Aller au contenu principal

Ma troisième RIDEF

Cette expérience avec la pédagogie Freinet fait son chemin. Et de deux ... et de trois!
Je suis arrivé en Italie, à Reggio d'Emilia plus précisément, depuis dimanche soir. Après quelques minutes d'hésitation, je suis tombé juste en face de la gare sur Joël Potin que j'avais rencontré il y a quatre ans à Nantes. Avec Jeanne, sa gentille femme, ils m'ont proposé et m'ont conduit à l'Auberge de la Jeunesse ou je suis descendu. Dans une ancienne maison qui ressemble à un ancien monastère, l'Auberge de la Jeunesse est très bien même s'il faut le reconnaitre, il est à quarante minutes de marche de Centre où se déroulent toutes les activités, ateliers longs et courts, assemblée générale, table ronde, conférences, etc... Le soir, on sera tranquille, les activités culturelles viennent vers nous, à la Alberga. De temps à autre une vielle connaissance arrive... hé! Qué tal? Hé.....! How are you? Hé... Nice to see! Hé.... Ca va, toi? Quelle joie! Quelle ambiance. Même fatigués, On est trop content de se retrouver.
Lundi matin, c'était les inscriptions et d'autres retrouvailles. Encore des Héééééé...... comment vas- tu?
Puis, la grande ouverture avec trente huit pays présents, cing cents inscrits, que du beau monde! C'est la Ridef, asi es!
Cela va de soit, on entend beaucoup l'Italien mais aussi du Français, de l'Anglais, de l'Espagnol, Claro!
Les mots de bienvenue de Pilar, la présidente actuelle de la FIMEM ont les suscités beaucoup applaudissements. La température à grimper dans la chaleur quand on a présenté les différentes délégation en projetant le drapeau de chacun des trente huit pays. Bénin, Héy! Cameroun, Héy! France, Héy! Italia, Héy! Haïti, héy!!!, Palestine, très longs applaudissements!
Puis d'autres personnes importantes de la commune et d'Italie ont pris la parole. Et Giancarlo a mis un terme à la journée avec son discours
Les ateliers lons démarrent, aujourd'hui, mardi 22 juillet.
Les choses sérieusement... continuent!
Jean Marc Henry

merci , gracias , obrigada, tank you

merci, Jean Marc pour ton message que j'ai trouvé le plus clair dans la communication mélangée qu'on peut rencontrer en le réseau Internet. Je trouve, par exemple que Facebook est très utile pour les messages d'amitiés et rapide, pour quelque commentaire de photos, toutefois s'on désire poster un document ou quelque chose plus officielle dans une forme interactive , ce serait bien que le site de la Ridef et le journal soient des instrument plus officiel. Je porte un exemple, et, dans le meme temps je pose une question; je suis à la maison et, comme moi, beaucoup de personnes qui essaient d'avoir de nouvelles de la Ridef cherchent les choses les plus importantes en internet comme, par exemple, le bienvenu de la Présidente Pilar..où cherchent de donner quelque contribution de loin . Et quelle est la réalité de communication par Internet?
On trouve :
1. un perfil facebook de la Ridef-group ouvert réservé seulement aux Ridefiens (communication interne- archive photos..experiences ..) le plaisir de voir des visages connus et poser quelque mots
2. le site officiel Ridef (Italien) qui s'arrête avant de la Ridef; rien de ces jours
3. le site Fimem-org officiel (géré par Claude) avec 3 post dans accueil (équipe journal qui est démarré) ;
4. un perfil facebook FIMEM -org où la Présidente poste elle meme ses documents..
5 . un blog "Periodico Ridef " où on pourrait mettre seulement des commentaires mais il ne marche pas (déjà essayé)
6. un perfil facebook MCE qui pose le memes choses du Ridef group
7 . en plus vous avez le journal en papier.
7 instruments de communication qui risquent de ne pas communiquer entre eux ; simplement la chose meilleure je crois serait d'accompagner avec des petits résumées, comme tu a fait ce qu'il arrive chaque jour en suivant le calendrier et en donnant une idée de l'organisation de la journée je pense que cette forme de journal quotidienne donne soit aux présents que aux absents une idée de ce qui se passe ; bises à toi y à toute l'équipe
Maria Teresa Roda