Pasar al contenido principal

2015-2016 TOGO RAPPORT DU MOUVEM

MOUVEMENT DES ENSEIGNANTS NOVATEURS
(MOUVEN) Kara, S/C BP 700 Kara
mouvendoc@yahoo.fr contact : 90015068 / 90784981 / 90940176

RAPPORT DES ACTIVITES DU BUREAU NATIONAL DU MOUVEN
EXERCICE 2014 ET 2015

INTRODUCTION
Elu le 5 avril 2014 lors du dixième congrès à Sanda Afohou, le bureau du Mouvement des Enseignants Novateurs a eu à mener plusieurs activités. On en dénombre entre autres : les rencontres pédagogiques, la production d’outils, le développement des partenariats pour les formations, la production du bulletin de liaison, les rencontres nationales et internationales, l’enregistrement de nouveaux membres…
Ce rapport ne retrace que les activités du bureau national. Chaque bureau local à son propre bilan ; ces bilans sur le plan local n’ont pas été développés dans ce rapport.
LES RENCONTRES NATIONALES
Les rencontres pédagogiques ont été marquées par les réunions d’échanges pédagogiques, de sensibilisation, d’information et de formation des membres au niveau des cellules.
REUNIONS DU BUREAU
1er réunion à Afohou : Aussitôt élu le nouveau bureau a tenu sa première session ordinaire le 5 avril 2014 avec comme point d’ordre du jour : rappel des rôles et responsabilités des membres, élaboration d’un plan d’action issu des orientations de l’AG.
2e réunion du bureau : le 21 décembre 2014 à Niamtougou.
Ordre du jour : point sur la passation de service, bilan des activités, projet d’extension du mouvement dans les nouvelles préfectures (Haho, Yoto, Golf), point sur la tenue des AG de cellules.
3e réunion du bureau : le 31 mars 2015 à Bafilo
Ordre du jour : - l’organisation de la RAEF4 à Notsé.
Projet créations d’enfants, illustrant les droits de l’enfant
Edition du nouveau numéro du journal de liaison « Le Novateur »

4e réunion du bureau : le 10 juin 2015 à Notsé
Ordre du jour :
préparation logistique et administrative de la RAEF4.
Mobilisation des ressources.

ATELIERS DE FORMATION
Des réunions d’information et des ateliers de formation des membres ont constitué l’essentiel des rencontres nationales. En effet, deux ateliers de renforcement des capacités des membres venus de différentes préfectures ou cellules du pays ont été organisés par le bureau national.
1.2.1 DU 3 AU 5 AVRIL 2014 A AFOHOU (Préfecture de Bassar)
Thèmes de formation :
Ecole amie des enfants, amie des filles : témoignage d’expérience, outils de mise en œuvre
Expression corporelle : importance et exploitation pédagogique.

Photo des participants Le Premier ministre de GDE

Une élève en expression corporelle
Cette session a été financée par l’Association française PAE-TOGO et a regroupé 48 enseignants venus de toutes les régions du pays.
1.2.2 LES 14 ET 15 JUILLET 2014 A SANDA
Recyclage des 18 membres sur le thème : « Sortie mathématique et sorite Etude du milieu : problématisation.
Les échanges ont porté sur comment questionner son milieu, l’expérimentation et comment développer une bonne idée mathématique après observation tout en travaillant sur l’interdisciplinarité.

Présentations des travaux de recherche

1.2.3 DU 21 AU 23 DECEMBRE 2014 A NIAMTOUGOU
Cette rencontre a eu lieu à EPP Tanfelakini du 21 au 23 décembre 2014 et a regroupé 23 personnes ressources et responsables des cellules pédagogiques.
Thèmes retenus :
- Echange sur la production, la diffusion et les exploitations pédagogiques d’un journal scolaire.
- Production des livrets pour enfants : importance et technique

Travaux de groupe à droite tous les participants
.
Au cours de cette période, plusieurs cellules telles que Assoli, Bassar-nord, Niamtougou et Binah ont tenu leur Assemblée Générale et renouvelé leur bureau respectif.

1.2.4 DU 31 MARS AU 2 AVRIL 2015 A BAFILO
Rencontre d’échange et de formation de 53 membres dont 21 nouveaux sur le thème :
- Education à la paix et la tolérance : contenus, technique, compétences visées ; lien avec la pédagogie Freinet.
- Production des outils d’autonomie en français, math et leçons d’éveil
Financée par l’Association PAE-Togo dont le siège est à Quimper en France.

Atelier de Bafilo, vue du Secrétaire de PAE Togo

 

II - RENCONTRES INTERNATIONALES
Les représentants du Togo n’ont pu participer à la RIDEF d’Italie pour problème de visa. La FIMEM avait financé pour la participation de 2 togolais.
Togo a accueilli la quatrième RAEF autour du thème : Pédagogie Freinet et culture de la paix en Afrique.
Avec l’appui financier de l’Ecole Pédagogie Institutionnelle (EPI), une association française à travers le programme d’appui aux mouvements nationaux membres de la CAMEM cette rencontre a regroupé à Notsé du 24 au 30 novembre 2015 trente-huit (38) participants de huit associations membres de la CAMEM venues du Benin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Maroc, de la RDC, du Sénégal et du Togo.
Madame Nicole MAILLARD, Présidente de Ecole Pédagogie Institutionnelle (EPI), notre partenaire financier et technique a pris part aux travaux.

Photo de famille après ouverture de la RAEF4

En marge de cette grande rencontre, s’est tenu l’Assemblée Générale de la Coordination des Mouvements de l’Ecole Moderne (CAMEM) à l’issue de laquelle un nouveau bureau du Conseil d’Administration est élu et installé dans ses fonctions. Le togolais SAMIE Essohanam préside le CA- CAMEM.

III- LES PARTENARIATS
Le MOUVEN a toujours entretenu de bonnes relations avec ses différents partenaires. Sur le plan institutionnel, le MOUVEN reçoit toujours lors du déroulement de ses différentes activités l’appui du ministère, des inspections en passant par les Directions Régionales de l’Education (DRE).
S’agissant des partenaires financiers, on cite l’Association PAE Togo (Projet Action Educative), le CIPAC- France (Centre International de la Pédagogie Active) grâce à qui des ateliers de formation et des rencontres du bureau ont pu avoir lieu.
Par ailleurs, grâce toujours à ce partenariat avec le CIPAC, plusieurs enseignants formateurs du MOUVEN participent aux formations des professeurs des ENI (Ecoles Normales d’Instituteurs), du corps d’encadrement (Conseillers pédagogiques et Inspecteurs de l’éducation) et des enseignants des écoles associées aux ENI dans le cadre d’un vaste projet du ministère pour l’introduction progressive de la pédagogie active dans les centres de formation (Projet d’intégration de la Pédagogie Active / PIPAC).

Formations CIPAC ; cours de démonstration
IV - LA PRODUCTION DU BULLETIN DE LIAISON

« LE NOVATEUR », bulletin produit par le MOUVEN, est un canal d’information, de sensibilisation et de formation de ses membres en pédagogie Freinet. Au cours de la période 2014-2015, le MOUVEN a pu produire 3 numéros. Il s’agit des numéros 33, 34 et 35.

V- EXTENSION DU MOUVEMENT
Le bureau s’est beaucoup attelé pour l’extension du mouvement dans de nouvelles préfectures du pays. 4 nouvelles cellules pédagogiques sont créées (Haho, Yoto, Lomé golf et Zio nord) et 81 nouveaux adhérents enregistrés au cours des 2 années.
VI - MOBILISATION DES RESSOURCES
Le MOUVEN a pu mobiliser 7 925 000F CFA soit 12 082 euros pour toutes ces activités, 71% du budget consacré à la RAEF4.
Les sources de financement : EPI France, CIPAC – France, PAE-Togo, frais d’adhésion et de cotisations des membres, frais de petites prestations.

CONCLUSION
Le MOUVEN a éprouvé d’énormes difficultés dans la réalisation de ses activités. Entre autres on peut citer :
L’insuffisance des fonds pour donner une formation initiale aux nouveaux adhérents (plus de 80),
L’insuffisance de moyen pour la reproduction et la diffusion des bulletins de liaisons.
Le manque d’équipements informatiques pour suivre la modernisation progressive du système d’enseignement.
Pour pallier à cela, le renforcement du partenariat et la recherche de fonds de solidarité sont quelques stratégies qu’adopte le MOUVEN qui ne ménage aucun effort pour faire de la promotion de la Pédagogie Freinet afin de contribuer à l’atteinte des objectifs du ministère qui voudrait faire de la pédagogie Freinet une base méthodologique dans le projet d’amélioration de la qualité des formations professionnelles enseignantes et de l’enseignement -apprentissage au Togo.
Fait à Kara, le 30 juin 2016
Le Secrétaire Général
SALIFOU Hamidou Traoré

Oser pense- Oser faire- Oser dire

 

 

 

Le manque de fonds

Combien de fonds pensez-vous que Freinet avait à sa disposition. Zero Francs, mais il avait l'initiative et la conviction que la méthode de l’éducation devait changer et il a trouvé le moyen de le faire par ce qu'il le voulait! Bon courage!
Cheerio, Joh K. VILSBOL joh.fond@csfi-afrique.org Tél. +228 2251 5853 Cel. 9011 4870