- Emilio Gutiérrez Fernández.

 

      du Directeur de Ressources Humaines de la Junta de Castilla y León, Jesús Manuel Hurtado. 

 

      de la Présidente de la FIMEM, Teresita Garduño Rubio.

 

      du Secrétaire Confédéral du mouvement Freinet espagnol, MCEP - Emiliano Padilla.

 

 

 

 

 

III.- ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE 2012.

 

 

 

1ère ASSEMBLÈE GÈNÈRALE

 

 

 

PENDANT LA RIDEF/DURING THE RIDEF/DURANTE LA RIDEF-  23/07  2012-         León (Espagne)

 

 

 

ORDRE DU JOUR DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE 

 

AGENDA OF THE ORDINARY GENERAL ASSEMBLY

 

ORDEN DEL DÍA DE LA ASAMBLEA GENERAL ORDINARIA

 

 

 

Présidente: Gitta Koverman- Freinet Kooperative, Allemagne.

 

 

 

 

 

0.
Installation du président et du secrétaire de l’AG.
 Installation of a président and a secretary of the GA. 
Designación de las personas que harán las funciones de la presidencia y de secretaría de la AG.
1.
Bienvenue et présentations des différentes délégations.
Welcome and
presentation of the different delegations. 
Bienvenida y presentación de las delegaciones.
2.
Présentation des délégués et décompte des voix.
Presentation of the delegates and calculation of the votes.
Presentación de representantes y cálculo de votos.
3.
Présentation des candidats au CA.
Introducing candidates for the BD.
Presentación de candidaturas al CA.
4.
Présentation des mouvements candidats comme membres de la FIMEM.
Introducing of new movements as members of FIMEM.
Presentación de movimientos candidatos para entrar en la FIMEM.
5.
Rapport moral 20102012. 
Moral report 2010-2012.
Informe de las actividades de la
FIMEM 2010-2012.
6.
Rapport financier 20102012.
Financial report 20102012.
Informe financiero 2010-2012.
 
7.
Décharge du CA.   
Approval of the BD.  
Votación de la gestión del CA 2010-2012
8.
Orientations.
Orientations.
Orientaciones.
9.
Budget prévisionnel 2012-2014.
Preliminary budget 20122014.
Presupuesto provisional 2012-2014.
10. 
RIDEF 2014 en Italie.  
 RIDEF 2014 in Italy.  
RIDEF 2014 en Italia.
11. 
Proposition pour la RIDEF 2016.
 Proposal for the RIDEF 2016.
Propuesta para la RIDEF 2016.
12. 
Charte de la FIMEM. 
 Chart of the FIMEM.
Carta de la FIMEM.
13. 
Participation financière à la RIDEF.
 Financial payment of the RIDEF.
Participación económica en la RIDEF, como país A, o como B.
14. 
Siège social de la FIMEM.
 Head Office.
Sede oficial de la FIMEM.
15. 
 Elections : 
-des candidats au CA. -des nouveaux membres de la FIMEM. -des commissaires aux comptes.
 Elections
-              of the candidates for the BD.
-              of the new members of FIMEM.
-              of the auditors.
Elección:
-de candidaturas al CA.
-de los nuevos movimientos, miembros de la FIMEM.
-de auditores de
cuentas
 
16. 
 Questions diverses.
 Different questions. 
Asuntos generales.

 

 

 

Compte-rendu de l'Assemblée Générale de la FIMEM à León

 

(Karine Jaffré)

 

 

 

Date: Mercredi 25 juillet Début: 17h45 Fin: 20h45

 

 

 

0. Installation du président et du secrétaire de l'AG

 

Teresita Garduno en tant que présidente de la FIMEM salue tous les participants de l'assemblée générale. Présidente: Gitta Koverman

 

Secrétaires: Myriam Balladares (en espagnol), Karine Jaffré (en français), Andi

 

Honegger (en anglais), Renate Niklausen (en allemand)

 

 

 

1. Bienvenue et présentation des différentes délégations

 

Gitta souhaite la bienvenue à toutes les délégations des différents pays présents à la RIDEF.

 

 

 

2. Présentation des délégués et décompte des voix 13 pays A et 7 pays B sont représentés. 

 

 

 

 Liste des Délégués et des Mouvements:

 

 

 

Pays Catégorie A:                                                                   Délégués 

 

Allemagne:             Freinet-Kooperative E.V.                                                 (2)
 
Autriche:                 Freinet-Plattform Österreich                                          (1)
 
Belgique:                 Education Populaire EPB                                               (1)
 
Espagne:                Movimiento Cooperativo Escuela Popular                (1)
               
 
France:                    Institut coopératif de l'Ecole Moderne    
             
              (2)
Italie:                        Movimiento Cooperativo Educazione    
 
              (2)
Japon:                     Gendai Gakko Undo Japan -                                                       Modern School Movement of Japan
 
          (1)
Pays-Bas:                   De Nederlanstalige Freinetbeweging
                                    (Nederland et Vlaanderen)  
 
              (1)
Suède:                      Freinetröreisen i Sverige – Kooperativet 
                                    Arbetets Pedagogik
 
              (1)
Suisse:                                 Freinet-Gruppe Schweiz -                                               Groupe Suisse de l'Ecole Moderne
 
              (1)
Brésil:                         ABDEPP                                                  
 
              (1)
                                    MREMNN                                                                               (1)
 
Mexique:                  Movimiento Mexicano de Escuela Moderna          (1)
 
                                    Movimiento por una Educación Popular                     (1)
                                    Alternativa
 
Pologne:                 Polskie Stowarzyszenie Animatorow                      (1)
                                    Pedagogiki C. Freineta

 

 

 

 

 

 

 

Pays Catégorie B:

 

 

 

Bénin:           
Association Béninoise d'Ecole Moderne              (1)
                         
 
(ABEM)        
Bulgaria        
Mouvement Ecole Moderne Bulgare                    (1)
                         
 
(MEMB)
Cameroun: 
Association des Enseignants Camerounais         (1)
                         
 
de l'Ecole Modern (AECEMO)
Colombia: 
Association Movimiento Colombiano                      (1)
                         
 
de Escuela Moderna (AMCEM)
Géorgie:        
Association Géorgienne de la Pédagogie            -------       
                         
 
Freinet (AGPF)            
Sénégal:        
 
Association Sénégalaise d'Ecole Moderne          (2)
Togo:            
Mouvements des Enseignants Novateurs            (2)
                         
(MOUVEN)

 

 

 

 

 

3. Présentation des candidats au CA

 

 

 

Sadikh Diaw (Sénégal): candidat présenté par l'ASEM. Sadikh est un ancien instituteur, membre fondateur de l'ASEM, responsable du groupe Rufisque depuis plusieurs années. Il a joué un rôle important dans la pédagogie Freinet en Afrique. Sadikh est absent à l'AG pour raisons financières.

 

 

 

Question sur l'absence de Sadikh à l'AG:

 

La candidature de Sadikh est arrivée trop tard pour prendre les dispositions pour financer sa venue. Le CA a admis sa candidature conformément à l'article 10 du règlement. Ce sera à l'AG de voter pour ou contre.

 

 

 

Giancarlo Cavinato (Italie): membre du groupe italien. Il est membre associé du CA depuis 2012, travaille dans les relations internationales et s'engage dans l'organisation de la RIDEF 2014.

 

 

 

David Almlöf: candidat du mouvement suédois. Il travaille dans l'école Freinet Göteborg depuis dix ans. Il a une formation de journaliste mais il travaille en tant qu'enseignant. Il est responsable des relations internationales et membre du CA de la Suède. Il a une idée possible de RIDEF en Suède.

 

 

 

Pilar Fontevedra reste dans le CA.

 

 

 

François Perdrial (ICEM France) reste dans le CA (il remplace Patricia Despaquis qui a quitté le CA pour des raisons personnelles)

 

 

 

Renate Niklausen remplaceIngrid Dietrich (Freinet - Kooperative Allemagne) qui quitte le CA pour des raisons personnelles.

 

 

 

Teresita Garduno et Mamadou Demba ont fini leur période de travail au CA.

 

 

 

Questions:

 

Combien de membres le CA compte? Le CA compte au minimum 5 personnes.

 

 

 

4. Présentation des mouvements candidats comme membres de la FIMEM.

 

 

 

Les amis de Freinet: ils sont parrainés par l'Icem et peuvent être représentés à la Fimem. Ils ont fait des publications, travaillent pour garder vivante   la mémoire de Freinet et sont rattachés à l'école publique.

 

 

 

Questions: problème des statuts. Préciser qu'on ne peut voter qu'une fois. On pourra prévoir une candidature de soutien au mouvement.

 

 

 

Cooperativa Escolar Célestin Freinet (Chili): parrainée par le Mepa du Mexique

 

(Movimiento por una educación popular alternativa). Les membres ont assisté à la Ridef en 2008 à Metepec et en 2012 à Nantes. Ils travaillent en pédagogie Freinet depuis la didacture de Pinochet avec des enfants pauvres. En mai 2011, le mouvement se constitue de 30 personnes et de 5 écoles.

 

 

 

Mouvement Freinet de la Côte d'Ivoire: parrainé par l'ASEM. Il a organisé en 2006 la RIDEF au Sénégal. En 2007, une équipe Freinet s'est mise en place. En 2011, il y a eu une formation générale en Côte d'Ivoire. Le mouvement est présenté à la RIDEF de León par Solange Zéhia, inspectrice de l'enseignement primaire: 17 écoles travaillent avec des techniques Freinet. Selon Solange, la pédagogie Freinet est une pédagogie de la vérité et de la sensibilisation.

 

 

 

Mouvement Freinet du Maroc, présenté par Cheikh Makhfouss. Ce mouvement est parrainé par l'Asem (association sénégalaise de l'école moderne). Au Maroc, le mouvement Freinet a été créé en 2005. Il est reconnu comme membre de la CAMEM en 2007. Il a participé à une rencontre internationale en 2011 (plus de 100 participants). Le Maroc a participé à la fondation de la FIMEM, mais sous le régime du roi Hassan II, il a connu beaucoup de difficultes. Maintenant on recommence à pratiquer la pédagogie Freinet et à former un mouvement. 

 

 

 

Question au sujet de la candidature du Burkina Faso: Elle n'a pas été reçue par le CA.

 

 

 

Messages:

 

La FIMEM salue les mouvements flamand et hollandais qui se sont réunis. Le mouvement galicien (Nueva Escola Gallega) se rapprochera du mouvement espanol MCEP et demandera sans doute à revenir dans la Fimem.

 

Le REPEF brésilien veut rentrer dans la Fimem, se faire parrainer par un pays et se présenter lors d'une prochaine RIDEF.

 

 

 

 

 

3.      Rapport moral 2010-2012

 

 

 

Les informations ont été envoyées par mail à tous les mouvements membres de la FIMEM, avec les orientations 2012 – 2014.

 

 

 

Elles vont être discutées dans les groupes de langue dès la 2e Assemblée Générale avec un membre du CA.

 

Les propositions d'orientation sont possibles: les faire par écrit et elles seront votées dans   AG 3.

 

 

 

Claude présente le nouveau site de la Ridef. C'est un site coopératif, simple qui permet de rentrer différents documents dans différentes langues. Il est indispensable de nommer un responsable par pays qui donnera la liste des inscrits. Il y a aussi besoin de d'autres personnes pour aider à la gestion du site.

 

 

 

 

 

4.      Rapport financier 2010-2012 

 

Le document fut distribué et sera voté dans la 3e AG.

 

 

 

5.      Décharge du CA (prévu pour la 3e AG)

 

      

 

6.      Orientations 2012 – 2014

 

Le document fut distribué et sera voté dans la 3e AG.

 

 

 

7.      Budget prévisionnel 2012-2014

 

Le document fut distribué et sera voté dans la 3e AG.

 

 

 

8.      RIDEF 2014 en Italie

 

 

 

Le thème sera: La ville des garçons et des filles et les droits des enfants. Elle se tiendra à Reggio Emilia, petite ville au nord de l'Italie, région frappée par les tremblements de terre. Il y a des problèmes économiques.

 

Il y aura trois espaces de travail: école (ateliers), logements (hôtels et auberge de jeunesse, très proches) et un lieu de rassemblement (Reggio Children). Le logo est un dessin qui représente un enfant dans une maison. Chaque mouvement devrait essayer de faire dessiner dans les écoles la maison typique de son pays.

 

 

 

11. Propositions pour la RIDEF 2016

 

 

 

Le Bénin (ABEM) se présente: la RIDEF aurait lieu à Lokossa, ville secondaire du Bénin, à 90 km de la capitale parce que la vie y est moins chère. L'association existe depuis 1995 et a été reconnu en 2000 par le Ministère de l'intérieur. L'association prend une grande ampleur.

 

 

 

La Suède pose sa candidature mais elle ne se met pas en compétition avec le Bénin. Elle se propose comme une alternative, le meilleur choix étant le Bénin en Afrique.

 

 

 

2ère ASSEMBLÈE GÈNÈRALE.- 

 

 

 

GROUPE DE LANGUE FRANÇAISE-

 

 

 

ORIENTATIONS

 

lChanger la formulation „ livre noir »en „livre de doléances des enfants“ ou „livre de témoignages“ 

 

lLe site archives demande des vidéos de chaque pays.

 

lPeut-on faire revivre les commissions « éduquer à la paix « et antinucléaire » ? et une commission « femmes » RIDEF 14: Eviter le luxe. Il faut un camping.

 

l 

 

RIDEF 2016 au Bénin

 

lLa FIMEM doit associer la CAMEM

 

 Orientations complémentaires proposés dans les AG de langue.

 

 GROUPE DE LANGUE ESPAGNOLE 

 

 ORIENTATIONS PROPOSÉES

 

1) Quand un mouvement demande l'admission à la FIMEM, le CA doit vérifier qu'il s‟agit d‟un mouvement autonome, qui prend ses propres décisions. Il peut être accompagné, mais ne pas être dépendant de tout autre mouvement ou une association de mouvements.

 

 

 

2) Les propositions pour organiser une RIDEF doivent montrer:

 

• Les raisons de la proposition (pourquoi le mouvement veut organiser une RIDEF).

 

• Avoir un sujet clairement défini.

 

• Nombre de personnes du mouvement, ainsi que ceux qui résident dans le lieu ou sera la RIDEF.

 

• Des informations détaillées sur les espaces de travail et d'hébergement.

 

 

 

3) Les gens qui viennent à une RIDEF, subventionnés par la FIMEM ou par les organisateurs ou les mouvements ne doivent pas être les mêmes. Ils doivent travailler avec des élèves et s'engager à participer à un atelier et fournir un compte-rendu du travail fait.

 

 

 

 

 

3ème ASSEMBLÈE GÈNÈRALE.- 

 

 

 

 

 

ASSEMBLEE GENERALE DE LA FIMEM/GENERAL ASSEMBLY OF THE

 

FIMEM/ASAMBLEA GENERAL DE LA FIMEM

 

 

 

PENDANT LA RIDEF/DURING THE RIDEF/DURANTE LA RIDEF 31/07 2012 León (Espagne)

 

 

 

 

 

ORDRE DU JOUR DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

 

AGENDA OF THE ORDINARY GENERAL ASSEMBLY/ORDEN DEL DÍA DE LA

 

ASAMBLEA GENERAL ORDINARIA

 

 

 

Président/e de l'Assemblée:

 

ITZIAR GURMENDI.- MCEP- ESPAGNE

 

….........................................................................

 

 

 

 

 

0.
Installation de la présidente et du secrétaire de l’AG. Gaelle Viollain et
Patricia – GD 44 Appel de s'assoir selon les groupes de langues
 
 Installation of a president and a secretary of the GA.
Ireri Figueroa - 
MEPA
Please be seated in groups of languages
Designación de las personas que harán las funciones de la presidencia y de secretaría de la AG. - Maricarmen Vicencio - MEPA
 
1.
Bienvenue et présentations des différentes délégations. - Teresita
Welcome and
presentation of the different delegations.
             
- Teresita
Bienvenida y presentación de las delegaciones.
 
- Teresita
2
Présentation des délégués et décompte des voix ; distribution des feuilles de vote
Ingrid
Presentation of the delegates and calculation of the votes. Distribution of the vote sheets
Ingrid
Presentación de representantes y cálculo de votos. Distribution de los documentos de
votación Ingrid

 

 

 

 
 
 
 
3.
Acceptation du Rapport moral 20102012. 
Admittance of the Moral report 20102012.
Aceptación del Informe de las actividades de la FIMEM 2010-2012.
4.
Acceptation du Rapport financier 2010-2012.
Francois Perdrial
Andi Honneger
Admittance of the Financial report 20102012.
Francois Perdrial
Andi Honneger
Aceptación del Informe financiero 2010-2012.
 
Francois Perdrial
Andi Honneger
5.
Décharge du CA. 
 
- Présidente de l'assemblée  
Approval of the BD.
 
 Présidente de
l'assemblée
  
Votación de la gestión del
CA 2010-2012
- Présidente de l'assemblée
6.
acceptation d'un candidat nonprésent ; Election des candidats au
CA ;
Membres associés :
Jean le Gal - Teresita Garduno ; composition du nouveau CA 
 
Présidente
Elections of the candidates for the BD. Associated members: 
Jean le Gal; Teresita
Garduno 
President
Elección de los /las candidatos / candidatas al CA. Teresita
 
 
Presidenta
7.
 
Admission des mouvements candidats comme membres de la FIMEM 
Admitting of new movements as members of FIMEM.
Aceptación de los movimientos candidatos para entrar en la FIMEM.
8.
 Elections des commissaires aux comptes : Candidats :
Andi Honegger
Birgit Gubo
 Elections of the auditors :
 
Candidats :
Andi Honegger
Birgit Gubo
Elección de los auditores de cuentas:
 
Candidatos :
Andi Honegger
Birgit Gubo
 
9.
Orientations.
Orientations.
Orientaciones.
10.
Budget prévisionnel 2012-2014.
Preliminary budget 2012-2014.
Presupuesto provisional 2012-2014.
11.
RIDEF 2014 en Italie.  
 RIDEF 2014 in Italy.  
RIDEF 2014 en Italia.
12.
Propositions pour la RIDEF 2016.
 Proposals for the RIDEF 2016.
Propuestas para la RIDEF 2016.
13.
Charte de la FIMEM. 
 
 Chart of the FIMEM.
Carta de la FIMEM.
14.
Participation financière des Mouvements à la
RIDEF -
Pilar
 Financial contribution of the Movements to
the RIDEF - Pilar
Participación económica de los Movimientos a la
RIDEF -
 
Pilar
15.
Siège social de la FIMEM.
 
 Head Office of the FIMEM
Sede oficial de la FIMEM.
16.
 Questions diverses.
 
 
- Explication des
Catégories des
Pays : A, B, C 
 Different questions. 
 
- Explication of the
Categorys of
Members' fees :    A, B,
C
Asuntos generales.
 
 
- Explicación de las categorías de contribución a la FIMEM: países A,B,C

 

 

 

                                      

 

Protocole (Patricia.......... – GD 44)

 

 

 

Introduction

 

 

 

1 - Ordre du jour et organisation de l'assemblée

 

 

 

2- Présentation des délégués par groupe

 

Le mouvement belge au nord et le mouvement des Pays Bas se sont liés car ils parlent la même langue (le néerlandais).

 

 

 

3 –Vote rapport moral 2010 – 2012

 

POUR : 25 votes sur 25

 

 

 

4 – Vote du rapport financier 

 

POUR : 23 votes                  ABSTENTIONS : 2 votes          Rapport des contrôleurs des comptes :

 

L'examen des comptes 2010 – 2012: ils nous ont été présentés dans les délais. Ils sont bons et ont été menés avec clarté. Le budget actuel au 28 juillet est de 39 400 € environ. Les dépenses et recettes correspondent aux justificatifs. Le bénéfice est de 7594€ propositions : approuver et exprimer au trésorier et au CA un merci pour le travail gigantesque.

 

 

 

 

 

5 – Vote sur la gestion du CA, 2010 – 2012

 

POUR : 24                    ABSTENTIONS : 1 (Ingrid est dans le CA)

 

 

 

Les adresses des délégations sont-elles actualisées ? Une feuille va circuler pour vérifier et mettre à jour

 

 

 

6 – Élection des délégués au CA

 

– Élection d'une personne qui n'est pas dans l'assemblée : 

 

POUR : 14            NON : 10               ABSTENTIONS : 1

 

 

 

– Élection des délégués au CA :

 

D.Almolf : POUR : 18             G. Cavinato : POUR : 18            S. Diaw : POUR : 13 Mais quelqu'une fait remarquer que la moitié des votes représente 12,5 votes … Personne n'a voté contre : ceux qui n'ont pas voté pour se sont abstenus. 13, c'est plus de la moitié, mais la moitié plus 1 = 13,5, ce qui n'est pas possible. dans ce cas, plus de la moitié = 13, plus que la moitié+1 serait 14... De plus, quelqu'un s'est trompé et a utilisé le mauvais bulletin de vote. Si ce vote est annulé, le résultat reste le même (17 – 17 – et 13).

 

S'il y a un membre de plus au CA, le budget prévisionnel des déplacements reste valable, car la répartition va se faire différemment, mais ce ne sera pas plus cher. Élus tous les trois 

 

 

 

membres vont être associés au CA : Jean Le Gal pour les droits des enfants, O. Francomme pour le travail avec la Chine, T. Garduno pour le travail avec l'Amérique latine.

 

Ces membres ne sont pas présents à toutes les réunions, mais sont invités dans des cas particuliers en relation avec leur domaine de travail particulier.

 

 

 

7 – Admission des mouvements candidats membres de la FIMEM

 

Amis de Freinet 

 

POUR : 18             NON : 4                  ABSTENTIONS : 3

 

Association ivoirienne de l'école moderne

 

POUR : 22               NON : 0              ABSTENTIONS : 3

 

Association marocaine de l'école moderne

 

POUR : 19                NON : 3              ABSTENTIONS : 3

 

Coopérativa Escolar Célestin Freinet (Chile)

 

POUR : 22                    NON : 3                     ABSTENTIONS : 0

 

 

 

Remarque de la salle : Il faut que les organisations membres soient autonomes et pas forcément à travers de la CAMEM par exemple. … Attention : ces suggestions sont présentes dans les orientations et vont être votées plus tard.

 

 

 

Le CA a vérifié que ces mouvements ont des statuts, une activité réelle, et que, sur le papier au moins, ils sont autonomes. Chaque mouvement demande un parrainage, ce qui a été fait auprès de l‟ASEM en ce qui concerne la Côte d'ivoire et le Maroc. Ces mouvements ont répondu aux questions du CA qui font croire qu'ils peuvent développer la pédagogie Freinet. Les votants étant représentants de leurs mouvements, une possibilité de s'abstenir devrait être possible. François pense que le fait de s'abstenir ne change rien aux résultats. Il est proposé que si quelqu‟une veut s'abstenir, il-elle peut ne rien marquer dans la case. La question du vote doit être éclaircie à la lecture des statuts, afin que nous perdions moins de temps. François propose que l'on coche si oui, barre si non, laisse en blanc si abstention. Il faut 13 votes pour être élu.

 

 

 

Les 4 mouvements entrent à la FIMEM.

 

 

 

8 – Élections des commissaires aux comptes

 

A. Honegger : POUR unanimité

 

B. Gubo : POUR unanimité

 

 

 

9 – Orientations

 

Groupe de langue française

 

La demande d'associer la CAMEM en 2016 n'est pas comprise. Il s'agit de ne pas oublier la CAMEM dans les échanges si la RIDEF a lieu au Bénin en 2016. L'idée c'est que le groupe organisateur soit clairement défini. Il n'y a pas eu de consensus dans le groupe de langue, sinon la préoccupation que la CAMEM soit associée. Il semblerait que, dans le groupe de langue, ce soit une demande de la CAMEM et du Bénin. Ceci n'étant pas une orientation 2012 – 2014, cette orientation est supprimée du vote.

 

 

 

Groupe de langue espagnole

 

Concernant des conditions financières pour les candidats à la RIDEF, il s'agit de la présentation, pas de l'acceptation. Comme cela se fait 4 ans à l'avance, il ne peut s'agir d'un réel budget prévisionnel, mais d'une estimation des coûts prévus, le budget lui-même devant être décidé et présenté après l'acceptation de la candidature.

 

 

 

Vote : 

 

Groupe de langue espagnole

 

ñorientation 1 sur l'indépendance des mouvements candidats à la FIMEM

 

POUR 22                 CONTRE 0                 ABSTENTIONS 3

 

ñorientation 2 sur les propositions de conditions pour organiser une RIDEF. On ajoute la nécessité d'ajouter une évaluation approximative des frais. Cet ajout complète les dispositions de l'article 15.

 

POUR 24    CONTRE 1   ABSTENTIONS 0

 

ñorientation 3 sur la nécessité que les gens subventionnés soient en contact avec des élèves et produisent un compte-rendu. On ajoute qu‟ils doivent participer à un atelier long.

 

POUR 23 CONTRE 1 ABSTENTIONS 0

 

 

 

Groupe de langue française

 

ñorientation 1 sur le changement de titre du « livre noir »

 

POUR 20   CONTRE 0 ABSTENTIONS 5

 

ñLe point sur les archives de la FIMEM n'est pas une orientation.

 

ñLa question des commissions n'est pas une orientation, c'est une question.

 

ñLa question du camping n'est pas une orientation, mais une recommandation.

 

 

 

 

 

Le CA cherche des témoignages et articles de tous les mouvements parlant de violences faites aux enfants pour le livre noir qui sera offert aux participantes de la prochaine RIDEF.

 

POUR unanimité   CONTRE 0    ABSTENTIONS 0

 

 

 

 

 

10 – Budget prévisionnel 2012 – 2014

 

 

 

POUR 23 CONTRE 2 ABSTENTIONS 0

 

 

 

11 – RIDEF 2014 en Italie

 

C'est une ville chaude et il y a beaucoup de moustiques en été. C'est aussi une ville qui n'est pas très touristique et ne sera peut-être pas très chère. 

 

POUR unanimité   CONTRE 0     ABSTENTIONS 0

 

 

 

12 – Propositions pour la RIDEF 2016

 

Selon son représentant, le Bénin a été choqué de la décision prise par la Suède, puisque si on respecte la parole donnée, la suède n'aurait pas dû revenir dans la course. 

 

Pourquoi doit on voter maintenant la RIDEF pour dans 4 ans ? Est-ce un vote final ou une orientation ? C'est un vote indicatif pour que le pays se prépare. Nous avons voté cette année pour l'Italie. Le vote sur le Bénin ou la Suède est conditionné par une visite d'un représentant de la FIMEM sur place qui vérifiera que les conditions sont bien réunies pour une RIDEF. Mais la Suède a expliqué par écrit les raisons de son changement de position. Cette lettre a dû être lue dans chaque délégation, et discutée dans les groupes de langue. 

 

La Suède, lors d'une AG précédente, a dit que sa candidature était sous réserve.

 

Un représentant du Sénégal dit que le Bénin a présenté un projet, alors que la Suède, non. Même si le projet béninois est à revoir, il reste que la Suède n'a pas présenté de projet comme nous l'avons voté précédemment. Le CA a reçu la candidature. On ne vote pas aujourd'hui, on peut approuver les deux candidatures. La question n'est pas de concurrencer le Bénin, mais plutôt de permettre au Bénin d'avoir plus de temps pour se préparer. Des membres suédois ont aussi peur de ne plus être en classe au moment de la RIDEF 2018, pour cause de retraite. Il y a une proposition de motion pour ne pas voter à bulletins secrets, mais le CA a choisi le vote secret. On peut cependant voter pour les deux, sans que le vote ne soit annulé. Bénin   14

 

Suède 10

 

Abstention 1

 

 

 

13 – Charte de la FIMEM

 

 

 

15 - se traitera à la RIDEF en Italie

 

 

 

Les autres points seront sur internet, puisqu'il n'y a rien à décider.

 

 

 

 

 

La délégation japonaise remercie pour les messages reçus après le désastre du 11 mars 2011.

 

 

 

 

 

 

 

IV. RAPPORT FINANCIER

 

 

 

Recettes
 
 
 
 2010-2012 
 Prévisionnel   Compte actuel 
 
 Différence
Mouvement cotisations Remboursement mouvements rencontres CA
RIDEF 2010: 10% of registration fees
RIDEF 2010: 60% of benefit
Movement solidarity
Financial income
(interets)
Diverse income (+cash+Pret
RIDEF 2010)
 
Total income
201
 10,500 €
 12,610.50 €
 2,111 €
202
 4,000 €
 2,318.12 €
-1,682 €
205
 9,000 €
 9,000.00 €
 - €
206
 600 €
 -  
-600 €
207
 3,000 €
 5,451.00 €
 2,451 €
208
 800 €
 330.73 €
-469 €
209
 10,000 €
 10,600.03 €
 600 €
 
         
 
200
 37,900 €
 40,310.38 €
 2,410 €

 

                                               

 

 
Dépenses
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
External communication
Office / Equipment
BD deplacements
Publications Projects
RIDEF solidarity 
Diverse solidarity
Financial costs
Diverse expenses + pret RIDEF 2012
101
 3,000 €
 12.00 €
 2,988 €
 
102
 300 €
 87.73 €
 212 €
 
103
 12,000 €
 9,572.78 €
 2,427 €
 
104
 300 €
 -  
 300 €
 
105
 3,000 €
 -  
 3,000 €
 
106
 4,500 €
 6,650.00 €
-2,150 €
 
107
 4,000 €
 5,584.70 €
-1,585 €
 
108
 400 €
 250.78 €
 149 €
 
109
 10,400 €
 10,424.72 €
-25 €
 
Total dépenses
 
 
 
 
 
100
 37,900 €
 32,582.71 €
 5,317 €
 
Résultat net de l'exercice
300
 - €
 7,727.67 €
 7,728 €
 

 

                                                                                                          7,728 €  

 

                              10,000.00 €        compte arrêté au 9 juillet      

 

2012                                                                                                   

 

Répartition des av
 
oirs
                            
Sparkasse Freiburg,
Germany
 
 
 
          -   € 
Compte Crédit Mutuel, France 
 
 
 
    
39,444.30
€ 
Cash
 
 
 
         
50.00 € 
 
Total assets
                            
    
                                                                     39,494.30 €
Comparaison ave
 
c 2010
                            
Liquidity & capital resourc
Liquidity & capital resourc
    
es at July 12, 2010                31,899.74 € es of      
today
                                                                        39,494.30 €
      
Différence
                                                                 7,594.56 €

 

 

 

 

 

 

 

Comparaison avec 2010
 
 
 
Liquidity & capital resources at July 12, 2010 Liquidity & capital resources of today 
 
 
 
              
31,899.74 € 
              
 
 
 
 
-   € 
Différence
 
 
 
-             
31,899.74 € 

 

 

 

Incomes/ Revenus/ Einnahmen
          
 2010-2012 
 20122014 
 Budget 
 Budget prévu 
 Budget réalisé 
Movement cotisations/
Cotisations des mouvements
Remboursement
mouvements rencontres CA RIDEF 2012: 10 % of registration fees
RIDEF 2012: 60% of benefit
Movement solidarity
Financial income (intérêts)
Diverse income (+cash + pret
RIDEF 2012)
 
Total income
201
 10,500 €
 12,610.50 €
13000
202
 4,000 €
 2,318.12 €
4000
205
 9,000 €
 9,000.00 €
6000
206
 600 €
 -  
1000
207
 3,000 €
 5,451.00 €
3000
208
 800 €
 330.73 €
500
209
 10,000 €
 10,600.03 €
12000
 
 
 
 
200
 37,900 €
 40,310 €
39500

 

                                     

 

Expenses/ Dépenses/ Ausgaben
          
 
 
          
          
External communication
Office / Equipment
BD deplacements
Publications
Projects:livre enfants RIDEF solidarity (5% r.f.
France)
Diverse solidarity
Financial costs
Diverse expenses + prêt
101
 3,000 €
 12.00 €
 87.73 €
 9,572.78 €
-     
-     
 6,650.00 €
 6,144.70 €
 250.78 € 10,365.47 €
3000
102
 300 €
500
103
 12,000 €
12000
104
 300 €
300
105
 3,000 €
3000
106
 4,500 €
5000
107
 4,000 €
4500
108
 400 €
700
109
 10,400 €
10500

 

 
 
 
 33,083.46 €
 
 
 
 
100
 37,900 €
39500

 

RIDEF 2014

 

 

 

Total expenses

 

                                     

 

 

 

V. RAPPORT SUR LES ENTREVUES ET LES
RAPPORTS DES MOUVEMENTS.
 

 

 

 

AFRIQUE

 

 

 

BÉNIN

 

 

 

Edouard, le représentant du Bénin pour la RIDEF, a été appelé au bureau du CA afin de lui faire certaines remarques à propos de la présentation qu‟il avait faite pour la RIDEF 2016. Les personnes présentes à l‟assemblée ont fait des commentaires en signalant qu‟il avait fourni très peu d‟information à propos de l'organisation. Il a été très long, seulement sur la ville de Lokossa et sans donner des informations sur les écoles et sur le groupe qui organise. 

 

 

 

On lui a dit qu‟il est très important de montrer qu'il y avait un groupe de membres du mouvement en attendant l'organisation de la RIDEF. Aussi il doit fournir l‟information de nombre des membres du mouvement et le nombre de personnes qui vivent sur place.

 

Le lieu est Lokossa dans la Province de Mono, avec 70,000 habitants (2002). À 80 km de Cotonou, la capitale. Température La région souffre de fréquentes inondations, mais pas à Lokossa. Il y a eu des anciens inondations. Il a été convenu qu‟une commission ferait une visite du site à la date de la RIDEF. Il nous a informé qu‟il a visité les autorités et qu'ils avaient accepté de céder les installations universitaires.

 

 

 

 

 

BURKINA FASO

 

 

 

La femme venant de Burkina Faso, Alimata, a été appelée afin de savoir ce qui s'est passé avec les transferts d'argent pour son voyage. Elle a dit qu'il y avait eu des problèmes de communication avec Kabore Fidèle et que finalement, grâce à l‟intervention de Papa Meissa on avait réussi à obtenir le transfert. Elle n'était pas très expressive. 

 

Elle appartient au groupe de la capitale qui a 70 membres. 

 

A la RIDEF de Nantes 3 groupes ont été fusionnés. 

 

Les statuts ont été envoyés à la préfecture, mais ils n'ont pas été reconnus encore. Il a été invité à soumettre leurs statuts à la CA et d'envoyer le rapport des activités.

 

 

 

 

 

CÔTE D’IVOIRE

 

 

 

 

 

Le groupe de Côte d‟Ivoire a participé à février 2011 dans la deuxième Rencontre Africaine des Educateurs Freinet (RAEF II) qui s‟est tenue du 21 au 28 février 2011 au Sénégal, au bord du fleuve du même nom, à Dagana, à la frontière mauritanienne. 

 

En janvier 2012 à Abidjan le groupe a organisé un séminaire de formation, en la présence du Sénégalais Mamadou Demba. 

 

Elle a présenté l‟information d‟autres réunions de formation, le journal que le mouvement public et un compte rendu des activités faites pour l‟inviter à des enseignants et des inspectrices pour s‟intégrer au mouvement.

 

 

 

MAROC

 

 

 

Mohamed id Babou a été appelé pour le CA de la FIMEM, dans le but de présenter L‟AMEM qui était candidate pour entrer à la FIMEM.

 

 

 

Dans les années 50‟ des membres de partis de gauche avaient participé dans la formation initiale d‟un mouvement pédagogique.

 

 

 

Des membres du Parti socialiste marocain des années 90 ont travaillé avec la pédagogie Freinet. Pour ces raisons on trouve des écrits sur la pédagogie Freinet depuis longtemps.

 

 

 

Le mouvement fait un dossier pédagogique chaque 3 mois. Il y a eu des années où il n‟y avait pas .Il y a eu un professeur universitaire, Lamihi qui, à partir de 2005, a fait des écrits pour diffuser la pédagogie Freinet et des journées de formation à Tiznit. 

 

 

 

Ils ont fait un travail parallèle avec Nicole Bizieau pour les enfants de rue. Il y a trois groupes de pédagogie Freinet au Maroc: en Tiznit, en Agadir a. 100 km de Tiznit et à Tetouan. près de l‟Espagne.

 

 

 

Les membres de l‟AMEM paient de cotisations 25 dirhams, équivalent à 2.5 euros. En 2011 il y avait 47 adhérents.

 

En Maroc n‟existe pas la liberté d‟expression. Il y a des professeurs qui font la pédagogie Freinet, mais qui ne le disent pas.

 

Dans les programmes d‟étude il y a des propositions de la pédagogie Freinet dès 1990, mais ce n‟est pas une pratique habituelle. Dans le milieu rural ils peuvent faire la pédagogie Freinet.

 

 

 

 

 

En 2010 il y a eu une nouvelle charte du mouvement

 

 

 

Gaspard – a créé l‟efrene-tic pour demander d‟argent pour des projets. 

 

Ancien élève de Sylvain – avec son association 

 

Dans l‟école Ivenerouche a Tiznit, ils ont fait des ateliers pendant 10 jours sur la correspondance scolaire, la musique, l‟art, sur l‟origine de la vie. Les enseignants ont visité d‟autres écoles de Tiznit. Ils ont travaillé la pédagogie des compétences basiques, appelées pédagogie de l‟intégration. La base de cette pédagogie c‟est Freinet. 

 

Mais il y a des problèmes avec l‟évaluation. 

 

 

 

Après le Ministère a arrêté la pédagogie d‟intégration.

 

 

 

Les membres du mouvement ont participé pendant la RAEF 2 à Dagana, 2011-

 

RAEF-2. L‟EPI a donné de l‟argent pour cette formation.

 

Le mouvement marocain a suivi la formation CEIFI- 2011-2012 avec 40 enseignants. Ils ont fait le travail sur la pédagogie d‟intégration- A. Lamihi a fait une conférence sur la pédagogie d‟intégration. Papa Meissa a fait une conférence sur l‟expérience a la ASEM et a la CAMEM. 

 

Le mouvement marocain fait un Journal, de l‟AMEM

 

Le bureau de la CAMEM appuie le projet de la formation pour 2013. 

 

 

 

Le mouvement a participé dans le Congrès de l‟ICEM a 2011, un professeur marocain a présenté des   techniques Freinet dans le tableau interactif. Il a inventé un crayon électronique qui écrit sur le mur.

 

 

 

Pour la Ridef de León. Mohamed est venu avec Nahima son épouse qui travaille dans un collège et qui était venue avec Fatima au Congrès de l‟Espagne et aussi avec sa fille Naima qui est aussi enseignante, parce que les personnes qui devaient venir en avant, Sara et Zamira, ne voulaient pas venir pendant le ramadan. 

 

 

 

Mohamed a aussi un projet de travail avec l‟atelier long de Florence et Ramón pour la formation des enseignants à la pédagogie Freinet avec un axe interculturel. Il a participé dans cette atelier au Mexique, Nantes et a León. 

 

 

 

Mamadou dit que le mouvement a fait un bon travail. Il a fait un atelier avec eux après la RIDEF de Saint Louis.

 

 

 

 

 

CAMEM

 

 

 

On partage les soucis que certains participants à Leon ont exprimé à propos du travail de la CAMEM, qui prend beaucoup de place dans les décisions de la formation dans leurs mouvements. Ils désirent que la CAMEM ne prenne pas beaucoup de place dans l‟organisation de la RIDEF de Bénin.

 

 

 

 

 

AMÉRIQUE

 

 

 

BOLIVIE

 

 

 

Le CA a eu un entretien avec Zulma Zegarra de Bolivie, qui est enseignante d‟une école secondaire.

 

 

 

Elle explique que à 2010 elle a eu une invitation à Santiago de Chili dans le Congrès organisé par l‟école La Pintana appuyé par le MCEP.

 

 

 

A partir de la rencontre au Chili elle a commencé à rencontrer un groupe et à faire une étude du contexte de la Bolivie. Il n‟y a pas des écoles Freinet, mais il y a des enseignants qui commencent à travailler les techniques Freinet. Ils sont 5 enseignants qui se rencontrent mais qui travaillent dans des différentes écoles. Il y 

 

a un professeur dans l‟école de Zulma avec qui elle a pu faire des échanges. Maintenant elle a réussi de lui faire travailler dehors de la salle de classe. 

 

 

 

On a demandé à Zulma à propos de l‟enseignant de Théâtre qui était présent à Santiago de Chili. Zulma a expliqué que maintenant il fait du journalisme. Zulma a continué ses recherches, et elle a visité l‟école Kuermiwase dans le village de Achocalla, près de la Paz. C‟est un collège (primaire, secondaire) avec des professeurs et enfants de différentes nationalités. Le directeur est péruvien.

 

Zulma a fait des contacts avec une députée d‟éducation, Gilda Oporto. Elle va parler du mouvement avec elle. 

 

 

 

Elle va visiter le projet Warizata, qui fait l‟intégration de paysans dans un travail communautaire.  

 

 

 

COLOMBIE

 

 

 

Avec beaucoup de difficultés un membre du CA a rencontré Ana María Fankauser. Pour savoir pourquoi pendant plusieurs années seulement elle Ana María assiste aux RIDEFS. Elle a eu des difficultés dans son école et que les parents paient ce qu‟ils peuvent. L‟école est reconnue par le Ministère, mais l‟erreur d‟une personne fait qu‟il n‟y avait passe d‟enseignants qui pouvaient venir à la RIDEF.

 

Ana María demande une personne Amalaka et qu‟ils travaillent sous les principes de la pédagogie Freinet. 

 

 

 

CHILI

 

 

 

Le principal promoteur de la pédagogie Freinet au Chili c‟est le CEPAC (Société éducative) depuis 1978. Principalement grâce à la création, en 1980 de l'école Célestin Freinet à Santiago.

 

Ils ont choisi le nom du pédagogue français comme l'option radicale pour une éducation républicaine, libératrice et engagée auprès de la classe prolétarienne, au mépris ouvert de la dictature de Pinochet et les politiques néolibérales.

 

 

 

Deux actions marquent le début de cette expérience en 1980 avec les travailleurs de la construction et les résidents sans emploi de quelques 60 enfants dans de modestes locaux avec un groupe restreint des enseignants qui ont été formés dans l'action avec la philosophie et les pratiques de Freinet.

 

 

 

En parallèle, et depuis sa création, CEPAC a mis en place un processus de diffusion et de formation dans cette pédagogie au Chili et dans d'autres pays d'Amérique latine.

 

 

 

Au Chili, il y a eu de nombreux ateliers de formation à Santiago et dans les provinces ont été impliqués des centaines d'éducateurs, avec la participation active des enfants, en particulier dans l'utilisation de l'école et l'impression des textes libres.

 

 

 

Dehors, nous avons organisé des ateliers au Nicaragua (1986), l'Argentine (1985), Equateur (1987) et le Mexique (1988).

 

 

 

Également au cours de la dictature ont eu lieu plusieurs projections du film «L'école moderne» pour les étudiants universitaires à Santiago et dans les provinces.

 

 

 

Par la suite, dès le début des contacts avec la FIMEM, l'école a participé à des réunions au Mexique-RIDEF (2008), l'Uruguay (2011), France-RIDEF (2010), Espagne-MCEP Congrès (2009) et au Brésil REP-Freinet (2011)

 

 

 

L'année 2011, l'école Freinet a assisté aux premières séances de formation dans le mouvement Freinet à Montevideo, en Uruguay, avec des enseignants Iris Riquelme Mernez et Marcela Riquelme.

 

 

 

En outre, la CEPAC a fait deux réunions à Santiago en 2011 avec les délégués en provenance du Brésil, l'Uruguay, la Bolivie et le Mexique, et la première réunion en vue de la création de la filiale chilienne de la FIMEM.

 

 

 

Pendant ce temps CEPAC a organisé et dirigé avec succès deux réunions d‟éducateurs en 2011 à Santiago.

 

 

 

Le premier à Santiago, le 10 et 11 Janvier 2011 avec des enseignants en provenance du Chili, la Bolivie, l'Uruguay, le Brésil et le Mexique. Y ont assisté la présidente de la FIMEM Teresita Rubio Garduño, et le président de la Modern School Mouvement régional du Nord et du Nord-Est (MREMNN) Brésil Waldìlia Neiva de Moura Santos Cordeiro.

 

 

 

Le 14 mai 2011 ils ont eu la première Assemblée constituante du Mouvement Freinet au Chili. Tous les participants, environ 30 personnes, appartenant à 5 écoles différentes dans Santiago et Valparaiso, a déclaré rencontrer et signer la Charte de la pédagogie Freinet Ecole Moderne et la volonté d'être attribué à la Fédération internationale du Mouvement Ecole Moderne.

 

 

 

En 2013, le mouvement organisera la deuxième Rencontre Freinet des Amériques.

 

 

 

HAITI

 

 

 

Le CA a eu une rencontre avec Jean Marc de Haití qui habite à Gentillote et qui a formé la société Vent d‟Espoir. Ils sont aidés par l‟Association Soley-levé fondée par le fils de Germain et Renée Raoux.

 

 

 

C‟est une école communautaire, mais pas une école publique car il y a seulement 20% des écoles publiques à l‟Haïti. Ce n‟est pas obligatoire d‟envoyer les enfants à l‟école. 

 

 

 

Maintenant ils ont les classes jusqu‟au 3eme niveau : 10 a 12 ans. Chaque année ils ont pu construire une salle de classe. Ils travaillent la lecture et écriture avec la méthode naturelle. Les parents prennent en charge de la nourriture des enfants à l‟école; ils feront une parcelle pour semer des végétaux pour la nourriture de l‟école.

 

 

 

Un des enseignants de l‟école voulait venir à la RIDEF mais il n‟avait pas des ressources. Avec les professeurs de son école il va faire des journées de formation, deux samedis par mois. Ils sont 7 professeurs. Ils vont commencer en septembre. On lui recommande de faire un mémoire et des photos.

 

 

 

A partir de 2013 ils aimeraient que quelqu‟un de la FIMEM soit avec eux. Le CA a dit que Teresita, membre associé peut avoir une mission pour aller sur place et travailler avec eux. 

 

 

 

Ingrid dit qu‟ils pourraient inviter des enseignants de la Pintana qui travaillent avec des enfants en pauvreté extrême. Peut-être, Marcela Riquelme de la Pintana.

 

Le CA propose que Jean Marc présente son Site “L‟autre bord” avec un lien avec le site de la FIMEM. François lui propose de prendre l‟atelier de Claude pour connaître comment agir dans le Site. 

 

 

 

RED FREINET AMERICA

 

 

 

Pendant la RIDEF de Leon on a eu une réunion des mouvements de l‟Amérique.

 

 

 

Les organisateurs décident si ils acceptent un parrainage ou aides qui ne soient contraires à la Charte des principes de la Red de l‟Amérique.

 

La rencontre pourra être organisée entre le 10 – 30 juillet, ou la 2ème et 3ème semaine de juillet 2013.

 

Pour offrir des possibilités de logements plus bons marchés on proposera des maisons des parents, dormir à l‟école avec des sacs de couchage et des hôtels.

 

On attend à peu près 200 personnes. A la 1ere rencontre il y avait 198. Le thème de la Rencontres sera: Education, résistance et organisation.

 

Les modes de participation seront: Histoire de mouvements, Ateliers, raconter des expériences, Assemblées, Excursions.

 

Il a était proposé les nombres des ateliers, selon les mouvements qu‟il y a dans les pays: Bolivie 1, Uruguay 1, Chili 1, Brésil 3, Haïti 1, Colombie 1, Mexique 1.

 

On va à continuer à utiliser le Site de la première Rencontre:

 

Freinet.america.com.br

 

Il y a une commission d‟appui de l‟organisation: Waldilia, Isolda, Simone

 

 

 

A l‟attention des enfants on propose que chaque mouvement travaille un jour dans l‟atelier des enfants. 

 

 

 

VI.- NOUVEAU CA DE LA FIMEM.

 

 

 

Présidente: Pilar Fontevedra Carreira. (Espagne)

 

Responsabilités: Envoyer courriers en représentation de la FIMEM, lettre de la Présidente, révision final du Rapport Moral et de l‟Ifor. Courriers à répondre après la révision de la secrétaire.

 

Vice-président: Sadikh Diaw.

 

Aide la présidente pour le courrier en français. Prépare le Rapport Moral.

 

 

 

Trésorier: François Perdrial. (France) 

 

Responsabilités: Tenue de comptes, subventions, solidarité.

 

Secrétaire : Renate. Initier des correspondances avec les mouvements, filtrer les mails et répondre ou fait répondre. Demander les cotisations et les rapports des mouvements. Prépare l‟Ifor. Envoyer l‟ordre du jour et les procurations pour les AG.

 

Secrétaire adjointe et responsable du site et des listes: David Almolf (Suède)

 

Aller au site et mettre les documents. Préparation du libre des Droits de l‟enfant. Témoignage sur les souffrances des enfants. Une dénonciation sur la mauvaise situation des enfants dans le monde. On peut témoigner sur les enfants gitans, les enfants soldats, la prostitution, les enfants dans la rue, les droits bafoués par des illustrations, témoignages de journaux, textes, des dessins. La mise en page se fera par thèmes.

 

Le C.A va à demander à Claude d‟ouvrir une page sur le site pour y mettre les témoignages. Ceux qui ne peuvent pas mettre dans le site envoient à David qui va structurer les contenus.

 

Responsable de la RIDEF d’Italie: Giancarlo Cavinato.

 

 

 

 

 

 

 

Membre adjoints: 

 

Jean Le Gal.- Droits des enfants.

 

Olivier Francomme.- Chine

 

Teresita Garduño: Amérique Latine et les Caraïbes.

 

 

 

Derniers accords:

 

 

 

1.    Camem : Si bien la CAMEM a fait un bon travail en Afrique, l‟orientation reçue des groupes de langues espagnoles c‟est que la Fimem établit des relations directes avec les mouvements sans passer par la Camem. En effet, chaque mouvement est autonome.  

 

2.    Ridef au Bénin, il faut y envoyer un membre du CA pour vérifier les conditions du mouvement et de l‟espace pour faire la RIDEF.

 

3.    Ancien site. Michel Mulat ne doit pas mettre des nouvelles informations dans le site archive. Dans deux ans le site va se fermer. Le site officiel de la Fimem est le nouvel Site. 

 

4.    Dates du prochain CA en 2013 : Jeudi 28 mars au 6 avril durant les congés de Pâques. Giancarlo peut héberger chez lui cinq (5) personnes où chez des camarades si les participants sont plus nombreux. Les rencontres se feront au siège du mouvement italien, à l‟école de Giancarlo. Giancarlo demande  aux Espagnols de lui remettre les informations pour le visa des africains. 

 

5.    L‟ordre du jour aura entre autres les points suivants :

 

     Bilan de la RIDEF d‟Espagne.  Ridef 2014 en Italie.

 

     La vie des mouvements.

 

 

 

COMMUNICATION DE LA XXIX RIDEF LEÓN, ESPAGNE- 2012 

 

 

 

 

 

Les 400 personnes réunies lors de la RIDEF du 23 juillet au 1er août, appartenant à 23 pays veulent manifester leur opposition face au virage, économique et idéologique, de l´éducation en Espagne :

 

 

 

- Les réductions dans le budget, la réduction du nombre de professeurs, l´augmentation d´heures de cours et du nombre d´élèves par classe, la hausse du prix d´inscription à l´université et les barrières sélectives tout le long du procès éducatif, le retour à la pédagogie traditionnelle, entre autres, ne sont pas des mesures innocentes, mais elles ont pour but de baisser la qualité de l´école publique, et lui enlever ses principes d´éducation universelle.

 

 

 

 

 

C´est avec une pédagogie ouverte, comme celle que nous défendons: du travail par projets, la recherche, le texte libre, etc. que l´on peut mettre en place un enseignement motivant le véritable travail et le véritable effort dès les premières années d´école : le désir de savoir, de partager, d´être citoyens et citoyennes responsables, conscients, engagés et solidaires dans une planète avec des ressources limitées que l´on doit partager.   Bref, les mêmes chances de développement pour chaque personne en respectant ses conditions et ses valeurs, pour devenir des personnes, des citoyens et citoyennes du monde. 

 

 

 

 

 

 Pour y arriver nous faisons un appel urgent aux parents, aux élèves, aux professeurs et à toute la citoyenneté pour qu'ils fassent partie activement des mouvements d´opposition à ces mesures et qu'ils défendent l´école publique pour tous et pour toutes.

 

 

 

Ensemble nous pouvons y arriver.

 

 

 

                                                                         León 31 juillet 2012

 

  
             
 
 

 

Fichier attachéTaille
infor_62_deutsche_version_fertig_fur_pdf.pdf1.56 Mo
infor_62_english.pdf815.19 Ko
Infor 62 français815.1 Ko
infor 62 español803.18 Ko