Salta al contenuto principale

Historique de l'Association Béninoise de l'Ecole Moderne

Posted in

L’ASSOCIATION BENINOISE   DE L’ECOLE MODERNE    (ABEM)

1-   CREATION

Parti de ses nombreuses correspondances qu’il a entretenues avec certains amis en direction de la France, Jean DAYE, à l’époque instituteur à l’école primaire publique de Dangnonhoué a fait l’heureuse découverte de Xavier GAILLON,  un instituteur français en service à l’école de Scorbé CLAIRVEAUX. C’est avec ce dernier qu’il a fait la connaissance des techniques Freinet, de l’Institut Coopératif de l’école Moderne (ICEM) et la FIMEM  regroupant les mouvements et associations de l’Ecole Moderne des pays du monde entier.

Jean DAYE  a commencé par faire l’expérience des techniques Freinet dans sa classe à l’école primaire de Dévé où il a été affecté entre temps. L’expérience ayant intéressé certains de ses collègues et amis, a favorisé la création de l’Association Béninoise de l’Ecole Moderne (ABEM) en 1993. Dès lors, l’ABEM est bien enregistrée au Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité et de l’Administration Territoriale sous le numéro 2000/183MISAT-DC-SG-DA16SAAP-ASSOC du 16 juin 2000. Lokossa, une ville du département du Mono a été choisi pour abriter le siège de l’Association jusqu’à ce jour.

 

Le nombre sans cesse croissant des adhérents à l’association, témoigne de l’intérêt particulier qu’accordent les enseignants à cette technique innovée par Freinet.

Depuis lors cette association a connu plusieurs enseignants qui font l’expérience des  techniques de la pédagogie Freinet dans leurs classes.

Le grand titre qui suit nous parlera des objectifs.

 

II- LES OBJECTIFS DE L’ABEM

Ils se définissent et se présentent comme suit :

-      Développer les techniques de la pédagogie Freinet dans les classes des membres ;

-      Travailler pour l’enracinement des principes, des approches et des techniques Freinet ;

-      Créer un creuset de rencontres d’échanges, de travail et de formation continue des enseignants pratiquant les techniques Freinet dans leurs classe ;

-      Motiver d’autres enseignants à adhérer à l’Association en vue de pratiquer la pédagogie Freinet dans leur classe pour la modernisation effective de l’école au Bénin ;

-      Développer la correspondance interscolaire nationale et internationale ;

-      Organiser des voyages pour  des rencontres Internationales des Educateurs Freinet des membres ;

-      Développer et faire assoir chez les apprenants certaines compétences à savoir la responsabilisation, la liberté d’expression et contribuer à la mise en place des approches, stratégies et compétences privilégiées des Programmes d’Etudes en vigueur au Bénin ;

-      Développer la démocratie à la base et le droit des enfants ;

-      Regrouper les jeunes déscolarisés des milieux ruraux et urbains pour une éducation informelle en vue de leur insertion dans le tissu social ;

-      Alphabétiser les adultes par la méthode naturelle d’apprentissage de la langue maternelle en vue de leur épanouissement ;

-      Favoriser les jumelages entre les écoles béninoises et celles d’ailleurs poursuivant les mêmes objectifs.  

 

 

III- LES ACTIVITES DE L’ABEM

 

Les enseignants, membres de l’ABEM, innovent en Pédagogie Freinet dans leurs classes. Ils expérimentent les techniques Freinet pour assoir chez les apprenants certaines compétences à savoir la pratique de l’expression libre l’apprentissage de la démocratie à l’école, la responsabilisation l’entraide, la coopération, la liberté, la lecture, l’écriture, la résolution de problème, l’élaboration de projets.

 

Ils font les rencontres périodiques pour échanger.

L’ABEM, a organisé en 2003 une formation de trois jours sur les techniques Freinet au profit de 40 enseignants pour appuyer les Nouveaux Programmes d’Etude.

L’ABEM a travaillé avec le groupement des jeunes déscolarisés en 2005 et en 2008 pour la sensibilisation de la lutte contre les Maladies Sexuellement Transmissibles (MTS) et le SIDA en milieu rural.

 

L’association a l’organisé en septembre 2010 une formation régionale au profit de 67 enseignants des départements du Mono et du Couffo.

 

En mars 2011, elle a organisé une autre formation sur quelques techniques Freinet après avoir participé à la formation des formateurs au Sénégal du 20 au 28 février 2011.

 

Sur l’initiative de jean LE GAL partenaire de l’ABEM, les Groupes des Retraités des Educateurs sans Frontière Français (GREFS) étaient venus au Bénin  pour travailler avec les enseignants de l’école primaire publique de Dévé dans la commune de Dogbo durant cinq ans sur la pédagogie Freinet et y ont installé une bibliothèque riche en documents didactiques.

 

Les enseignants, membres de l’ABEM, participent à des Rencontres Internationales des Educateurs Freinet (RIDEF) et à des congrès dans les pays qui pratiquent ces techniques pour des échanges et des formations.

 

Ainsi, l’ABEM a participé à la RIDEF en Suède en 1994 ;

En 1995 elle a pris part à la création de la Coordination Africaine des Mouvements de l’Ecole Moderne (CAMEM) au Sénégal ;

En 1996  elle a été au rendez-vous de la rencontre internationale d’enfant et d’adolescents à Paris au siège de l’UNESCO ;

En 1998, elle a répondu présent à la Rencontre Internationale des Educateurs Freinet au Japon ;

En 2000 elle a participé au congrès de l’Institut Coopératif de l’Ecole Moderne (ICEM) en France ;

En 2002, elle était présente à la RIDEF en Bulgarie ;

En 2004, elle a pris part à la rencontre organisée par l’Association pour Développement de l’Education en Afrique (ADEA) à Genève en Suisse et à la RIDEF de l’Allemagne ;

En 2006, elle a participé à la RIDEF au Sénégal avec une forte délégation de cinq membres ;

En 2010, elle a participé à la RIDEF en France avec une délégation de quatre membres.

 

L’ABEM publie trimestriellement des revues pédagogiques pour diffuser nos expériences en PF et les textes libres des enfants.

 

Au cours de ses différentes sorties la délégation béninoise a toujours  fait une participation de qualité.   Ce qui nous a permis d’échanger avec les autres  et d’améliorer à notre retour nos prestations pédagogiques sur le terrain.

 

 

IV- GESTION DE L’ASSOCIATION

 

L’ABEM est assisté par les cadres du système éducatif à savoir : les inspecteurs de l’enseignement du premier degré dont Alphonse GOMIDO.

 


 

 

 

Meilleures considérations

Toussaint EHOUI, Instituteur, Bénin

00 (229) 97157515

Bravo

Voilà une association très utile pour le travail sur le terrain qu'elle effectue. Je travaille moi aussi dans le secteur de l'enfance (sur http://www.theatronautes.com/ ) et je ne peux que vous encourager !

Merci à tous!

Vingt années d'expériences dans la pratique des techniques et principes du Pédagogue Célestin Freinet au Bénin , il y a de quoi nous réjouir. mais notre fierté réside surtout dans ce que ces techniques apportent à nos apprenants.
A cinq au départ, ( Jean DAYE, Simon BESSAN, Edouard DOHOU, Joseph AGOSSOU et Angèle AGBADJA ) , nous voici aujourd'hui très nombreux acquis à la cause et qui travaillons d'arrache pied pour la grande rencontre internationale au Bénin en 2016. Nous recevons donc avec joie toutes vos félicitations formulées. Aujourd'hui, nous avons grandi et couvrons déjà cinq grandes régions au Sud du Bénin.
Enseignants, surtout les jeunes, rejoignez-nous pour que le Bénin prospère et ait des enfants bien formés, éveillés, dynamiques patriotes et démocrates. Vous êtes les bienvenus à l'ASSOCIATION BENINOISE DE L'ECOLE MODERNE (ABEM). Merci.
Joseph AGOSSOU
Secrétaire Administratif
Bureau National

Appréciation

Je sais cette occasion pour saluer les efforts sans précédents du président de l'ABEM par son souci permanent de partager son expérience avec tous les éducateurs FREINET. Cette historique m'amène à dire que l'ABEM a un cours parcours enrichissant. Merci à Jean DAYE
Désiré ABALLO