Passar para o conteúdo principal

2021.09.05. Lettre aux mouvements de la commission 5: statuts

 

Message de la commission 5 aux mouvements de la FIMEM.

 

 

 

Bonjour

 

 

D’abord, permettez-nous de nous présenter :

 

Anna D’Auria du MCE (Italie)

Glaucia de Melo Ferreira du CA-FIMEM et du REPEF (Brésil)

Léonard de Léo de l’ICEM (France)

Michel Mulat de l’ICEM (France)

Papa Meissa de l’ASEM (Sénégal)

Sylviane Amiet de FSG (Suisse)

Teresita Garduno du MEPA (Mexique)

Simone Bolognini du REPEF (Brésil)

Juan Platero du MCEP (Espagne)

 

 

 

Nous avons échangé plusieurs courriels concernant la problématique de la mise en conformité des statuts de la FIMEM et nous nous sommes réunis virtuellement le 16 juin 2021 pour faire le constat suivant :

Dans leur forme actuelle, les statuts ne correspondent plus aux réalités vécues au sein de la FIMEM et le besoin de modifications est très important.

Lors de l’AG virtuelle, la demande de diversification des modes de fonctionnement était importante (mise sur pied des commissions et responsabilités des délégués par mouvement).

 

Après d’intenses échanges de perceptions, nous avons choisi de réécrire entièrement les statuts afin qu’ils correspondent au plus près aux ambitions actuelles de la FIMEM.

 

Bien sûr, il y a des points techniques à mettre à jour (adhésions, cotisations, modifications du RI…)

Mais surtout, il y a un nouveau fonctionnement à mettre en place en donnant une part de responsabilité aux Commissions et aux Délégués pour poursuivre le travail entre deux Ridefs et soutenir le CA.

 

 

Nous voyons 4 degrés de responsabilités à mettre en place.

 

L’AG responsable des choix et des décisions définitives

 

Le CA chargé de l’animation de la fédération et de l’application des ORIENTATIONS votées en AG.

 

Les délégués, responsables de présenter la position de leurs mouvements et de prendre des décisions importantes pendant et entre les AG.

 

Les commissions chargées de la réflexion sur le thème qu’elles ont choisi et d’élaborer des projets à soumettre aux délégués et/ou à l’AG. La commission ne soumet pas de projet à l’AG. C’est le CA qui le fait conformément à la demande des délégués. La commission ne doit pas avoir de pouvoir politique.

 

Il faut évidemment préciser les responsabilités de chacune de ces parties ainsi que les conditions exigées pour en faire partie.

 

Nous souhaitons procéder en groupe pilote, appliquant dès aujourd’hui les principes énoncés ci-dessus, ce qui nous permettra en même temps de faire ou non la preuve de leur efficacité et de leur pertinence ; ce qui nous permettra aussi d’avancer plus rapidement dans l’écriture des nouveaux statuts.

 

Pour cela, nous avons besoin de l’avis des mouvements sur ce sujet et souhaitons rencontrer les délégués en session virtuelle, organisée par le CA-FIMEM. Cela nous donnera, ou non, la possibilité continuer à oeuvrer dans ce sens pour le bien de la FIMEM. Nous demandons aux mouvements de confier à un délégué la charge de le représenter lors de nos rencontres virtuelles.

Notre prochaine réunion aura lieu le samedi 23 octobre à 18h (heure de Paris)

 

Vous recevrez fin septembre un courrier précisant les points plus argumentés que nous souhaitons vous soumettre.

 

Coopérativement.

Commission 5

 

 

 

Responder

CAPTCHA
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Imagem CAPTCHA
Digite os caracteres que aparecem na imagem.