Aller au contenu principal

Reflexions sur la Ridef

Super l'idée du journal! Alors j'en profite... Bravo pour tous ceux qui ont participé à l'organisation de cette rencontre. Je suis très heureux d'y participer pour la première fois.

Mais je voudrais apporter quelques remarques. Tout d'abord sur ce que nous appelons en France des "grand-messes": je veux parler de l'assemblée du premier jour et de la table ronde de mardi. Les contenus ne me semblent pas pertinents, depuis la digression incongrue sur Manzoni jusqu'à l'avalanche de chiffres sur la pauvreté mexicaine. La forme aussi me parait en contradiction avec les fondamentaux de la pédagogie Freinet: des officiants et un regroupement de fidèles? Non!

De plus, je suis étonné qu'il n'y ait pas un "mur" consacré à l'expression libre: l'abondance de réflexions, de réactions ne saurait pas nous nuire. Finalement, ce qui m'étonne le plus, d'est l'absence de réaction devant ce qui me semble être un déni de ce que nous rassemble: une pédagogie et un monde coopératifs, participatifs, ...

Malgré cela, que de rencontres pleines de chaleur, d'idées, d'échanges, de doutes partagés, de désirs d'avancer.

Marc Petazzoni