Aller au contenu principal

Compte rendu du 9ème séjour d'Olivier Francomme en Grèce

 Compte rendu de séjour en Grèce - du 5 au 16 octobre 2017

Olivier Francomme
 
C’était mon 9ème séjour en Grèce, encore une fois avec un programme très chargé, mais aussi très intéressant. À l’origine, il y a une invitation pour un colloque à Larissa dans lequel j’interviens pour la conférence d’ouverture. L’organisateur est l’ΕΕΠΕΚ (Association Scientifique pour la Promotion de l’Innovation en contexte scolaire) qui bénéficie du soutien de l’Institut français de Grèce. Après quelques échanges, nous nous sommes entendus sur le sujet de la conférence : Innover à l’école du XXI° siècle, ainsi que de la table ronde : The school of the future.
 
La seconde raison pour venir à Athènes, c’est la poursuite de la recherche-action initiée un an auparavant, dans le lycée franco-hellénique Eugène Delacroix d’Athènes. Nous entamons la première année de la convention de recherche, dans toutes les difficultés de mise en place d’une filière innovante dans un lycée (mais aussi sans doute dans le collège et l’école primaire). Bien que disposant d’une convention consensuelle, acceptée et signée par tous, un certain nombre de problèmes ont surgi au moment de la mise en œuvre : choix tardif de la classe, moyens alloués, demandes spécifiques… Ce séjour devra permettre d’entrer dans le vif du sujet ! Sur place, Amalia R assure le contact et le suivi de l’équipe dans les moments où je ne suis pas là ! Despina K va nous rejoindre cette fois-ci pour la partie scientifique du travail de recherche-action. (Elle travaille à l’Université de Corinthe).
 
Puis, il y a la suite de la coopération avec Skasiarheio le tout nouveau mouvement Freinet grec, plongé dans quelques troubles de jeunesse. Il y a 18 mois, une négociation avec le gouvernement avait abouti à la mise en œuvre d’une formation lourde à la pédagogie Freinet (voir épisodes précédents dans mes anciens comptes-rendus). La formation entre dans sa deuxième année, et change un peu de forme, il s’agit plus d’un accompagnement à la mise en place d’équipes éducatives (le choix a été fait d’accepter des équipes entières d’établissement, plus que de candidats isolés). Les enseignants sont donc plus impliqués, des résultats sont déjà attendus pour cette année.  Haris P et Babis B sont mes 2 interlocuteurs dans cette formation. (Babis B étant le président de Skasiarheio).
 
Je dois aussi rencontrer 3 enseignantes grecques qui se sont inscrites en deuxième Master MEEF international à l’Université de Picardie Jules Verne. Elles ont un certain nombre d’enseignements à distance à suivre, et elles devront effectuer un stage en école en France. Je suis chargé de les accompagner et de les suivre pour le mémoire de recherche. L’année va être courte mais intense, il s’agit de ne pas se laisser dépasser par les échéances. Une quatrième enseignante complète le groupe, Shayeng Hu qui a créé les premières écoles Freinet en Chine. Elle vit en France et je l’ai déjà rencontrée pour accompagner sa scolarité !
 
Un autre travail à effectuer en Grèce va consister à faire vivre l’hyperstructure, un dispositif de centralisation et collaboration sur différents projets coopératifs pédagogiques et universitaires en Grèce. Beaucoup de demandes de nature différentes émanent en Grèce, qui ne peuvent pas être prises en charge par Skasiarheio. Quelques personnes particulièrement dynamiques comme Chrissy P. souhaitent s’investir dans des projets pour lesquels elles ont besoin d’accompagnement, par exemple :
-établir un pool recherche avec des universitaires grecs intéressés par la pédagogie coopérative, institutionnelle (la demande est forte, une première réunion a eu lieu en juin dernier, une petite dizaine de personnes était présente). Nous allons mettre en place un ou des projets européens qui permettront par exemple de développer les pratiques coopératives à l’Université. (Vaios V., Despina K. …)
-établir une coopération entre la toute nouvelle Bibliothèque nationale et les classes, pour des visites « pédagogiques ». 
-mettre en place une coopération internationale autour des projets de « Radios scolaires », des projets existent en Grèce, et j’ai transmis quelques contacts avec la France (dans l’est avec André Dejaune), le Québec (école de l’Envol à Laval avec Christian Therrien)
-établir un lien avec certains établissements innovants, dont les pratiques se rapprochent de la pédagogie Freinet et/ou institutionnelle. Ces établissements sont souvent privés, ils répondent à une demande parentale « d’une autre école ». 
 
Compte rendu journalier du séjour
 
Vendredi 6 octobre 2017 arrivée vers 1h du matin !
9h30 : Avec Amalia, nous sommes allés à l’Institut LaSalle d’Athènes. Cette rencontre a lieu, suite aux conventions de recherche établies avec l’ensemble J B de la Salle de Saint Denis (France) et le lycée franco-hellénique Eugène Delacroix. Il existe 6 ou 7 établissements franco-helléniques à Athènes, ils seraient intéressés par une modernisation de leurs pratiques pédagogiques. Nous sommes invités à élaborer une première rencontre de tous ces établissements en février 2018, cette rencontre devrait présenter la pédagogie Freinet et montrer quelques outils, réalisations… de classe. Amalia va se charger de ce travail de coordination.
12h rencontre avec Philippe Mogentale pour signer la convention avec Larissa. 
Soirée : rencontre avec Chrissy, premier travail : sur ses projets de recherche (avec la Bibliothèque nationale, sur la radio scolaire) ; puis sur sa scolarité en Master (aperçu de toutes les UE à valider ; travail sur le stage en établissement et le mémoire de recherche), puis travail sur l’hyperstructure (calendrier 2017-2018)
 
Samedi 7 octobre 2017 
Matinée : Travail à l’IFA devenu IFG (Institut français de Grèce)
Après-midi : Rencontre avec Vaios Vaiopoulos « hyperstructure » et ( ?). Nous organisons ce que sera la forme de notre coopération dans le futur, dans le cadre de l’évolution de nos pratiques à l’université.  Pour cela nous devons mener : un travail dans les cours, une formation aux pédagogies, coopérative et institutionnelle, et une production d’écrits scientifiques. Mon prochain séjour (début mars, devrait permettre de mener à bien ces travaux !), mais cela peut aussi se faire dans le cadre de la recherche-action menée au LFHED à Athènes. 
 
Dimanche 8 octobre 2017 
Repas à Kaparelli et travail sur le Master de Chrissy.
 
Lundi 9 octobre 2017 Recherche-action LFHED interventions dans les classes.
À partir de 8h : Conseil avec les T-ES. (Marie - HG et Louis - Math)
À 9h : Debriefing, discussion autour du moment de Conseil en Terminale.
Repas : Rencontre avec l’équipe, organisation de la filière innovante, choix des classes.
Après midi : discussion pédagogique autour du Conseil, de cas d’enfants. 
 
Mardi 10 octobre 2017 Recherche-action LFHED (Journée avec Despina K).
Interventions dans les classes.
À 8h Math en salle 308 T-ES (Louis).
À 9h Conseil avec les 2nde 1 en salle 220 (Alice B et quelques professeurs).
De 10h à 12h débriefing.
Repas : rencontre, discussion et repas. 
À 13h40 à 16h30 formation pour les nouveaux enseignants (primaire, SH, SF).
 
Mercredi 11octobre 2017 Recherche-action LFHED  
À 8h à 10h avec Sylvie cours économie américaine !
À 11h avec Marie H rencontre, discussion et repas.
À (13h40 à 16h30) formation des « anciens » : les outils pédagogiques des classes coopératives. Nous définissons aussi les grandes lignes des classes innovantes du lycée.
 
Jeudi 12 octobre 2017 Recherche-action LFHED et formation pilote.
Matin au LFHED :
Rencontre avec Mme Renn pour clarification et perspectives pour cette année scolaire.
11h à 12h30 dans le CM2 de Bastien : classe flexible !
Puis rencontre équipe LFHED, et débriefing avec Louis. 
 
Journée de formation pilote des enseignants en 2° année (16h30 à 20h30) à Maraslio.
Intervention dans le groupe second degré.
 
Vendredi 13 octobre 2017 
Départ en voiture à 8h30 vers Larissa avec Philippe Mogentale et Yahia Tnina de l’Institut Français de Grèce. 
17h : ouverture du Congrès sur l’innovation à Larissa.
Congrès de l’EEPK « l’innovation dans l’enseignement. » (Chryssa Voulgaraki)
 
Samedi 14 octobre 2017 : 
11.30-12.10 intervention avec power point en français traduit en grec (Intervention en français, et questions posées en français, Chryssa et Dora assurent la traduction). Public: enseignants du primaire et du secondaire de toutes les disciplines. Titre: Innover à l’école du XXI° siècle. L’amphi est rempli, et l’écoute a été très attentive ! Des personnes viennent me contacter à la fin de la conférence, des contacts sont pris pour dans l’avenir !
 
18.00-19.00 Participation à une table ronde en anglais ayant comme thème : l’école du futur. Au début chaque intervenant (5-6) prend la parole pendant 5 minutes, puis le public pose des questions. Le moment est très intéressant puisque les contributeurs sont d’origine et de projets très variés !
Repas du soir avec : Chrissy P., une professeure de français à Sparte, et une professeure de français, comédienne, d’Athènes. 
 
Dimanche 15 octobre 2017
Retour vers Athènes en début d’après-midi.
Rencontre « Hyperstructure » vers 19h à l’Université Panastinemio (centre ville)
Rue Ippokratus 31, 4ème étage (dans le bureau d’Alexandra et Maria).
La rencontre permet d’échanger sur les projets de coopération des personnes qui souhaitent s’impliquer dans des évolutions pédagogiques : à l’Université, en formation, ou en classe. 
Un compte-rendu spécifique est rédigé et disponible dans l’espace numérique dédié à l’hyperstructure, nous confirmons les projets engagés, et nous développons de nouvelles voies : doctorat en cotutelle, travail en commun sur l’éducation inclusive, présentation des outils de la pédagogie Freinet aux étudiants (futurs enseignants). Les supports financiers à nos échanges peuvent être les dispositifs ERASMUS. 
 
Lundi 16 octobre 2017 : 
Matin : travail au LFHED, Amalia participe à un conseil dans la section grecque (2nde 3). 
Rencontre avec Armelle Philip (projet CLEF à la Ciotat) conseillère pédagogique et professeure d’HG au LHFED (contrat 5 ans) armelle.philip@lfh.gr  Elle va se joindre au projet ! Bonne nouvelle !
Départ pour la France vers 15h, avion à 17h25 
 
Perspectives
Les projets sont nombreux : en cours et à venir
-la poursuite de la recherche-action au LFHED.
-la poursuite de la formation des enseignants Freinet (sessions 2° année, sans doute en mars et en mai).
-coopération universitaire sur la pédagogie Freinet au 3° cycle (hyperstructure).
-intervention dans l’Université d’Athènes pour présenter la pédagogie Freinet aux étudiants, travail sur l’éducation inclusive, et travail avec les réfugiés.
-visites de classes Freinet en France (et Calandrettes).
-formation à la pédagogie Freinet dans les établissements privés francophones d’Athènes.
-intervention/formation dans les écoles Freinet grecques (voir avec Pavlina).
 
Nouveaux projets :
-intervention en Crête, dans le collège expérimental de l’Université de Crête.
Contact : Yannis Markantes ++306993761761 mmmarkan@gmail.com
Projet : formation des professeurs du secondaire à la pédagogie coopérative.
Faire partie du secteur formation de l’ICEM, et du secteur second degré.
Intervention en mars 2018 ?
 
-intervention dans l’île de Ios, école de campagne innovante.
Contact : Maria Pantaleon   leon81@sch.gr
Projet de coopération à rédiger, pour 2018.
 
Compte-rendu rencontre avec Mme Renn, directrice du LFHED.
Contact : proviseur@lfh.gr
 
Coopération de recherche
La convention de recherche-action ayant été signée en juin 2017, le travail de mise en œuvre d’une filière innovante au LFHED a été entamé. Il concernera : la classe de Terminale ES (équipe de 3 professeurs engagés), la classe de 2nde 1 (équipe de 5 professeurs engagés), une classe de CM2 du primaire, celle de Bastien B-M). Une aide ponctuelle sera engagée pour la classe de 2nde 3, mais pour cette dernière, il n’y a pas de professeure engagée toute fois 2 collègues souhaitent rejoindre le groupe « innovant ». 
Les moyens engagés pour le processus innovant sont :
-une heure de concertation hebdomadaire, qu’il faudra fixer dans les emplois du temps des équipes engagées, pour laquelle il serait utile d’avoir un calendrier, et un cahier de décision permettant de suivre les débats et les décisions des équipes (les personnes engagées pourront émarger sur ce cahier, qui de plus, sera utile pour le suivi de la recherche-action). Un prévisionnel annuel pourra être établi permettant d’attribuer une dotation horaire.
-les salles attribuées : le calendrier de cet été n’a pas permis d’attribuer des salles à chaque équipe (dont certaines ont été décidées récemment), il y a la 308 pour la T-ES, mais pas de salle suffisamment grande pour accueillir les gros effectifs des classes de seconde. Il est envisagé de réserver les futures constructions nouvelles (Algeco) aux classes innovantes, ce qui permettrait en plus de partager d’autres ressources matérielles (classe informatique mobile par exemple), et de faciliter la communication entre les équipes du secondaire.
-parmi les moyens envisagés pour soutenir le processus innovant, un séjour dans les lycées innovants a été évoqué, le principal problème concerne le remplacement. Cela obligerait à envisager cette action, cette année, sur les vacances scolaires grecques. 
Mme Renn va contacter son homologue au lycée Louis Armand d’Eaubonne : M Bruno Ballarin. Contact : bruno.ballarin@ac-versailles.fr
 
Coopération avec l’Université de Picardie
Le LFHED a été sollicité pour accueillir en stage d’observation et de pratique accompagnée, des étudiants préparant les Master MEEF international à l’Université de Picardie Jules Verne où je travaille. Un accord de principe a été donné, et 2 étudiants (maximum) seront accueillis en février prochain (entre 2 et 4 semaines). M Rossignol, directeur de l’école primaire du LFHED, était présent et préparera un programme pour le séjour. Contact : dirprim@flh.fr
C’est Amalia Rentifi qui se chargera d’assurer l’accueil (à l’extérieur) et le suivi de ces jeunes durant leur séjour. Une convention de stage va être établie entre nos 2 institutions. Un des jeunes a déjà contacté Mme Renn !
 
Prochain séjour programmé en Grèce : du 1° au 13 mars 2018. 
Durant ce séjour, un certain nombre de travaux sont déjà prévus :
-travail d’observation de classe (pour les données de recherche).
-formation des enseignants (en classe et hors classe)
-concertation avec les équipes innovantes. (dont chercheurs grecs)
-travail sur les statistiques scolaires (données de vie scolaires, essentiellement)
 
Je reste en contact électronique permanent avec les équipes innovantes du LFHED, Amalia assure le suivi de terrain, ainsi que Despina K de l’Université du Péloponnèse
Fichier attachéTaille
compte_rendu_de_9deg_sejour_en_grece-sans_photos.txt14.48 Ko