Aller au contenu principal

2016 INFOR 67 Maroc -Tiznit février

Dans :

Rencontre annuelle du CA
INFOR 67
Tiznit (Maroc) du 24 au 29 février 2016

 

RÉUNION ANNUELLE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA FIMEM
Lieu: MAISON DES JEUNES DE TIZNIT

Présences:
Président par intérim : Sadikh Diaw (ASEM-Sénégal)
Secrétaire : Edouard Dohou (ABEM-Bénin)
Trésorière : Mariel Ducharme (CQEM-Québec/Canada)
Administrateur : Giancarlo Cavinato (MCE- Italie)
Suppléante : Sylviane Amiet (FGR-GSEM-Suisse)

SOMMAIRE

Mercredi 24 février
Lettre du président par intérim
Restitution de nos différents mandats
Rapport moral
Brochure et manifeste
Relations avec les mouvements
Rapports des délégués, des chargés de mission, des personnes-ressources et des Mouvements.

Jeudi 25
ODJ de l’AG (Dogbo)
Orientations

Vendredi 26
Ridef Bénin-RIDEF 2018 et RIDEF 2020

Samedi 27
Travail en atelier le matin
Ridef Bénin: budget
Projets : Arcade, Gaspard, Benaiges,…

Dimanche 28
Solidarité
Critères des candidats
Espace philosophique
Gestion du site et des listes
Catégorisation et cotisation des pays ABC
Règlement intérieur

Lundi 29
Budget Fimem et cotisations
Lettres aux mouvements en préparation de l’AG
Liste des Délibérations

 

MERCREDI 24 FEVRIER

Lettre du Président par intérim-par Sadikh Diaw

Après la Ridef de 1975 à Tlemcen en Algérie, après le Stage International de la Méditerranée (SIM) des années 70 en Tunisie et après Saint-Louis du Sénégal en 2006, la RIDEF de 2016 tient ses assises en République africaine du Bénin. Le choix de la république sœur du Bénin n’est pas fortuit, il procède de l’engagement remarquable et de l’esprit coopératif de l’Association Béninoise de l’École Moderne (ABEM) à promouvoir la pédagogie Freinet dans son système scolaire.

En effet, depuis les précédentes Ridefs en terre africaine , les formations initiées par la Fimem dans les Ridefs, le travail réalisé par la CAMEM dans les RAEFs et les multiples invitations aux congrès de l’ICEM, la Pédagogie Freinet a connu une croissance importante dans nos structures scolaires .
C’est donc un juste retour des choses que le Bénin accueille l’édition de 2016 sous le thème « Éducation à la citoyenneté pour une démocratie participative». Feu Eustache Prudencio, béninois contemporain de Célestin Freinet, a été le premier des enseignants africains à initier les « techniques Freinet « vers les années 1950, au Sénégal, puis à les enseigner à la fameuse école William Ponty de Sébikotane.
Eustache Prudencio croyait profondément au Mouvement de l’École Moderne qui, en plus d’être une philosophie de vie partagée fondée sur la démocratie, la coopération, l’égalité et l’équité, est devenu un vaste rassemblement socio-pédagogique de recherche pour l’innovation et la transformation sociale par le biais de l’école.
Mouvement d’empathie et de résilience face à l’omniprésente globalisation, le Mouvement Freinet a su transcender les vicissitudes de l’histoire pédagogique en réunissant des enseignants de divers ordres et de divers continents qui veulent améliorer leurs pratiques professionnelles en tendant vers un idéal commun.
C’est cette volonté de coopération et d’échanges entre éducateurs, combinée entre la dialectique « recherche de base » et « innovation institutionnelle », qui fait du mouvement Freinet un creuset innovant dans la construction d’une école populaire, démocratique et laïque.
C’est donc dire que le dynamisme de la FIMEM réside dans la capacité de ses différents mouvements à résister, à s’adapter  à s’ajuster et à réagir face à des propositions plus modernes et attrayantes, pour un monde éducatif plus humain et plus juste.
C’est aussi dans cette perspective que le continent africain et la Coordination Africaine des Mouvements de l’École Moderne (CAMEM) doivent apporter leur contribution originale dans les nouveaux paradigmes éducatifs.
Selon les recommandations de l’ONU et après les congrès de Jomtien et de Dakar, l’Éducation pour Tous (l’EPT) est devenue une exigence de caractère intangible qui lui confère le rang de « droit universel »
L’« Éducation tout au long de la vie » proclamée également par les grandes instances du monde éducatif dont l’UNESCO, s’intéresse à toutes les formes d’éducation à l’école et hors de l’école.
Cependant, malgré l’approche holistique qui nous caractérise, le droit à l’éducation ne devient réalité que si celui-ci est effectif pour toutes les couches sociales. Ce droit devrait être universellement admis et reconnu à chacun et à tous.
En plus de la parité fille- garçon, en voie de réalisation dans beaucoup de nos pays, il convient d’assurer la pérennisation de cet acquis en assurant le maintien des filles pour la poursuite de leur cursus scolaire.
Pour son rôle social tel que comme défini dans la pédagogie Freinet, l’École devrait aussi participer, par un plaidoyer fort, à la protection sociale et sanitaire des enfants en luttant énergiquement contre toute forme de discrimination et de pratiques réprouvées comme : les mutilations génitales féminines, les mariages précoces, le travail des enfants, les enfants- soldats, les enfants migrants sans papiers, ceux des minorités ethniques, linguistiques et culturelles, pour ne citer que ceux- là.
Les rénovateurs du Mouvement Freinet doivent aussi avoir comme « crédo » de contribuer à la transformation de notre monde en luttant farouchement pour l’élimination de la pauvreté, pour une croissance largement partagée, pour une école plus inclusive prenant en charge tous les enfants à besoins éducatifs spéciaux et pour la protection de notre environnement sans cesse menacé.
Ces actes posés par les mouvements novateurs ne sauraient avoir un impact considérable sans une reconnaissance politique, philosophique, pédagogique et un accompagnement institutionnel constant.
Nous avons besoin de nous interroger sur nos possibilités concrètes d’éducation à la paix, à la coopération et au désir d’un futur meilleur. Dans cette perspective, l’Éducation devient aujourd’hui, à la fois enjeu et défi.
Nelson Mandela  disait: »  l’éducation est une arme qui peut changer le monde ».
Puisse la RIDEF de Dogbo en être le déclic.

 

2) Restitution de nos différents mandats.
Nos rencontres par Skype fonctionnent plutôt bien. Si chaque membre du CA a une connexion suffisamment rapide, nous pouvons travailler de manière régulière et efficace. Le cas échéant, cela nous permettra de supprimer une des 2 rencontres entre les 2 Ridefs. Ces dernières deviennent trop coûteuses étant donné le nombre de membres (6 jusqu’en août 2015), leur dispersion sur plusieurs continents, les jours ajoutés en début ou en fin de rencontre annuelle dûs éventuellement à la disponibilité des vols, la non connaissance des procédures abrégées et moins coûteuses pour le choix des vols et des demandes de visa, les erreurs de communication avec nos hôtes (dates, nombre de repas,…). Pour contrer ce type de situation, une politique de remboursement vous sera proposée à Dogbo.

Pour tous
La majorité du temps de travail du CA (sans compter le temps supplémentaire offert par Giancarlo et Sylviane) a dû être consacré à l’accompagnement du coordonnateur de la Ridef 2016 (planification, organisation, outillage, suivis, conseils,…).

Pour quelques-uns
Actuellement, nous nous sommes répartis les tâches suivantes :
Sadikh  envoie les courriers du CA aux mouvements, prépare l’AG en gérant la liste des délégués. Il prépare un projet de nouveau dépliant pour la FIMEM.
Edouard s’occupe de la coordination de la RIDEF de 2016 au Bénin. Il est aussi responsable de l’archivage des courriels.
Mariel s’occupe de la trésorerie avec François Perdrial. Elle propose différents documents de synthèse au CA, une nouvelle grille de cotisations, les ordres du jour de nos rencontres Skype et en présentiel, l’animation de la rencontre du Maroc. Elle gère les demandes de solidarité.
Giancarlo s’occupe de la communication avec les mouvements. Il gère les listes des mouvements et l’espace philosophique. Il écrit plusieurs textes concernant nos prises de positions. Il pose les documents sur Dropbox. Il assure la promotion des droits des enfants avec Jean Le Gal. Il est responsable des relations avec Benaiges. Il apporte son aide à la préparation de la RIDEF du Bénin. 
Sylviane fait les rapports des réunions Skype au CA et les dépose tous les trois mois sur le site. Elle élabore les Infors. Elle gère la communication avec les délégués et chargés de mission. Elle collabore avec Michel Mulat pour un catalogue de documents sur le site. Elle compile et analyse les projets individuels présentés au CA: Gaspard, Périer, Jardes, Luc….  Elle surveille le site et y pose tous documents utiles. Elle gère les traductions et les contacts avec les traductrices. Elle apporte son aide à la préparation de la Ridef du Bénin.
Généralités

Les courriels sont trop souvent restés sans réponse ou incomplets, entre nous ou avec les Mouvements.
Nous avons gardé le contact avec les membres qui nous ont interpellés par courrier mais nous n’avons pas créé de contacts individuels en dehors de cela.

 

3) Rapport moral

I. INTRODUCTION
Suite à la RIDEF de Reggio en Italie, un nouveau CA s’est mis en place avec trois nouvelles entrées :
Edouard DOHOU (ABEM / Bénin)
Mariel DUCHARME (CQEM Québec / Canada)
Walter HOVEL (FK/ Allemagne)
Aussitôt, une première et brève rencontre s’est tenue pour sa structuration et la répartition des rôles entre les membres pour une mise en application des orientations et recommandations de l’AG. Temps beaucoup trop court pour connaître vraiment les talents de chacun en fonction des différents rôles à assumer au sein du CA.

II Structuration du CA 
Mia VIVARE (KAP- Suède), Présidente
Sadikh DIAW (ASEM, Sénégal), vice-président
Edouard DOHOU, (ABEM / Bénin), secrétaire
Mariel DUCHARME (CQEM / Québec Canada), trésorière
Walter HOVEL (FK, Allemagne), chargé des contacts avec les mouvements
Giancarlo CAVINATO (MCE, Italie), membre

III. SUR LE FONCTIONNEMENT DU CA
Nous nous sommes rencontrés quatre fois. Deux rencontres annuelles : une à Nantes (mars 2015) et l’autre au Maroc (février 2016) et deux rencontres aux Ridefs (à Reggio en 2014 et au Bénin en 2016).

Dès le mois d’août 2014, la démission de Walter a rendu le démarrage difficile. De plus, malgré de multiples échanges, son Mouvement n’a pu trouver un remplaçant.
C’est ainsi que le CA a fait appel à différentes personnes et Sylviane AMIET du mouvement Suisse a répondu positivement à notre appel. Mandataire au Bénin en 2014, elle a bien voulu intégrer l’instance pour soutenir le travail de la FIMEM et de la Ridef. Nous la remercions pour son militantisme et son engagement à nos côtés.
Puis en août 2015, après un long silence, nous avons dû composer avec une seconde démission; celle de MIA VAVARE, présidente de la FIMEM. À défaut d’un remplaçant au niveau de son mouvement, le CA s’est résolu à fonctionner à 5. C’est ainsi que Sadikh DIAW du Sénégal est devenu président par intérim.

IV. RECOMMANDATIONS DE l’AG
Au plan de la Communication :
Les recommandations de l’AG ont été prises en compte avec une nette amélioration des échanges entre les membres du CA à travers des réunions mensuelles Skype relatées chacune par un procès-verbal réservé au CA et un compte rendu trimestriel public déposé sur le site.
Après avoir révisé les listes, tous les mouvements membres ont reçu régulièrement les informations liées à la vie du CA et à la préparation de la RIDEF du Bénin.
En outre, le CA a réfléchi sur la répartition des mouvements en pays A, B et C et des propositions sont soumises à la RIDEF du Bénin.
Pour la promotion de jeunes enseignants, la FIMEM a attribué, en 2015 et en 2016, une subvention annuelle de 1000 euros à la Fondation BENAIGES d’Espagne.
Soutien à la pédagogie Freinet et aux droits des enfants
Jean Le Gal (voir son rapport d’activités sur le site et dans Dropbox) et Giancarlo ont fait un travail colossal ici.

V.COLLABORATIONS
Relations avec l'ICEM et le Groupe Départemental 44.
Notre première rencontre présentielle s’est déroulée au secrétariat de l’ICEM. Nous remercions les deux secrétaires Nathalie et Sarah qui nous ont chaleureusement accueillis et accompagnés.
Nous remercions également François Perdrial et les membres du GD44 pour l’organisation de la semaine et pour l’hébergement.
Nous avons rencontré Chantal (elle nous a parlé de Madagascar et de son projet sur le Cameroun, Luc (pour son voyage au Bénin pour superviser un projet pédagogique, …
Un projet de création de site pour les archives de la FIMEM est en cours. Un texte de Michel Mulat déjà validé par l’ICEM sera proposé à l’AG des Amis de Freinet.
Au nom de la FIMEM, le CA remercie Claude Beaunis et Bruno Jolys pour leur collaboration et l’énorme travail de gestion pour le site de la FIMEM.
Un merci tout spécial également à François Perdrial pour son soutien actif à la trésorière pour la gestion des finances de la FIMEM et de la RIDEF et des documents comptables. Nous avons également apprécié ses innombrables conseils sur le fonctionnement et la mémoire de la FIMEM.
Toute notre gratitude à Gitta Kovermann, Pilar Fontevedra, Maria Clara Aznar, Teresita Garduno, Peter Steiger, Peter Jackob, Marta FONTANA, qui nous ont été d’un grand secours pour les traductions, assumées précédemment uniquement par Giancarlo et Mariel.

VI.STATUTS ET RÈGLEMENT INTÉRIEUR
Comme suggéré dans les orientations et recommandations de Reggio, nous vous proposerons des modifications du règlement intérieur qui seront soumises à l’AG.
Pour modifier les statuts de la FIMEM, il est nécessaire de prévoir une AG extraordinaire et nous vous proposons de la tenir en Suède, en 2018.
VII. PRÉPARATION RIDEF BÉNIN 
Déjà à Reggio, le MCE s’était engagé à accompagner l’ABEM.
Le CA a fait le point avec Edouard à chacune de ses réunions.
Des réunions Skype ont été initiées entre les membres du CA (Giancarlo et Sylviane) et le Groupe organisateurs de la RIDEF (CPO).
Cet accompagnement a monopolisé la presque totalité du temps du CA et ce souvent au détriment de plusieurs autres dossiers dont il aurait fallu se préoccuper. 


VIII. SUBVENTIONS SOLIDAIRES (pour l’organisation, pour la Ridef, pour la FIMEM)
Cette information vous sera présentée directement à Dogbo, en même temps que les états financiers de 2014-2015 et le budget prévisionnel de 2016-2017.

IX.RELATIONS AVEC LES MOUVEMENTS ET PARTENAIRES.
Nous avons correspondu avec les divers mouvements qui nous ont contactés.
Nous avons reçu les statuts de la CAMEM et de RED AMERICA. Nous avons aussi envoyé une lettre de soutien à la RAEF qui s’est déroulée au Togo en 2015.

Dossier et manifeste
Malgré nos appels, les mouvements n’ont pas manifesté d’intérêt pour la création de la brochure proposée en AG. Nous y avons donc renoncé pour le moment. On avait proposé comme alternative de publier un manifeste sur les droits des enfants, en recueillant des expériences dans les écoles. En raison du silence des mouvements, on questionnera les groupes de langues et on organisera peut-être un atelier bref à la RIDEF.
À la demande de certains mouvements ou individus, nous avons entretenu des correspondances sur leurs projets, mais malheureusement, il arrive souvent que les initiateurs eux-mêmes ne donnent plus suite.

X. CONCLUSION
Voilà succinctement un résumé du travail entre la RIDEF de Reggio Emilia et celle de Dogbo.
On ne saurait terminer sans faire remarquer qu’à 50 années de la mort de Freinet, on a besoin de s’interroger sur nos possibilités concrètes d’éducation à la paix, à la coopération, au désir d’un futur meilleur. Comme l’a si bien dit Malala dans son discours à l’ONU :
«  un maître, un cahier, un crayon  peuvent changer le monde ».
Il nous faut être tous très conscients des enjeux et des défis de la planète et nous préparer …car ces problèmes seront certes de longue durée.
On attend de toutes et de tous un effort d’actualisation et d’amélioration de nos pratiques. Une école moins « disciplinariste » mais plus ouverte aux réalités multiformes du monde peut être un moyen de renforcer les individus et de leur donner confiance et espoir.
4) Brochure et manifeste 
Nous n’avons pas reçu de réponse à notre proposition d’élaboration d’une brochure (cahier avec une page par Mouvement), ni à celle d’un manifeste sur les droits de l’enfant. Nous avons alors abandonné ces 2 idées pour le moment.
Un atelier court ou une discussion en groupe de langues seront proposés à Dogbo éventuellement.

 

5) Relations avec les Mouvements

À ce jour, nous avons reçu les rapports d’activités des mouvements suivants:
Cameroun (AECEMO)
Italie (MCE)

Ils peuvent être consultés sont sur le site de la FIMEM et sur Dropbox
Nous constatons à regret qu’il y a peu d’interaction des mouvements entre eux et avec le CA. Le prochain CA et l’ensemble des Mouvements devraient faire un effort supplémentaire en ce sens au cours des prochaines années.
Dans les orientations 2016-2018, nous proposons de réactiver une « multilettre » ou de créer un outil de communication permettant d’améliorer les contacts.

6) Délégués, chargés de mission, personnes-ressources externes pour la FIMEM
Nous tentons d’identifier, de clarifier et de différencier ces différentes contributions.
Voici où nous en sommes jusqu’à maintenant :
Délégué- fonction plus permanente
Jean Le GAL-droits des enfants

Chargé de mission-mandat ponctuel
Michel Mulat: concernant les archives
lien//www.fimem-freinet.org/fr/node/2611
Olivier FRANCOMME concernant la République Tchèque, la Grèce et la Chine;
lien http://www.fimem-freinet.org/fr/node/2600?

Personnes-ressources externes-partenariat
Luc Herbreteau: projet au Bénin
lien http://www.fimem-freinet.org/fr/node/2599

Tous les rapports reçus sont posés sur le site et dans Dropbox au fur et à mesure de leur arrivée
 

JEUDI 25 FEVRIER

7) Organisation de l'Assemblée Générale
Nous distribuons les tâches des membres du CA pour les 3 AG et nous rédigeons l'ordre du jour officiel

L'ordre du jour se trouve en pièce jointe

à la mi-avril 2016 au plus tard : envoi aux Mouvements et dépôt sur le site de la convocation pour l'AG et des documents s’y rapportant
au plus tard le 15 juin 2016 : réception des candidatures au CA
au plus tard le 15 juin 2016 : réception des demandes d’affiliation à la FIMEM

Le lundi 18 juillet, à 14h, le CA rencontrera les délégués des mouvements.
Au programme : étudier les points de l’OdJ.

Le lundi 18 juillet à 15 heures, le CA rencontrera les animateurs d’ateliers longs
Au programme-préparation de la présentation des ateliers longs

8) Orientations

Le bilan du travail fait ainsi que les nouvelles orientations proposées pour 2016-2018

ORIENTATIONS-bilan  

 ( en pièce jointe)

 

  Orientations 2016-2018

Renforcer les relations avec les mouvements
Développer un outil de communication pour faciliter les échanges entre les mouvements. Ex : reprendre le principe de la Multilettre ou créer un autre mécanisme pour faire circuler l’information.

Améliorer les relations de la FIMEM avec les organisations internationales.

Solliciter les mouvements à s’engager dans des actions concrètes dans leur milieu respectif (cohérence MVTS et FIMEM).
initiatives de défense de la connaissance comme un bien commun
promotion de la démocratisation des savoirs pour tous, tout au long de la vie (les plus démunis en priorité)
inclusion du respect des droits des enfants dans le règlement des écoles et ce, en accord avec l’engagement politique pris par leurs autorités
travailler pour que les nouvelles générations d’enseignants entrent dans nos mouvements
Coopérer avec L’ICEM et les Amis de Freinet pour faire connaitre les richesses de nos archives.

Exercer une veille sur le site FIMEM et proposer un mode plus convivial de classification.

Diminuer la fréquence des rencontres en présentiel : une seule rencontre entre 2 Ridefs.

Solliciter l’aide de traducteurs bénévoles dans les 3 langues officielles (mandat de 2 ans).

Former un groupe de Sages et déterminer les mandats et les fonctions qui lui seront confiés.

Poursuivre le développement des outils organisationnels pour le CA et la FIMEM

Critères pour candidats au CA
Révision des catégories et des cotisations des pays ABC
Révision du règlement intérieur
Politique de remboursement des frais du CA
Lignes directrices pour la solidarité
…. Autres suggérées par les Mouvements s’il y a lieu

VENDREDI 26

9) RIDEF 2016 à Dogbo
En date du 26 février 2016, nous avons une douzaine d’inscriptions. Quelques fiches d’ateliers longs nous sont parvenues ainsi que quelques fiches d’ateliers courts.

Les 9 réunions plénières à Dogbo:

1-Lundi 18 à 16h: cérémonie d’ouverture
L’ABEM souhaite la bienvenue et précise le thème
Hommage à Eustachio Prudencio
Sadikh présente les drapeaux
Salut des autorités
Giancarlo parle du cinquantième de la mort de Freinet et fait des projections.

2 Mardi 19 à 9h - présentation des ateliers longs (avec panneaux d’inscriptions)

3 Mercredi 20 à 15h- 1ère AG:
Une minute de silence pour ceux qui nous ont quittés: Michel Barré, Germain Roux, Giuseppina Marastoni, Biancamaria Pectini, André Dejaune, …
Si d’autres nous ont quitté entre 2014 et 2016 et n’apparaissent pas sur cette liste, prière de nous en informer et de nous envoyer une photo et quelques renseignements.

4- 5   vendredi 22 –Journée Forum:
Accueil des autorités et des invités
Portes ouvertes: dans les ateliers longs de 9h à 10h30 pour permettre à nos invités de découvrir nos fonctionnements.
2 Tables rondes:

le matin de 11h à 12h30
thème :pédagogique:

…………..…………….invités
…………..…………….
Dès 14h30, foire et présentation des produits de nos mouvements et des associations partenaires. Installation de stands des associations partenaires (pas encore invitées)

l’après-midi, de 15 à 17h
thème politique- esclavage

…………..…………….
invités
…………..…………….
…………..…………….
Ateliers courts de 17h30 à 19h pour faire découvrir notre pédagogie dans de petits modules.
Elles ne sont pas encore organisées et les intervenants pas encore invités mais elles se dérouleront pendant la journée Forum

6- Samedi 23- AG 2 (groupes de langues)

7- Mardi 26 de 9 à 11h- présentation du travail en ateliers longs

8- Mardi 26 l’après-midi 15 à 18h-AG décisionnelle

9 Mercredi 27 juillet de 9 à 11h-Bilan de la Ridef et évaluation

Excursions: Dimanche 24

4 lieux d'excursions en bus:
1- Ouidah: Porte de non retour
2- Ganvier: village lacustre
3- Dogbo: site archéologique
4- Abomey: village royal

Soirées interculturelles: deux sont prévues pour présenter nos mouvements.
Deux autres seront à disposition des groupes musicaux béninois et de toute autre provenance.
Repas coopératif:
Gros travail, attention aux surplus et à la gestion de stocks.

SAMEDI 27 FEVRIER
Le matin nous avons travaillé en duo ou individuellement pour améliorer nos dossiers respectifs.

10) Budget de la RIDEF:
Nous n’avons pas pu accepter le budget actuel trop imprécis et incomplet. Nous proposons un modèle de tenue de livres à Édouard et lui demandons de produire un nouveau budget plus détaillé et de nous le présenter avant la fin mars afin que nous puissions décider de son acceptation.

11) Projets

Arcade de Nantes:
Nous avons obtenu de la place pour une partie de conteneur pour le prix de 50€. Nous avons pu envoyer des dictionnaires pour les écoles rurales, du papier, du petit matériel pour la Ridef.

Benaiges
Une 2e et dernière bourse de 1000€, destinée aux jeunes étudiants, est offerte à Benaiges. On veillera à ce que nos fonds bénéficient à la formation de jeunes enseignants dans d’autres pays aussi.

Projet Efrénetic
Nous choisissons d’abandonner notre soutien à ce projet. Il nous semble plus judicieux d’investir dans des projets de formation des maitres et surtout dans des projets issus d’une demande explicite des participants éventuellement concernés.

DIMANCHE 29 FEVRIER

12) Solidarité (document sur le site)
Nous n’avons reçu qu’une demande de solidarité internationale (Gabriella d’Uruguay)
et une demande Africaine (Antoinette du Cameroun)
Devant cet état de fait, nous décidons d’accepter toutes les demandes tant que le budget « solidarité » ne sera pas à sec (premier arrivé, premier servi, peu importe la date de la demande)

Cependant, comme il y a trop souvent des problèmes pour l’obtention des visas lorsque les demandes arrivent trop tard, nous vous invitons fortement à compléter le formulaire d’ici fin avril (voir formulaire à la fin des « lignes stratégiques pour la solidarité » sur le site).

Selon les souhaits des mouvements contributeurs, l’argent de solidarité sera géré, soit par la FIMEM, soit par l’ABEM.

Nous avons élaboré un document appelé » Lignes directrices » précisant notre argumentation et définissant les conditions à remplir pour obtenir de l’aide solidaire. Ce document est posé sur le site et il a déjà été envoyé à tous les Mouvements.

L’argent de solidarité de la Fimem sera attribué selon les critères de l’article 16 du règlement.

Payer 40€ à l’arrivée du congressiste bénéficiant de la solidarité a posé de gros problèmes aux Italiens en 2014. Cette année, et à l’essai, nous retiendrons cette somme directement sur le versement fait au collègue bénéficiant de soutien.

Le versement de la solidarité n’inclut ni le prix du visa, ni les déplacements nécessaires à son obtention ou à l’achat du billet d’avion.

Le collègue bénéficiant de la solidarité doit aller chercher son visa IMMMEDIATEMENT après la réservation de son billet… et ne pas attendre le mois précédent son voyage.

Les participants des pays proches se déplacent à leur frais. Si ceux des pays moyennement éloignés se déplacent en bus, le voyage leur sera partiellement remboursé et nous les remercions de choisir ce mode de déplacement économique qui facilitera l’arrivée de collègues supplémentaires.

13) CRITÈRES DES CANDIDATS AU CA (document suivra)
Nous vous proposons une série de critères plus élaborés que ceux du règlement pour faciliter notre travail et profiter pleinement des opportunités que nous offre Skype. Le coût élevé des transports nous fait penser qu’un CA à 5 membres serait suffisant à condition que chacun s’investisse réellement dans les tâches qui lui sont attribuées.

14) Espace philosophique.
Giancarlo et les Italiens ont produits plusieurs textes intéressants sur cet espace. Nous sommes déçus du manque de réaction des membres FIMEM.

15) Gestion du site
Nous peinons dans la gestion du site et l’absence de traducteurs disponibles pour nous aider est un gros problème. Les façons diverses de chacun de titrer les documents qu’il pose crée aussi une certaine confusion.

16) Catégorisation et cotisation des pays ABC (document suivra)
Suite à votre demande, nous vous proposons une proposition de catégorisation basée sur l’IDH 2014 (Indice de Développement Humain). Aucune catégorisation ne sera jamais parfaite mais celle-ci présente l’avantage d’être facile à gérer.

17) Règlement intérieur (document suivra) et Statuts
Nous avons étudié les modifications à apporter au règlement et nous les proposerons à l’AG.
Pour modifier les statuts, il est nécessaire de convoquer une AG extraordinaire ; nous vous proposons de le faire lors de la Ridef de Suède, en 2018.

18) Budget FIMEM et cotisations (présentation à l’AG 1 de Dogbo)
À la demande de Mariel, François Perdrial lui envoie à chaque mois le compte détaillé de la comptabilité et le budget réadapté aux mouvements financiers. Il répond également aux questions de la trésorière quand à la gestion des fonds de la FIMEM. À chaque trimestre, Mariel fait un compte rendu sur le budget aux autres membres du CA.

Nous débattons aussi autour du surplus de frais que cause un CA international. Nous élaborons une politique de remboursement qui stipule que seuls les temps de rencontre ainsi qu’une journée de battement avant et après la rencontre sera remboursée par la FIMEM.
Pour l’instant, peu de cotisations (+10%) sont rentrées. Nous vous rappelons, qu’avec le rapport d’activités, elles sont indispensables pour voter à l’AG.

19. Lettres aux mouvements en préparation de l’AG
Nous rédigeons les premiers jets des documents à faire compléter par les Mouvements. L’échéance fixée pour l’envoi de tous les documents est fin mai 2016 au plus tard.
Échéance pour les retours des documents est le 15 juin 2016 au plus tard

Prochain CA à Dogbo
Le CA se réunira pendant 3 jours, dès le vendredi 15 juillet à 10 heures pour préparer l’AG. Pendant la RIDEF, le CA se réunira tous les jours, sauf le jour de l’excursion.

LISTE DES DÉLIBÉRATIONS:

Délibération n°2016-01
Le CA-de la FIMEM remet à l’ABEM la charge de rendre hommage à nos disparus des années 2014 à 2016 ainsi qu’à Eustache Prudencio, premier des Africains pratiquant et enseignant la pédagogie Freinet.
Délibération 2016-02
Le CA de la FIMEM n’accepte pas le budget de la Ridef de Dogbo. Nous demandons aux Béninois de nous présenter un budget crédible d’ici fin mars 2016 Nous prendrons une décision définitive à ce moment-là.
Délibération 2016-03
Le CA de la FIMEM a pris en charge les frais liés à l’envoi de matériel par conteneur pour l’ ABEM et pour la Ridef de Dogbo.
Délibération 2016-04
Le CA FIMEM se réunira 3 jours avant et trois jours après la Ridef pour alléger le nombre de rencontres, très coûteuses en raison des déplacements intercontinentaux. Nous profiterons ainsi du fait que tous sont déjà sur place. Le CA actuel se réunira 3 jours avant la Ridef et le nouveau CA siègera trois jours après la Ridef (en tenir compte lors de votre offre de candidature au CA).
 

Fichier attachéTaille
odj_de_lag-3.pdf71.28 Ko
orientations.anglais.pdf36.08 Ko
orientations-bilan-3_langues.pdf119.4 Ko
orientations_2016_espagnol_-_2018-4.pdf55.27 Ko
orientations_16-18-.pdf38.09 Ko
letter_of_the_acting_president_.pdf51.66 Ko