Salta al contenuto principale

Rapport de réunion du 16 Janvier 2016

REUNION AECEMO DU 16/01/2016 A LA FARANDOLE DE BASTOS
Prière
Ordre du jour
A. Proposition d’ordre du jour
1. Election du secrétaire
2. Compte rendu de la dernière réunion
3. Annonces des cellules
4. Annonces de la présidente
5. Divers
• RIDEF du Benin
• Séminaire
• Atelier concours
B. Repas coopératif et séparation
1. Marie Reine est élue secrétaire du jour
2. Marie Reine lit le compte rendu de la dernière rencontre
 Yolande commence à donner le partage de ses pratiques par l’initiation des enfants aux techniques Freinet, elle présente des vidéos de ses pratiques dans son téléphone. Elle se plaint que les élèves ne sont pas éveillés. Mme Mengue Abesso l’encourage à ne pas se décourager, et elle en profite pour nous rappeler que les règles de vie sont très importantes dès le début de l’année (il faut mettre en place les règles de vie pour réguler le fonctionnement de l’espace classe et l’espace scolaire).
 NB : à la maternelle, on peut les dessiner avant d’écrire.
Pour la cellule de Bastos, Marie a vu une petite évolution chez ses élèves en qui concerne leur autonomisation. Ils manifestent aussi beaucoup de solidarité dans leur travail. Mais la présidente, lui conseille de changer les rôles en permettant à chaque enfant d’être responsable par le choix des autres afin de ne pas laisser certains monopoliser les responsabilités, mais de permettre que chacun puisse assumer une part de responsabilités. Elle propose également, de passer à la FRANRANDOLE pour l’enseignement/apprentissage de la lecture au niveau 1 de l’école primaire.
La présidente dit n’avoir beaucoup travaillé au premier trimestre, à cause de sa maladie, elle a pris part aux séminaires des centres préscolaires et a travailler aux journées pédagogiques spécialement sur le dessin et la lecture.
Pendant les inspections-conseils dans les écoles, elle a conseillé aux enseignant(e)s de laisser s’exprimer les enfants à travers des dessins et textes libres ; à NANGA-EBOKO, les enseignant(e)s sont très réticent(e)s aux techniques il n y a que Jean Luc, qui les pratiquent véritablement. Ailleurs, ce n’est que ‘’ quoi de neuf ?’’ . Le travail dans la cellule d’Ebolowa continue par certains membres qui se débrouillent dans leurs tâtonnements, afin de travailler du mieux qu’ils peuvent. Avec le quoi de neuf, les règles de vie, le dessin ; Mme NGODANG veille personnellement dans son école malgré la réticence des enseignant(e)s, Marianne Monique est dans le tâtonnement avec le dessin texte, elle présente des productions d’enfants. Pour ce qui est de la correspondance scolaire, les correspondants veulent reprendre. Marianne a également perdu une élève très active dans les correspondances à causes des problèmes de famille.

PRESENTATION DE NOUVEAUX MEMBRES
 Mme MPOUENANGA DEREB-CENTRE, inspectrice régionale de l’enseignement maternelle, elle souhaite s’imprégner de la pédagogie Freinet et voir dans quelle mesure cette dernière peut être intégrée dans le Programme Officiel de l’école maternelle camerounaise.
 Mme TINAK EKOM DREB centre est inspectrice régionale d’alphabétisation. Elle veut également connaitre ces techniques et voir dans quelle mesure la pédagogie Freinet peut relever le niveau scolaire des élèves Camerounais afin de bâtir des citoyens plus autonomes.
 Mme NNANGA AYISSI s’excuse de sa longue absence à la cellule pédagogique de son école vit.

ANNONCES DE LA PRESIDENTE
Elle commence en nous souhaitant les meilleurs vœux pour la nouvelle année
2016 et nous transmet également les salutations de Jeanne et Joël Potin.
Parlant des rencontres du Togo, où elle s’est rendue, avec jean Luc, ils se sont retrouvés avec le Burkina, le Togo, Benin, le Sénégal et des partenaires de France.
Elle a reçu des documents envoyés par Roger LAGRAVE qui a au paravent travailler au Cameroun au sujet des dessins de PITOA, les documents qui lui sont parvenus relatent ainsi l’histoire de la pédagogie moderne au Cameroun. Ces documents pourront servir de couverture à la bibliothèque pédagogique que la présidente a en projet.
Elle souligne toutefois que ce projet, est très ambitieux donc elle souhaite que chaque membre apporte chacun son idée pour la réalisation de ce dernier. Parlant de la RIDEF, Jean LEGAL demande des volontaires pouvant participer à son atelier de se signaler, par ailleurs, il prépare une exposition des travaux d’enfants sur leurs droits. Pour ce faire, il demande que les personnes qui souhaitent participer à cette exposition se signalent aussi. Les dessins doivent être plus gais et que les enfants aient la possibilité d’y travailler.
Les détails des séminaires seront mentionnés dans les divers. Les renseignements sur la RIDEF sont dans le site de la FIMEM. Tout ceux qui désirent peut s’inscrire mais le mieux est de travailler en groupe. Les membres doivent ainsi s’entendre pour les payements et autres.
L’importance de la RAEF était qu’il fallait revoir les statuts et le bureau, nous attendons sur ce, le compte rendu de Jean Luc à la prochaine rencontre et le rendu se fera sous forme de séminaire pour la restitution des travaux.

DIVERS

 RIDEF
 Le Prochain séminaire régional se tiendra à Yaoundé mais la date reste encore indéterminée
 L’ATELIER CONCOURS/DESSINS se tiendra le samedi 14 mai 2016 à l’école des Nations.
 Prochaine réunion mensuelle le 27/02/2016

La secrétaire du jour :
Marie Reine Bounoungou

Rispondi

CAPTCHA
Questa domanda serve a verificare che il form non venga inviato da procedure automatizzate
CAPTCHA con immagine
Inserire i caratteri mostrati nell'immagine.